AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi rester seul lorsque l'on peut être accompagné? [Diandra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Peter J. Miles


avatar

▌Messages : 178
▌Date d'inscription : 07/06/2013
▌Age : 22 ans
▌Avatar : Tom Hiddleston
▌Crédits : *
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Pourquoi rester seul lorsque l'on peut être accompagné? [Diandra]   Sam 22 Juin - 20:49





Peter & Diandra









« Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin. »







Il était environ deux heures de l'après midi et j'étais seul. J'avais vu Azraël ce matin puisque nous étions dans la même cellule, mais depuis, plus de nouvelles. Quand à Yolandi, je ne l'avais pas vu non plus de la journée. Il faut dire que l'institut était très grand et qu'il comprenait énormément d'individus, donc il était certainement normal que je ne les retrouve pas. Quoi qu'il en soit, je m'inquiétais quand même pour eux. Bon. Ils savaient mieux se débrouiller que moi et j'étais encore entier, signe qu'ils ne pouvaient rien leur être arrivé. C'est donc rassuré que je me dirigeai vers la salle commune. Qui sait, peut-être qu'un des deux s'y trouvera. Et si ce n'était pas le cas, j'allais certainement lire, ou bien faire de nouvelles rencontres qui sait... Bonnes ou mauvaises, telle était la question. Mais je crois bien que dans la salle commune je ne craignais pas grand chose, car il y avait souvent pas mal de monde.

J'étais enfin arrivé à destination. Il y avait environ dix personnes dans la salle. Mon regard balaya l'endroit sans trouver ni Yolandi, ni Azraël. Dommage... Puis mes yeux s'arrêtèrent sur une femme entrain de lire. Voilà donc quelqu'un qui partageait l'une de mes passions. Je me mis à sourire. Je n'arrivais pas à voir ce qu'elle lisait. Hésitant, je finis par m'assoir à ses côtés et pencher mon regard vers les lignes de texte avant de la regarder, un sourire au lèvres.

Vous lisez quoi?

Je le savais pourtant que c'était souvent mal vu de s'adresser ainsi à quelqu'un que l'on ne connaissait pas. Je venais de percer brusquement sa bulle d'intimité. Mais j'étais comme ça, j'étais naturel et agissais sur l'instant sans réfléchir, faisant ce que bon me semblait. Après tout, je n'étais qu'un enfant très curieux. Un enfant ne se rend pas compte que ce genre de comportement est mal, il laisse agir son instinct. Et je sais aussi que j'ai passé l'âge d'être un enfant, mais si on y réfléchit bien, mon enfance s'est stoppée à mes quatre ans. Il était normal que je m'enferme en elle sans jamais vouloir en ressortir. J'en étais conscient, mais j'étais bien ainsi, même si ça ne plaisait pas à mon entourage me jugeant que peu mature. Ça m'avait même valu la perte de la seule femme que j'avais aimé.



© Macha



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Diandra L. Cassaro


avatar

Féminin
▌Messages : 81
▌Date de naissance : 18/09/1987
▌Date d'inscription : 22/12/2012
▌Age : 25 ans
▌Avatar : Liz May Brice ♥
▌Crédits : lovechoopa ♥
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Pourquoi rester seul lorsque l'on peut être accompagné? [Diandra]   Lun 24 Juin - 21:21


Pourquoi rester seul lorsque l'on peut
être accompagné ?

Peter & Diandra

P
renant son livre de cinq-cents pages sous son oreiller, Diandra quitta sa cellule pour rejoindre l'endroit qui devint son endroit préféré pour lire depuis sa toute première venue en ce lieu, la salle commune. Comme indiquait la seule horloge murale présente à l'intérieur de la salle, il était approximativement 14h15 lorsqu'elle entra à l'intérieur. A l'intérieur une dizaine de personnes, certains chahutés alors que d'autres tentaient de lire et de rester calme face aux rires et cris des autres. Certes quelque fois, cette endroit était loin d'être le meilleur endroit pour lire dans de bonne condition mais pour Diandra c'était déjà mieux que de rester comme une pauvre pestiférée dans sa cellule. Elle s'installe comme à son habitude, sur la table unique près de la fenêtre. Le seul endroit, ou il était possible de lire tranquillement sans trop entendre le bruit des gloussements des autres. 

Elle ouvrit donc son livre à la page où elle en était restée lorsque soudain, la junkie de l'autre fois vint à sa rencontre. A sa vue, Diandra arqua l'un de ses sourcils, elle avait plutôt interet à ce que ça ne soit pas pour de la drogue si elle ne voulait pas se prendre son poing en plein dans la figure.

- Excuse de te déranger Diandra. C'est juste pour te dire que j'ai totalement décroché. Je prend plus de drogue et tout ça je te le dois. Merci beaucoup.

Et sans qu'elle crier gare, la jeune demoiselle lui sauta au cou. Diandra roula des yeux mais ne se retira pas l'étreinte que la jeune femme était en train d’exercer sur elle. Si elle avait pu l'aider à sortir de cette saloperie qu'est la drogue, elle en était contente. Rien ne l'a dégoûtait plus que les junkies et les pédophiles. Quoi qu'il en soit, lorsqu'elle relâcha son étreinte, elle lança un léger sourire à Diandra avant de disparaître dans cette petite foule. La brune finit par sourire en coin alors qu'elle replongea pour de bon dans son livre qu'elle trouvait de plus en plus intéressant au fil des pages qui tournées et qui tournées...

Une quinze de minutes passèrent et rien n'avait interrompu Diandra dans la lecture intensive. Enfin jusqu'à ce qu'elle entende des pas venir dans sa direction. Elle ne leva pas les yeux, préférant rester cibler sur son livre. C'était sans compter sur l'inconnu qui prit la parole pendant le passage le plus important de ce foutu livre.

- Vous lisez quoi ?

Cette fois-ci, elle leva son regard. Et vit avec surprise qu'il s'agissait d'un mec. C'était le deuxième mec après Lucas qui venait l'aborder. Quoique celui-ci semblait assez différent de Lucas, il était déjà plus polie et moins tape à l'oeil. A la fois discret et timide comme un enfant dont la maturité n'aurait pas dépassé le stade du rêve. Elle arqua l'un de ses sourcils avant de répondre d'un ton mi amical-mi sérieux au jeune homme qui ne devait pas être plus vieux quelle.

- Il ne fallait pas faire pleurer le loup. Un livre de cinq-cents pages basé sur l'aventure, l'avidité, l'amour et l'amitié. Tu connais ?! Le questionna-elle. Peut être le connaissait-il ?! Ce n'était pas un livre dont Diandra avait l'habitude de lire mais ici à part le Docteur Stark est le maître de la l'institut, il n'y avait vraiment rien d’intéressant à lire. Cependant, si on cherchait dans les bons coins de la bibliothèque on pouvait trouver des choses plus où moins potables et dignes d'être lu.



_________________
Diandra L. Cassaro
Vous apprendrez que je ne suis pas qu'une dur à cuir à qui rien ne touche. Je suis plus qu'une casseuse de gueule, je suis une femme avec des sentiments profonds et un cœur qui bat. En faites, je suis tout comme vous un être-vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Peter J. Miles


avatar

▌Messages : 178
▌Date d'inscription : 07/06/2013
▌Age : 22 ans
▌Avatar : Tom Hiddleston
▌Crédits : *
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Pourquoi rester seul lorsque l'on peut être accompagné? [Diandra]   Mar 25 Juin - 9:31





Peter & Diandra









« Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin. »




Je ne me rendais absolument pas compte que je pouvais en quoi que ce soit déranger cette demoiselle. J'écoutais ses dires tandis que mes lèvres formaient un grand sourire. De l'aventure, de l'amour, de l'amitié? Tout ce que j'aimais! Et un livre de cinq cent pages, c'est merveilleux! L'histoire est presque sans fin!

Je ne connais pas, mais ça a l'air merveilleux!

Puisqu'elle me tutoyais, je décidai d'en faire autant. J'étais heureux de faire une nouvelle rencontre, encore plus d'une lectrice! Qu'elle chance!

Oh, je ne me suis pas présenté. Je suis Peter, et toi?

Mais avant que la jeune femme pu me répondre, un homme s'approchait de nous. Assez maigre, le teint pâle comme la mort, il s'approchait en réalité de moi. Poussant d'une main mon épaule de manière agressive, il semblait mécontent.

Hé le mioche, il est ou ton ptit copain?


Je levai les yeux vers lui... Oh non... Il s'agissait de l'homme qui m'avait frappé l'autre fois, simplement parce que je lui avais demandé mon chemin. Je ne comprenais toujours pas cet acte, mais mis ça sur le compte des conditions de vie ici. Vu sa maigreur il devait avoir faim. Vu son teint pâle, il ne devait pas dormir beaucoup. Normal qu'il soit un peu énervé. Mais moi dans l'histoire, j'ai fait quoi? Heureusement qu'Azraël était intervenu l'autre fois! Il m'avait défendu et l'homme et ses deux acolytes étaient vite partis. Je baladai mon regard dans la pièce, au cas où je puisse y trouver Az. Mais non... C'était parti pour une nouvelle séance de guerre. Je ne comptais pas me défendre. Je n'étais pas quelqu'un de violent. Je ne voulais jamais me battre. Ce qui fait que... Je ne savais simplement pas me défendre.

AhAh tu le cherches?! Il sera pas là pour te défendre cette fois morveux, va falloir faire tes preuves!... Et l'autre sera le prochain sur ma liste!

Il m'attrapa par le col et me soulevai du sol. Gringalet, mais musclé! Je le regardais, d'abord inquiet, puis tenta un sourire, amusé, comme pour lui démontrer que ce qu'il faisait était totalement stupide. Mais je n'eus comme réponse que violence. Il me balança contre une chaise. La violence de l'atterrissage fit un bruit monstrueux, alors que la chaise et moi tombions en cœur. C'était ma foi très douloureux... Mais ça semblait amuser le type.



© Macha



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Diandra L. Cassaro


avatar

Féminin
▌Messages : 81
▌Date de naissance : 18/09/1987
▌Date d'inscription : 22/12/2012
▌Age : 25 ans
▌Avatar : Liz May Brice ♥
▌Crédits : lovechoopa ♥
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Pourquoi rester seul lorsque l'on peut être accompagné? [Diandra]   Mar 25 Juin - 14:54




L
e jeune homme qu'elle avait devant elle lui fessait légèrement penser à ce héros de conte de fée que sa défunte lui lisait avant de s'endormir. Il avait ce regard enfantin et timide qui le rendait différent, c'est comme si il ne voulait pas chercher grandir. Ses yeux remplis de rêve et de fantaisie n'échappa pas au regard verdoyant de Diandra qui même si elle pouvait détester les hommes, ne détestait pas ceux avec un minimum de sensibilité et de sympathie dans le regard. Lui lançant un fin sourire presque inexistant, celui s'empressa de prendre la parole pour lui dire si oui où non il connaissait le livre qu'elle était en train de lire en ce moment

- Je ne connais pas, mais ça à l'air merveilleux !

En effet, ça l'était. Ce livre étant en tout point parfait pas autant que les romans effrayants du célèbre Stephen King mais celui-ci était pas si mal pour un livre regroupant l'aventure, l'amour et l'amitié. Elle se disait intérieurement que lorsqu'elle aurait fini de le lire et que si le cœur lui en dit, elle pourrait peut être lui passer. Après tout, il avait l'air de si intéressé et de ce que pouvait en juger Diandra sur le jeune homme, celui-ci aimait la lecture. Voilà une chose, qu'ils avaient tous les deux en commun. Cette découverte fit sourire en coin la jeune femme alors que le jeune prit une seconde fois la parole.

- Oh, je ne me suis pas présenté. Je suis Peter, et toi ?

Diandra lui sourit en coin. Peter... Peter... ce nom ne lui été pas inconnu mais... oui bien sûr c'était Peter Pan que ça mère lui lisait tous les soirs. Ce petit garçon vivant au pays imaginaire et qui par dessus tout ne souhait jamais grandir. C'était donc à lui qu'il lui fessait penser. Elle n'avait pas tout à fait tord, il avait ce regard et ce côté d'un enfant d'une dizaine d'années. Un autre sourire éclaira son visage alors qu'elle était sur le point de lui donner le sien mais, soudain un autre garçon s'avança vers eux. Diandra le regard d'un air mauvais, ce mec au teint pâle et à l'allure aussi mauvaise de la gale ne lui inspirait guère confiance. C'est alors qu'il s'en prit à ce pauvre Peter en lui poussant violemment l'épaule. Visiblement, ce n'était pas première fois que ces deux-là ce rencontraient.

- Hé le mioche, il est ou ton petit copain ? Ah Ah tu le cherches ?! Il sera pas là pour te défendre cette fois morveux, va falloir faire tes preuves !... Et l'autre sera le prochain sur ma liste !

En entend les dires de ce maigrichon tout pâle, Diandra se prépara à intervenir si il tentait de faire du mal à Peter. C'est alors que s'en crier gare, il l'attrapa par le col de sa chemise et le souleva du sol avant de le balancer comme un vulgaire pantin sur une chaise. Voyant le jeune homme au sol et l'autre riant de sa connerie, Diandra sentit la colère lui montait jusqu'aux oreilles alors, elle posa son livre, remonta ses manches, se plaça devant la brute et lui poussa violemment les épaules comme il venait de le faire à l'encontre de Peter.  

- Touche le encore et tu auras le droit à mon poing dans ta sale gueule de cancéreux. Fit-elle en lui lançant un regard énervé tout lui montrant son poing. Si tu es venu ici pour chercher les ennuis crois bien que tu viens de les trouver. Et tu n'aimerais pas m'avoir comme ennemie. Termina-elle alors qu'elle lui jeta un autre regard mauvais. C'était bien la première fois qu'elle prenait la défense qu'un homme mais celui-ci était différent. En quoi, Diandra ne le savait pas encore.


_________________
Diandra L. Cassaro
Vous apprendrez que je ne suis pas qu'une dur à cuir à qui rien ne touche. Je suis plus qu'une casseuse de gueule, je suis une femme avec des sentiments profonds et un cœur qui bat. En faites, je suis tout comme vous un être-vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Peter J. Miles


avatar

▌Messages : 178
▌Date d'inscription : 07/06/2013
▌Age : 22 ans
▌Avatar : Tom Hiddleston
▌Crédits : *
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Pourquoi rester seul lorsque l'on peut être accompagné? [Diandra]   Mar 25 Juin - 22:16





Peter & Diandra









« Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin. »



La jeune femme dont j'ignorais toujours le prénom prit ma défense ce qui me soulagea. Cela me fit vraiment plaisir qu'une seconde personne me défende, me fasse confiance. Par contre, il allait falloir que j'arrête de me faire taper dessus, vraiment. Je n'allais avancer à rien ainsi. Mais comment faire pour ne pas être un souffre douleur malgré soi? Devenir violent à mon tour? Je le refusais. Se montrer rusé. C'est ça qu'il fallait oui! Il fallait que je prépare de petites ruses pour me défendre en cas d'attaque. Déstabiliser l'adversaire... Ou simplement faire semblant d'être violent? Lui faire peur? Mais comment, du haut de mon mètre 70 et de mes 58 kilo?? Je n'avais vraiment rien d'effrayant, je ressemblais à un enfant. Cette femme, elle était une femme, et pourtant elle savait se montrer très menaçante. Mais il faut dire qu'elle était plus musclée que moi!

L'homme semblait surpris de se faire littéralement agresser par une femme, mais surtout, il ne comprenait pas pourquoi tout le monde prenait toujours ma défense. Comme quoi la gentillesse paye parfois! Il semblait cependant toujours agressif, mais cette fois face à mon amie.

T'es qui pour me parler comme ça toi? Et lui, pourquoi tout le monde le défend?? C'est qui au juste hein?!

Il poussa mon amie de manière assez violente alors que je me relevai péniblement, mais sûr de moi. Il fallait que je fasse preuve de dévotion comme l'avait fait Azraël et cette femme.

Laisse la tranquille!!!

On aurait dit un gamin qui faisait sa forte tête fasse à un caïd. Le dit caïd se mit à rire aux éclats.

Sinon quoi?? Un enfant et une femme? Vous allez me faire quoi au juste?

Son rire me rendait fou, il raisonnait dans mes oreilles et me rappelait les moqueries et les regards en coin des enfants de l'orphelinat. Le voyant s'en prendre à cette femme qui s'était montrée si adorable avec moi, la colère monta. Je ne sais pourquoi. Cela ne m'était jamais arrivé auparavant. Une telle colère envers un individu. Je me mis à pousser un cri de haine, attrapant la chaise qui se trouvait à mes côté. D'un geste brusque, je frappai l'homme avec, sans viser un endroit en particulier. Les larmes coulaient sur mon visage alors que j'avais lâché l'objet qui était retombé au sol. Je partis, m'asseyant par terre entre l'accoudoir du vieux canapé et le mur. J'étais "caché", on ne voyait que quelques boucles de mes cheveux dépasser, et je pleurais dans mes bras, les genoux remontés. L'homme avait poussé un petit cri de surprise, puis était parti.

Mais il est taré?!!!

J'avais horriblement peur. C'était comme si j'avais retenu ma colère bien trop longtemps. Si longtemps que tout sortait d'un coup. Comme si je prenais peu à peu conscience de la vraie nature de cet endroit, par les dires de Yolandi, mais encore plus par ceux de Geist. Cet endroit était entrain de me corrompre à mon tour. Je paniquais, j'avais peur, si peur. Je voulais rentrer chez moi...


© Macha



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Diandra L. Cassaro


avatar

Féminin
▌Messages : 81
▌Date de naissance : 18/09/1987
▌Date d'inscription : 22/12/2012
▌Age : 25 ans
▌Avatar : Liz May Brice ♥
▌Crédits : lovechoopa ♥
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Pourquoi rester seul lorsque l'on peut être accompagné? [Diandra]   Sam 29 Juin - 21:25




D
iandra n'avait guère quitter la brute du regard si il venait à frapper, elle serait prête à contre attaquer. Ce n'était pas anodin pour la brune de défendre ceux qui en avait le plus besoin. Quand elle jugeait que la personne avait besoin de son aide où de son intervention, elle s'arrangeait toujours pour le faire aussi tactilement que possible. Cependant, face à ce caïd le tact n'était pas vraiment la meilleure solution à aborder en effet il ne connaissait que la violence alors il était évident pour Diandra d'employer la manière forte lorsque c'était lui le premier qui en ai été le déclencheur. Alors que Peter était toujours à terre, les quelques personnes présentes dans la salle commune s'étaient réunis autour d'eux comme des vautours tournent autour de leur proie.

- T'es qui pour me parler comme ça toi? Et lui, pourquoi tout le monde le défend?? C'est qui au juste hein?!

Diandra jeta un rapide coup d’œil vers ce pauvre Peter. Elle ne savait rien de lui et pourtant elle n'avait pas pu s’empêcher de lui venir en aide. Pourtant, elle ne le connaissait pas, il n'était rien pour elle mais pourtant elle l'a fait, elle l'a défendu comme si il s'agissait d'une personne importante à ses yeux. Elle n'avait pas défendu une personne comme cela depuis Sheena. De plus, c'était dans sa nature d'aider les autres, même si elle ne les connaissait pas où très peu, elle ne pouvait certainement pas fermer les yeux sur une t'-elle forme de violence. Pour elle c'était hors de question que quelqu'un se fasse tabasser de la sorte homme comme femme. Elle était prête à lui répondre lorsque soudain il l'a poussa tellement violemment qu'elle tomba en arrière et se cogna contre le mur. C'est alors que Peter se leva brusquement pour faire courageusement face à la brute sous le regard vitreux et flou de Diandra.

Laisse la tranquille!!!

Sinon quoi?? Un enfant et une femme? Vous allez me faire quoi au juste?

Le rire qui en suivit les dires de la brute exaspéra au plus au point Diandra qui été prête à passer au chose sérieuse lorsque soudain, Peter poussant un cri de haine se saisit d'une chaise et frappa si durement l'homme que celui-ci n'en revenait pas tout comment l'ex-détenu qui resta muette face à cette attaque si soudaine. C'est alors que le jeune homme se mit à pleurer pour aller se cacher derrière le seul divan de la salle commune. Seulement quelques mèches de cheveux étaient visibles à l’œil nu. Alors que l'autre prit peur avant de crier d'une voix claire et haute.

Mais il est taré?!!!

Diandra regarda le caïd filer alors qu'elle se leva difficilement. Elle fixa tout le monde du regard avant de s'approcher doucement de l'endroit où venait de se cacher le jeune homme. Elle s’agenouilla face à lui pour être à sa hauteur. Elle lui posa une main amicale sur son épaule pour tenter de le calmer.

- Tout va bien il est parti... Arrête de pleurer... Viens on va s'asseoir sur le canapé. Une fois sur le canapé, Diandra fixa le jeune homme du regard. Pauvre garçon, il fallait faire quelque chose. Il ne fallait pas qu'une t'-elle puisse se reproduire.


_________________
Diandra L. Cassaro
Vous apprendrez que je ne suis pas qu'une dur à cuir à qui rien ne touche. Je suis plus qu'une casseuse de gueule, je suis une femme avec des sentiments profonds et un cœur qui bat. En faites, je suis tout comme vous un être-vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Peter J. Miles


avatar

▌Messages : 178
▌Date d'inscription : 07/06/2013
▌Age : 22 ans
▌Avatar : Tom Hiddleston
▌Crédits : *
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Pourquoi rester seul lorsque l'on peut être accompagné? [Diandra]   Ven 5 Juil - 18:16





Peter & Diandra









« Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin. »



J'essuyai les larmes de mon visage mais était toujours dans un état second. Je rejoignis ma nouvelle amis sur le canapé et la regardai à mon tour dans les yeux.

Ce n'est pas à cause de lui... C'est que... Je déteste être violent et c'est la première fois que ça m'arrive. J'ai peur. J'ai peur que cette endroit me change... Je ne veux pas changer.

Je m'enfonçais un peu plus dans le canapé comme si je voulais disparaitre. Posant les pieds sur celui-ci, mes genoux étaient désormais remontés vers mon menton. Je repensais alors aux histoire que me racontaient ma mère lorsque j'étais petit. Je n'avais connu ma mère que pendant quatre ans hélas mais je me rappelais de tout: ses caresses, son odeur, sa voix... Ses histoires... Elle me manquait énormément. Les histoires qu'elle préférait me raconter étaient celle d'un dénommé Peter Pan, le héros de mon enfance. Encore aujourd'hui, j'aurais vraiment aimé quitter la terre et retrouver le pays imaginaire. Qui sait, peut-être que ce sera mon paradis à moi, le jour où mon âme quittera la terre ferme? Et si c'était ça la solution?

Je me réveillai en sursaut de mon rêve éveillé. Qu'elle idée stupide. Et pourtant si un tel monde existait, je serais vraiment le plus heureux de tous les garçons. Mais peut-être qu'avec mon nouveau pouvoir, je pourrai créer mon propre monde imaginaire et emmener ceux qui le mériteront... Comme Yolandi... Je me rappelai son regard plein d'espoir en me demandant si je pouvais la faire sortir de cet enfer pendant ne serait-ce que quelques minutes... J'en avais été incapable car je ne contrôlait pas mon pouvoir, mais je lui avais promis de m'entraîner et de l'aider à s'évader. Et c'est ce que je faisais, de temps en temps dans ma cellule. Je m'entraînais. Mais pour l'instant, je savais seulement faire apparaitre de petites chose en continue. Dès qu'il s'agissait de rendre réel mon rêve, les images ne faisait qu’apparaitre trois secondes pour ensuite disparaître. Mais au fond de moi, je savais que j'y arriverais. Mais voilà, il fallait que j'y parvienne avant que cet endroit ne me corrompre, et cela semblait mal parti...

Je levai à nouveau mon regard vers Diandra. Celui-ci était brillant d'inquiétude. Comment faisait-elle pour paraitre si calme? Comment pouvait-elle ne pas avoir peur? Ou bien peut-être cachait-elle cette peur? Je n'étais pas quelqu'un qui savait cacher ses sentiments.

Tu crois qu'ils vont tous nous rendre fous?


© Macha



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Diandra L. Cassaro


avatar

Féminin
▌Messages : 81
▌Date de naissance : 18/09/1987
▌Date d'inscription : 22/12/2012
▌Age : 25 ans
▌Avatar : Liz May Brice ♥
▌Crédits : lovechoopa ♥
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Pourquoi rester seul lorsque l'on peut être accompagné? [Diandra]   Jeu 29 Aoû - 21:30




L
es dires de Peter sur sa première expérience avec la violence ne l'a surpris guère. Car elle avait bien vu dès le premier instant où son regard c'était posé sur lui qu'il n'avait rien qu'un mec violent. Avec son air encore enfantin, comment pouvait t'on douter un instant que ce garçon était un être violent ?! Personne ne pouvait le nier. Cependant, il ne suffit que d'une étincelle pour que le plus pure des agneaux ne se transforme en bête sauvage. Diandra avait pu assister à ce genre de transformation à la prison pour femme où elle avait séjourné quelques années auparavant. Beaucoup se sont rebellées contre leur oppresseur mais peu en sont sorties indemnes. Certaines garderons à jamais les cicatrices de cette rébellion qu'elles ont tenté de faire sortir. Elle lui attrapa le menton comme une mère attrape le menton de son fils pour le rassurer. C'était la première fois qu'elle fessait cela avec un mec mais, là c'était différent. Il avait fait sentir qu'il avait besoin d'aide et que ce soit un mec où pas. Diandra serait toujours là pour venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin.

- Écoute moi... Je comprends que ça puisse être difficile pour toi d'être violent mais, il faut que tu comprennes qu'ici ce n'est pas avec les mots que tu pourras régler quoi que ce soit. Et tu dois te mettre en tête que si tu continus à vivre ainsi, tu finiras par te faire tuer. Alors, il faut que tu changes. Peut être pas entièrement mais, assez pour que les autres te respect. Tu n'es pas leur bouc-émissaire. D'accord ?! Son regard resta fixait au sien alors qu'elle lui lança un regard autoritaire comme pour lui faire comprendre qu'il ne devait plus se laisse faire et s'affirmer une bonne fois pour toute.

Alors qu'elle commençait à s’inquiéter de plus en plus pour Peter. Diandra se dit qu'au font tout le monde n'avait pas la même facilité qu'elle pour cacher ses sentiments. Pour une fille qui vécut dans la rue, dans la violence d'un ex-petit copain et dans une prison pour femmes. C'était plus facile pour elle de cacher ses sentiments et émotions aux yeux des autres. C'est sûr que pour Peter ça serait plus dur, voir impossible mais il devait essayer. Car, Diandra ne serait pas toujours le défendre la prochaine qu'une autre brute voudrait s'en prendre à lui. D'ailleurs c'est pas dit que l'autre andouille ne recommence pas à l'emmerder de nouveau. Quoi qu'avec la frayeur que lui a faite le jeune homme. Peut être n'oserait-il plus l'interpeller. Alors qu'elle songeait à tout cela, le regard de Peter et de nouveau sortant de sa bouche vinrent la couper dans ses pensées.

- Ils essayeront de nous rendre fous. De nous créer à leur image. C'est pour ça que tu dois te défendre, te montrer fort et de ne laisser personne te dicter ta propre conduite. Tu es un être humain qui a des envies et qui réfléchit. Tu n'as pas besoin de l'avis et des idéaux d'un pauvre cinglé pour vivre. Alors relève la tête et va de l'avant. Termina-elle finalement en lui lançant un nouveau regard autoritaire plein de férocité. Oui, il devait se battre, si il voulait gagner cette bataille contre cette dictature.      


_________________
Diandra L. Cassaro
Vous apprendrez que je ne suis pas qu'une dur à cuir à qui rien ne touche. Je suis plus qu'une casseuse de gueule, je suis une femme avec des sentiments profonds et un cœur qui bat. En faites, je suis tout comme vous un être-vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Peter J. Miles


avatar

▌Messages : 178
▌Date d'inscription : 07/06/2013
▌Age : 22 ans
▌Avatar : Tom Hiddleston
▌Crédits : *
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Pourquoi rester seul lorsque l'on peut être accompagné? [Diandra]   Mar 3 Sep - 22:59





Peter & Diandra









« Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin. »







Je sentis les doigts de la jeune femme attraper délicatement mon menton. Elle me rappelait ma mère. Certes je n'avais que quatre ans lorsqu'elle est décédée avec toute ma famille, mais ce geste me paraissait familier et je savais que c'était elle qui prenait soin de moi ainsi et me parlait de la même manière. Bien sûr, je n'insinue pas du tout que cette femme en elle-même me rappelait ma mère. Je parlais seulement de sa façon de me traiter. Pourquoi était-elle si tendre et protectrice avec moi? Je l'ignorais. Mais j'appréciais vraiment sa compagnie. Elle était rassurante et chaleureuse. Mes yeux bleus étaient désormais plonger dans les siens alors que l'on pouvait y lire de la peur et de la tristesse. Pourquoi? Pourquoi est-ce que j'étais venu ici? Et ce Stark? Existait-il seulement?

Les paroles de la femme dont j'ignorais encore le prénom me faisaient froid dans le dos. Elle me parlait d'un ton doux en prononçant des paroles effrayantes. Je devais changer? Devenir violent? N... Non c'était impossible, c'était contre mes principes. J'avais toujours tout fait pour éviter ce genre de situation. La violence était une chose ridicule. Je refusais de m'y soumettre.

Merci pour tes conseils mais...

Je n'eus pas le temps de terminer ma phrase. La porte de la salle commune claqua et fit apparaitre trois personnes: celui qui venait de nous agresser, et deux autres qui l'accompagnaient. Je commençai à paniquer et j'avais envie de me cacher derrière le vieux canapé. Mais hors de question que je laisse cette femme en danger, surtout à cause de moi. Alors que les gars s'approchaient de nous, j'eus comme une illumination... Et si je me servais de ma propre force pour me défendre? Ma force était mes rêves associés à mon nouveau pouvoir. Si je me servais de ça, du rire et des choses amusantes et belles pour me sortir de telles situations? Mais oui, elle était là ma solution! J'affichai soudain un grand sourire d'enfant plein de croyances. Les trois agresseurs quant à eux semblait mal comprendre un tel changement d'émotion de ma part. Je me levai et pris place devant la jeune femme, fermant les yeux. Les trois hommes s'arrêtèrent face à moi, me croyant fou et se mettant à rire, l'air moqueur.

Une petite fée apparut au dessus de mon épaule et fit un tour autour de moi. Je rouvris les yeux. J'étais dans l'action, tout allait s'enchainer. Les hommes ne semblaient pas comprendre ce qui se passait alors que la fée fonça vers eux, tournant autour d'eux trois tout en laissant sur son passages des traces de poudre dorée. Elle tourna comme ça plusieurs fois afin de leur faire perdre la raison. Puis, elle tira les cheveux de l'un d'eux vers l'arrière alors qu'une chaise apparut sous les fesses du malheureux qui tomba dessus. Tout ceci se déroulait de manière très rapide. Mon instinct de survie était en marche et m'aidait à tout contrôler aussi vite. La fée fit apparaitre de nul part une longue ficelle qu'elle enroula très rapidement autour de l'homme avant de l'attacher fermement et de faire basculer la chaise en arrière, l'obligeant à être allongé par terre tout en étant assis sur la chaise. Je commençais à rire comme un enfant devant cette scène burlesque. Les deux camarades du pauvre homme attaché ne savaient pas quoi faire face à des choses irréelles.

La fée prit le reste de la corde partant de la chaise et enroulant tout aussi rapidement les deux autres entre eux de la tête aux pieds. Les trois hommes étaient attachés entre eux de manière ridicule alors que la fée elle-même ricanait. Je crois bien qu'ils avaient honte et avaient simplement envie de disparaitre alors que je riais de bon cœur. Pour me moquer? Pas vraiment. Juste parce que je trouvais la scène drôle. Je finis par faire disparaitre mes apparitions, excepté la fée.

L'un de mes trois agresseurs s'approcha de moi, l'air violent, alors que ma fée se mit devant mon visage et lui fit un signe, balançant son doigt de gauche à droite l'air de dire: non non, tu ne feras pas ça. Celui qui m'avait déjà agressé précédemment attrapa le bras de son ami.

Laisse tomber, il est totalement taré!

J'avais hélas enfreint une loi de sécurité que m'avait enseigné Yolandi: n'utilise pas ton pouvoir en public, il est ta seule force, on ne doit pas le connaitre. En tout cas, elle avait vraiment raison. Mon pouvoir était ma force.





© Macha


[/center]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Pourquoi rester seul lorsque l'on peut être accompagné? [Diandra]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pourquoi rester seul lorsque l'on peut être accompagné? [Diandra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» faut être égoïste pour rester seul dans sa solitude - amy.
» Maisha ~ Pourquoi combattre alors que l'on peut évité ?
» Pourquoi gaspiller du papier quand on peut utiliser la technologie? Aileen
» pourquoi faire la guerre quand on peut faire l'amour ? (rosie)
» Parait-il que seul un esprit faible peut être manipulé [Jake Walker]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  ::  :: -
Sauter vers: