AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C'est à toi de jouer. [ ft. Adam I. Coleman ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ally Mc Coller


avatar

▌Messages : 183
▌Date d'inscription : 14/08/2012
▌Age : 30 ans
▌Avatar : Ali Larter
▌Crédits : enjoybarbapapa
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: C'est à toi de jouer. [ ft. Adam I. Coleman ]   Jeu 29 Aoû - 14:46


C'est à toi de jouer.
Ally Mc Coller & Adam I. Coleman

" Tu t'en occupes."

Des mots si simples. Mais qui pouvaient signifier tellement pour la vie d'une simple personne. Entre les murs de la salle d'entraînement, Ally patientait, silencieuse. Le son de ses pas résonnait d'un bruit sourd.

Au même moment, trois hommes du personnel arpentaient les murs de l'Institut. Assez grands, musclés, ils préféraient d'abord intimider par leur apparence : c'était déjà un point de gagné sur l'adversaire, si adversaire il y avait. Mais ce n'était pas au programme du jour. Leurs pas foulaient le sol d'un pas assuré, déterminé, presque habitué. Ils cherchaient quelque chose. Ou plutôt quelqu'un.

Ses doigts caressèrent l'un des murs de cette pièce désespérément vide en ce jour. Ses yeux reflétaient un esprit plongé dans ses souvenirs. Le nombre de fois où la jeune femme avait dû s'entraîner entre ces murs, avant d'acquérir enfin assez d'expérience pour devenir ce qu'elle était aujourd'hui...
Elle s'était chargée d'aller le chercher. D'abord, son physique l'avait quelque peu désarçonnée. Mais les ordres sont les ordres. Et Ally était d'une loyauté sans faille, presque dangereuse. Pour les autres, ou pour elle-même.
Elle ignorait si il avait eu le temps de voir son visage. Elle avait dû se transformer pour le retrouver. Son odeur était si particulière...


Enfin, les trois hommes arrêtèrent leur avancée. Ils avaient trouvé leur cible. Devant eux, certains pensionnaires avaient préféré se retirer, craignant d'être la personne désirée. Une voix s'éleva, autoritaire.

" Adam Coleman ? "


Ally ignorait tout de l'entrevue. De la manière avec laquelle il amènerait ce jeune homme ici. Après tout, cela ne la regardait pas : elle devait seulement s'occuper de ce qui devrait se passer après. Durant cet entraînement. Et rien d'autre.
Pourquoi elle. Pourquoi lui avait-on demandé de s'occuper de lui ? Après tout, les employés de l'Institut étaient bien assez nombreux. Voulait-il évaluer autre chose ? Elle n'en savait rien.

Mais ces questions ne lui étaient pas permises. Pas pour l'instant. Les murs blancs de la pièce, éclairés par une lumière presque éblouissantes au premier abord, donnaient une atmosphère rassurante à l'endroit. Une fois à l'intérieur, il était possible de se demander si cet endroit appartenait réellement à l'institut. Mais il ne faut jamais se fier aux apparences.

Enfin, la porte s'ouvrit. Pieds nus, habillée d'un simple tee-shirt noir et d'un pantalon en toile resserré au niveau des chevilles, Ally fit face aux arrivants. Les trois hommes ne lui accordèrent pas un regard, se contentant d'amener le nouveau venu en salle d'entraînement. Puis, ils refermèrent la porte, laissant Ally seule avec l'individu. Un nouveau regard sur lui, qui lui rappela le moment de son "arrivée". Elle était présente, lors de l'interrogatoire. Derrière lui... Elle ne savait s'il l'avait vu.

Elle aurait voulu ne pas le connaître ainsi. Et peut-être ne pas avoir à le rencontrer un jour. Ou en d'autres circonstances. Le destin joue des tours dont le but est en sa seule connaissance.
Enfin Ally brisa le silence, son regard cherchant celui d'Adam. Sa voix se fit douce, et posée.


" Bonjour, Adam. Je m'appelle Ally."

Tout de même, n'oublions pas les formes. Elle avait appris son prénom le jour où il lui avait été demandé... D'aller le chercher. Les choses étaient plus faciles ainsi.

" Sais-tu où tu te trouves ? "

_________________

Keep this to yourself.
Revenir en haut Aller en bas
Adam I. Coleman


avatar

▌Messages : 41
▌Date d'inscription : 19/07/2013
▌Ton joli minois :


MessageSujet: Re: C'est à toi de jouer. [ ft. Adam I. Coleman ]   Lun 2 Sep - 19:33

A toi de jouer
Un... Deux... Trois... Quatre... Les secondes étaient comme des coups de couteaux. Depuis combien de temps j'étais ici? Deux jours? Trois jours? Une semaine? Je n'en savais rien. Je savais juste que je perdais peu à peu tout espoir de sortir d'ici. Où sont les bonnes choses que m'avaient promises Rosalia? Où est ce soit disant foutu paradis dont elle m'avait parlé? Je ne mangeais plus, je ne dormais plus... Tout s'emballait comme si j'avais atterri sur le chemin de ma propre mort, fait d'embuches et de tortures aussi bien physiques que morales. Et en plus, on m'avait tout enlevé... Je sais, je n'avais pas grand chose avant d'arriver ici. Mais j'avais des amis, et j'avais mes habitudes, et des fringues... Ici je me retrouvais dans un pantalon blanc ressemblant à un pyjama sale, et un vieux tee shirt large tout aussi blanc sali. C'était à se demander qui l'avait porté avant et pendant combien de temps pour que malgré un "lavage" il soit encore dans cet état. Et pire que ça, ils m'avaient pris mes bijoux, et aussi mon maquillage... Mon maquillage, la seule chose qui m’apaisait et derrière laquelle je pouvais me cacher à mon gré. Ils n'allaient pas me rendre plus fou que je ne l'étais. Non! Je refusais de me laisser aller!

J'étais dans ma cellule pourtant ouverte. Je me sentais presque plus en sécurité, presque enfermé ici. J'observai le mur et y vis des gravures, des traces d'ongles et autres, certainement laissées par d'ancien "patients". Je posai mon doigt sur l'une d'elle et frottai un peu, pouvant ensuite observer que mon doigt devenait noir au touché de la pierre effritée. Comme si j'avais fait une découverte, je recouvrai tous les doigts de ma mains gauche de cette matière avant de sortir de ma cellule et de me diriger vers les toilettes de l'institut. Je bouchai un lavabo avec des papiers (pour s'essuyer les mains) et y laissai couler l'eau. Une fois le lavabo à moitié rempli, je pouvais y voir mon reflet. Voilà un joli miroir ma fois. Je me regardai quelques secondes dans cette eau qui déformait mon visage allongé. Puis, de ma main droite, je plantai l'un de mes ongles dans mon bras gauche, jusqu'à sang, grimaçant de douleur. J'avais l'habitude de faire ce genre de choses lorsque les voix étaient là. Mais là c'était pour une autre raison. J'agitai mon doigt dans le liquide rouge tout en l'observant. Je ne sais pourquoi la vu du sang m'apaisait malgré la douleur. Ça avait toujours été comme ça. La douleur stoppait les voix. Le rouge m’apaisait. J'approchai mes deux doigts couverts de sang vers mon autre main, mélangeant la matière noire du mur de ma cellule avec le sang, formant une couleur assez foncée et une texture étrange. Observant à nouveau mon reflet dans l'eau du lavabo usé, j'étalai ma nouvelle mixture sur mes lèvres. Je me sentais déjà mieux avec de la couleur sur celles-ci... Ça faisait étrange, certes, mais c'était mieux que rien. Je profitai de l'un de mes doigts couvert de noir et sans sang afin d'étaler la poudre du mur de ma cellule sur mes yeux. Mon reflet déformé donnait vraiment l'effet d'un... Monstre? Le goût du sang me rappelait la mort de Candice. Je plissai les yeux avant de sortir tout en frottant mes mains l'une contre l'autre. Mais quelque chose ou plutôt quelqu'un me stoppa. Ils étaient même deux.

" Adam Coleman ? " J'entrouvris la bouche sans réussir à prononcer un seul mot. Que me voulaient-ils? S'ils me faisaient peur? Biens sûr que oui bordel!! Impatients, les deux types du personnel attrapèrent chacun l'un de mes bras pour me guider je ne sais où. Mon corps frêle ne pouvait lutter contre ces deux grosses brutes. C'est ainsi que je fus trainé jusque dans une salle dont j'ignorais encore l'existence. J'entrai sous la force dans cet endroit aux murs blancs bien trop éclairés. Comme un réflexe de survis, je cachai mes yeux avec mon bras. La lumière était aveuglante. J'étais bien trop habitué à la pénombre qui régnait à l'intérieur de l'institut. Je retirai doucement mon bras en fronçant les sourcils et les yeux. Les ouvrant doucement, je voyais d'abord flou avant de m'habituer peu à peu. Je pus voir une femme qui semblait m'attendre. Elle se présenta à moi. Elle connaissait mon prénom mais je n'étais pas surpris. On était épié ici... Elle me demanda si je savais où je me trouvais. Bordel que comptaient-ils me faire? Mon physique faisait de la peine, je semblais faible. J'avais pourtant une grande force en moi, mais elle ne se voyait pas. Ma voix quand à elle était grave, à la fois froide et chaleureuse.

Non.


code by rainbow
Revenir en haut Aller en bas
Ally Mc Coller


avatar

▌Messages : 183
▌Date d'inscription : 14/08/2012
▌Age : 30 ans
▌Avatar : Ali Larter
▌Crédits : enjoybarbapapa
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: C'est à toi de jouer. [ ft. Adam I. Coleman ]   Ven 6 Sep - 19:40

Bord*l. Il a l'air complètement perdu.

Son apparence. Les traits tirés, le visage pâle... Ce jeune homme ne semblait pas au meilleur de sa forme. Les seuls vêtements qu'il portait n'améliorait pas l'apparence de faiblesse qu'il pouvait offrir.
Ally se tenait droite devant Adam, attendant une réponse de sa part.
Non. Il ne connaissait pas cet endroit. Pourquoi cela ne l'étonnait pas, au final ?

Elle s'avança vers lui, d'un pas lent et tranquille. Gardant ce même ton, elle continua ses explications en entendant la réponse négative du jeune homme.

" Il s'agit de la salle d'entraînement. Ici, tu améliores... Tes capacités."


Elle passa à côté de lui et le dépassa. S'arrêtant devant un boîtier métallique, elle l'ouvrit, et bascula deux interrupteurs vers le bas. Deux des lampes s'éteignirent dans un claquement sourd. L'obscurité envahissait presque complètement la salle à présent. Seule deux ampoules, dans deux coins adjacents de la pièce, demeurèrent allumées, offrant une lumière blafarde à l'endroit. L'atmosphère se fit plus oppressante, ou plus intime. Tout dépendait du point de vue que l'on pouvait adopter.

Ally s'écarta alors à nouveau. Seuls ses pas étaient audibles dans la pièce. Sa silhouette était tout de même visible, et si les deux individus se rapprochaient, leur visage serait alors descriptible. Ally brisa à nouveau le silence.

" Aujourd'hui, on va travailler les tiennes."

Voir sa réaction. Peut-être que cette atmosphère n'était pas une bonne idée. Tout dépendrait de sa réaction après tout. Mais tant qu'aucun résultat n'était évaluable en fonction de l'environnement, l'entraînement continuerait. Ally gardait une certaine distance avec Adam, fixant son visage avec insistance, parlant de ce même ton à la fois doux... Et peut-être autoritaire. Au final, Adam n'avait pas vraiment le choix aujourd'hui.

" L'obscurité... Ça t'aide ? "

Ally croisa les bras, ne s'avançant plus dans la pièce. Elle attendait. Quel serait le résultat. Comment se passerait cet entraînement ?

_________________

Keep this to yourself.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: C'est à toi de jouer. [ ft. Adam I. Coleman ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est à toi de jouer. [ ft. Adam I. Coleman ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» I'm PERFECT. [Adam Carter]
» Ewen Mac Adam
» Vous savez jouer à Tetris ???
» Trop un gros Chest pour jouer au tennis
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  ::  :: -
Sauter vers: