AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Que voulez-vous? [Pv Azraël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Peter J. Miles


avatar

▌Messages : 178
▌Date d'inscription : 07/06/2013
▌Age : 22 ans
▌Avatar : Tom Hiddleston
▌Crédits : *
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Que voulez-vous? [Pv Azraël]   Mer 12 Juin - 9:50





Peter & Azraël









« Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin. »



Troisième jour dans l'institut. Les dires de Yolandi que j'avais rencontré la veille me perturbaient. Elle m'avait confié que le docteur Stark avait provoqué d'énormes souffrances ainsi que des morts, et que nous n'étions rien d'autre que des prisonniers. J'avais du mal à y croire. Ou plutôt si. Une part de moi savait très bien qu'elle disait vrai, mais une autre était encore empli d'espoir. Pitié, faites que ce soit faux... En repensant à Yolandi, un sourire s'afficha tout de même sur mon visage. J'étais vraiment heureux de l'avoir rencontré et j'espérais très bientôt la revoir. Elle avait l'air tellement triste que ça me faisait mal... Mais j'avais réussi à la faire sourire et ça, ça n'avait pas de prix. J'étais ainsi perdu dans mes pensées, comme la plupart du temps. Revenant sur terre, je m'aperçus que je m'étais perdu dans les longs couloir de l'institut. Mince, je ne connaissais absolument rien de l'endroit... Par chance, je vis un groupe de trois jeunes hommes qui allaient pouvoir m'aider. Je m'approchai d'eux, souriant, plein d'entrain. J'étais content de rencontrer de nouvelles personnes!

Excusez-moi... Bonjour! Je cherche la salle commune. Je suis nouveau et je me suis perdu.

L'un d'eux éclata de rire, suivi des deux autres. Le premier, semblant être le meneur du groupe, me mit un violent coup de poing dans l'épaule qui arracha très vite le sourire de mon visage.

T'as cru qu'on était quoi? L'office du tourisme?

Ils ne riaient plus. Ils avaient un regard noir qui me faisait peur.

Tu t'crois où? Ici on n'a pas d'amis. Ici on se démerde seul. Faut que t'apprennes ça.


Les deux autres étaient derrière lui à rire doucement. Je ne comprenais pas ce qu'il se passait. Tout se déroulait bien trop vite et j'avais peur. Je fixai le regard de l'homme qui me tenait désormais par le col de mon pull rayé blanc et bleu clair. Mes sourcils étaient arqués et mon regard apeuré, ce qui semblait satisfaire l'homme. Je reçu un cou violent au visage qui me fit atterrir par terre. Je n'étais pas quelqu'un de très musclé ni sachant vraiment se défendre... J'étais choqué par tant de violence. Je peinais à me relever, et reçu un coup de pied dans le ventre. Je me tordais sur moi-même dans une grimace de douleur. J'avais terriblement mal et je ne comprenais pas pourquoi ils me faisaient ça. Je ne leur avais rien fait de mal pourtant? Pourquoi m'en vouloir? J'avais simplement demander mon chemin... Je crus que j'allais perdre conscience, mais quelque chose ou plutôt quelqu'un fit cesser les coups...


© Macha



_________________


Dernière édition par Peter J. Miles le Jeu 13 Juin - 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Azraël E.W. Foster


avatar

Féminin
▌Messages : 513
▌Date de naissance : 24/08/1993
▌Date d'inscription : 12/09/2012
▌Age : 20
▌Avatar : Hugh Jackman


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
11/100  (11/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Que voulez-vous? [Pv Azraël]   Jeu 13 Juin - 9:13


Azraël & Peter




Réfléchis, Az... Réfléchis. Tu l'as bien posé quelque part. Réfléchiiiiiiiis. Argh. Je ne sais pluuuuuuus. 

Je soufflais d'un air désespéré. Une habitude chez moi de perdre mes affaires, et évidemment c'est toujours celles qui me tiennent à cœur, sinon aucun intérêt. Je rassemblais tant bien que mal mes souvenirs en essayent de visualiser mon armonica porté disparu. Un petit armonica, argenté, avec des inscriptions fines gravées sur le dessus. Où avais-je bien pu le laisser ? Il ne s'est pas volatilisé quand même. Je retâte à nouveau toutes les poches de mes habits. Rien dans mon jean. Rien dans ma veste. Mais c'est pas vrai ! Quel boulet... Je me désespère. Je me laisse tomber sur le banc du parc. Un air pathétique. Le temps paraît lui aussi se moquer de moi. Capricieux comme ma mémoire les nuages vont et viennent poussés par le vent. Même le bruit des feuilles d'arbres ne suffit pas à me réconforter alors que d'habitude la nature arrive toujours à me remonter le moral. Je me prends la tête dans les mains, massant mes tempes, tentant une nouvelle fois de retrouver une bribe de mémoire. 

Allez Azraël, concentratiooooon. Où as tu été avec pour la dernière fois ? Sois un peu méthodique...

Un moment se passe et toujours rien. Une goutte vient de s'exploser sur le bout de ma chaussure. Je lève les yeux... Pour un printemps bien entamé, le soleil n'est pas au rendez vous.. Les nuages gris menaçaient de plus en plus. Je me décidais enfin à bouger.

Je ne sais pas où je l'ai laissé... Et bien très bien, je vais le chercher, quitte à retourner tout l'institut !

Et me voilà debout, muni d'une détermination sans faille et d'un coup d'un seul de bonne humeur ! Je passais les lourdes portes qui mènent à l'institut. Commençons tout simplement par le haut et descendons ensuite méthodiquement. Alors que j'allais grimper les étages quatre à quatre, un bruit retint mon attention. Des jeunes dans un couloir, et le ton n'avait rien d'amical. Pourquoi ne pas commencer mes recherches par ce couloir ?

Je n'avais pas entendu leur conversation si ce n'est la fin : Ici on n'a pas d'amis. Ici on se démerde seul. Faut que t'apprennes ça. Visiblement, ils étaient trois contre un. Je n'étais pas encore à leur niveau mais je voyais déjà les trois garçons rouer de coups le dernier. A trois contre un... Mais ils sont pas sérieux. Alors qu'auparavant j'avais un pas lent et assuré, voilà que je courrais. En deux secondes je sautais sur les deux premiers hommes qui donnaient des coups de pieds. Je les renversais brusquement tandis que je chopais le bras du petit chef dans son dos et le plaquait contre un mur.

Ok, les gars. J'veux pas savoir c'est quoi l'histoire, mais trois contre un c'est lâche. Vous laissez ce mec tranquille ou je vous aligne, c'est clair ?

Le gars que je tiens en tenaille ricane. Il est un peu plus petit que moi et trapu. Je lui donne environ dix-huit ans. Blond au sourire méprisant, il fixait sa victime toujours à terre.

Tu crois que t'as une chance face à nous trois ? Vas crever avec tes belles paroles, ce minable est dans MON couloir, c'est MA zone ici trou duc !

Oook, je crois que t'as pas bien cerné la chose. T'es pas en état de négocier là !

J'augmente la pression du bras. Le jeune homme gémit et gigote mais je ne desserre pas la prise, je jette un œil aux deux autres qui n'osent toujours pas s'approcher de moi. Deux garçons très fins à la mine espiègle, le regard glacial.. Un magnifique gang en bref.

Écoutes mec, je te laisse à toi et tes copains quelques minutes pour vous barrer, sinon je te casse le bras. Et tu peux me croire, je vais le faire.

Humilié, il se contente de gesticuler à nouveau. Alors je desserre ma prise persuadé qu'il a compris. Il me jette un regard noir et retourne du côté de ses potes. Je soutiens son regard jusqu'à ce qu'il daigne s'en aller. Quel tête de con... Il y a quelque caïds comme ça dans le bâtiment, heureusement ceux là n'étaient ni armés, n'ont pas utilisés leur pouvoir et étaient très jeunes. Ça aurait pu être différent en d'autres circonstances. J'attends un peu que le calme soit revenu et je me penche sur l'homme à terre. Un homme frisé qui porte l'enfance sur tous les traits de son visage. Dans ses yeux l'innocence... Il était toujours recroquevillé sur lui-même, peinant à bouger. Je passe son bras sur mon épaule et l'aide à se relever doucement.

Je suis désolé de ce qui vient de se passer... Les agressions sont fréquentes ici, surtout pour les nouveaux. Je suppose que c'est ton cas ? Ils n'ont pas eu le temps de trop t'amocher.. Ca va quand même ? 



Azraël

_________________
"La Chance ne sourit pas à ceux qui lui font la gueule" La rue Kétanou
"We don't believe in anything that hasn't started with a dream" Aaron




Spoiler:
 


Dernière édition par Azraël E.W. Foster le Sam 20 Juil - 10:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Peter J. Miles


avatar

▌Messages : 178
▌Date d'inscription : 07/06/2013
▌Age : 22 ans
▌Avatar : Tom Hiddleston
▌Crédits : *
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Que voulez-vous? [Pv Azraël]   Jeu 13 Juin - 20:45





Peter & Azraël









« Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin. »



J'entendais des voix au dessus de moi sans vraiment comprendre ce qu'il se passait. J'avais trop peur pour me relever. J'étais un peu douillet peut-être, je n'avais pas l'habitude de me faire frapper. D'habitude, on se contentait de m'ignorer et moi je restais dans mon coin. Ça m'apprendra à parler aux autres... Mais alors que j'allais peut-être perdre foi en l'humanité (qui sait?) un homme m'aida à me relever. Je pris appui sur lui et pus voir le visage de mon protecteur. Jeune, brun, légèrement barbu, ses yeux noisettes me fixaient, semblant s'inquiéter pour ma santé et mon moral. Je ne le connaissais pas, et pourtant, sa présence me rassurait. Je me sentais désormais en sécurité. Je lui adressai un petit sourire reconnaissant.

Oui ça va. Merci.

Selon lui les agressions étaient fréquentes. Il allait falloir que je connaisse l'endroit et sache me cacher quand bon me semble... Je lâchai un peu mon nouvel ami, lui montrant que j'arrivais à marcher seul. J'avais juste un vilain coquart à l’œil droit. Malgré tout cela, j'étais à nouveau souriant.

C'est vraiment gentil de m'avoir défendu. Je m'appelle Peter et toi?

Je tendis une main vers lui. J'étais content de faire une belle rencontre. Il n'avait pas l'air aussi triste et perturbé que Yolandi, ce qui me rassura. Je savais qu'on avait fait du mal à mon amie et je croyais tout ce qu'elle me disait, mais j'avais envie de garder de l'espoir et de croire que tout allait s'arranger. La lumière du soleil transperçait les vitres, augmentant la température à l'intérieur. Je regardai dehors, j'avais envie de prendre un peu l'air, de profiter de ce beau parc plein de verdure. Je levai mon regard vers mon sauveur en lui adressant un nouveau sourire, cette fois un peu gêné.

J'étais juste perdu. Je suis nouveau oui. Je ne connais rien ici. Je leur ai juste demandé mon chemin...

Mon sourire se dissipa au souvenir de mon agression

Je ne sais pas pourquoi ils ont réagi comme ça...

Je baissai mon regard comme un enfant qui aurait fait une grosse bêtise. J'étais vraiment triste de ce qui venait de se passer. Je commençais à me culpabiliser en me disant qu'après tout c'était peut-être de ma faute? Personne ne réagirait comme ça sans véritable raison non? J'avais du faire quelque chose qui ne leur avait pas plu... Mais quoi? J'avais beau me repasser la scène dans ma tête, je ne trouvais pas. Cela me perturbait. J'étais comme absent, cherchant une réponse à mes questions. Pourquoi... Pourquoi ils avaient fait ça? Dans quel but? Je fronçais légèrement les sourcils, comme inquiet de la situation.



© Macha



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Azraël E.W. Foster


avatar

Féminin
▌Messages : 513
▌Date de naissance : 24/08/1993
▌Date d'inscription : 12/09/2012
▌Age : 20
▌Avatar : Hugh Jackman


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
11/100  (11/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Que voulez-vous? [Pv Azraël]   Lun 17 Juin - 7:07


Azraël & Peter




Il s'était redressé et s'était doucement rétabli. Il m'adressa alors un sourire timide mais reconnaissant. Le jeune homme avait un œil gonflé et un peu noirâtre mais un grand sourire s'affichait déjà sur son visage. Voilà qui me fit plaisir, il ne se laissait pas abattre ce gars là ! Alors qu'il me donnait son prénom, je le gratifiais à mon tour d'un sourire !

Enchanté ! Moi c'est Azraël  mais tu peux m'appeler Az.

Le garçon était effectivement un nouveau. C'est triste à dire, mais ça ferait bientôt un an que j'étais coincé ici, alors les nouveaux j'en avais déjà vu quelques uns passer. Je me souviens qu'on ne m'a pas vraiment embêté  simplement chaque personne que je rencontrais était refermée sur elle même à broyer du noir. Parler d'être amis, de faire confiance, pas la peine. Ici tout le monde se toise, se méfie. Un corrompu, un résistant ? Attention avec qui on traîne, ce qu'on fait et dit, les murs ont des oreilles. Enfin je chassais mes pensées en écoutant le frisé me dire qu'il ne savait rien de l'endroit et qu'il demandait juste sa route. Et il sembla soudain perplexe, fronçant les sourcils comme s'il était inquiet.

Pourquoi ? Oh et bien parce que ce sont des petits caïds qui imposent leur respect par la violence, frapper des plus faibles, et toujours à plusieurs contre un seul. Heureusement tu verras tous les pensionnaires ne sont pas comme ça. Si tu ne peux pas te défendre, alors apprends juste à courir, ça peut sauver ton œil la prochaine fois.

J'avais dit ça avec malice, mais c'était évidemment un bon conseil dont il devrait tenir compte selon moi. On avançait tous les deux dans le couloir et j'ajoutais :

Écoutes, cesses de t'inquiéter pour ces abrutis, ils ne t’embêterons plus, je te garderai à l'oeil ! Et puisque t'es nouveau, je devrais te faire une petite visite guidée qu'en dis-tu ? Et puis ça tombe bien, j'ai perdu mon harmonica et je suis incapable de me souvenir où... Alors si on fait tout l'institut on va bien finir par le trouver... Enfin j'espère.

T'as une salle que tu voudrais visiter d'abord ? Un endroit particulier où tu aimerai aller en premier ?

Je me disais que c'était l'occasion d'échanger avec un nouveau, de pouvoir discuter avec un regard neuf, un regard qui n'a pas encore vu toutes la noirceur de l'institut. Ça me faisait de la peine qu'ils aient eu un gars comme lui, il avait une telle candeur sur le visage qu'on ne pouvait pas volontairement lui vouloir du mal..



Azraël

_________________
"La Chance ne sourit pas à ceux qui lui font la gueule" La rue Kétanou
"We don't believe in anything that hasn't started with a dream" Aaron




Spoiler:
 


Dernière édition par Azraël E.W. Foster le Sam 20 Juil - 10:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Peter J. Miles


avatar

▌Messages : 178
▌Date d'inscription : 07/06/2013
▌Age : 22 ans
▌Avatar : Tom Hiddleston
▌Crédits : *
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Que voulez-vous? [Pv Azraël]   Sam 22 Juin - 18:58





Peter & Azraël









« Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin. »







Je n'avais jamais été en colère de toute ma vie. Certes, il m'arrivait quoi que rarement de bouder dans mon coin, ou de ne pas être content. Mais je n'avais jamais ressenti cette émotion qu'est la colère, s'énerver contre quelque chose ou quelqu'un. Je pourrais vouloir me venger contre ces types, avoir envie de leur donner une bonne leçon. Mais non. Je pourrais être en colère vis à vis de ce qui est arrivé à ma famille. Mais en colère contre quoi? Dans mes yeux d'enfants, tout cela n'était qu'un dramatique accident. En colère contre la vie? La vie m'avait gardé à elle, elle m'avait sauvé, alors pourquoi lui en vouloir. En colère contre le feu? Ce n'est qu'un élément naturel qui suit sa route sans comprendre ce qui l'entoure. En colère contre ces personnes qui avaient réussi à me sauver moi et pas ma famille (tout du moins c'était ce que je croyais). Ils m'avaient sauver la vie, comment leur en vouloir?? En vouloir à tous les gamins qui m'ont exclu? Après tout, c'était peut-être moi qui était en tord... Je ne savais pas ce qu'était la colère et encore moins ce que pouvait procurer un sentiment de haine. Et pourtant, j'aurais bien aimé savoir ce que ça faisait, au moins une fois...

Je portai à nouveau mon attention sur mon sauveur du jour. Je lui adressai un petit sourire même si je semblais perdu dans mes pensées. Super! Allons à la recherche de l'harmonica! J'aimais tellement la musique, j'étais heureux d'apprendre qu'il avait un instrument.

Parfait pour l'harmonica on finira bien par le trouver. Sinon, je n'ai pas d'idée d'endroit en particulier, je ne connais vraiment rien ici alors je te suis.

Alors que nous marchions dans les couloirs, j'hésitais à parler. Je faisais confiance aux gens bien trop vite et malgré les préventions de Yolandi, je ne pouvais m'empêcher de croire qu'Azraël était vraiment un type génial. Je ne souriais plus car trop perplexe. Puis je me lançai enfin, m'adressant à Az' sans stopper notre marche calme. Je le regardai quelque secondes.

Dis moi... Az... Ça va surement te paraître étrange comme question mais...

Je baissai un instant les yeux avant de porter une nouvelle fois mon regard sincère vers lui. J'espérais ne pas voir sur son visage la même expression que celle de tous ces enfants qui m'ont toujours fuit à l'orphelinat sous prétexte que j'étais "différent" et étrange...

Qu'est ce qu'on ressent, quand on est en colère?



© Macha



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Azraël E.W. Foster


avatar

Féminin
▌Messages : 513
▌Date de naissance : 24/08/1993
▌Date d'inscription : 12/09/2012
▌Age : 20
▌Avatar : Hugh Jackman


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
11/100  (11/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Que voulez-vous? [Pv Azraël]   Ven 12 Juil - 15:23


Azraël & Peter




Je marchais aux côtés du jeune homme, tout en avançant je laissais traîner mon regard un peu partout. Ce jeune homme m'intriguait mais je n'arrivais pas à me sortir mon harmonica du crâne. Puisqu'il ne connaissait pas du tout les lieux, j'allais lui faire faire le tour du propriétaire.


Tout en marchant, il me posa une question qui me laissa perplexe. N'avait-il vraiment jamais éprouvé de la colère ? Je n'étais pas du genre à me mettre en colère, mais ce sentiment m'avait étreint le cœur plusieurs fois déjà. La colère la plus flagrante que j'avais eu était contre ma mère. Je lui avais présenté mon petit frère, au bord de la mort, lui priant de le soigner, de m'aider à le sauver. Elle n'avait pas esquissé un seul geste, se contentant de me demander sa bouteille d'alcool. Elle avait chut dans le gouffre des stupéfiants, jusqu'à se perdre elle même. Incapable de sauver mon frère, la rage m'avait envahit. D'un coup, comme une pulsion sauvage. Je me souviens, mes poings s'étaient serrés par instinct, et personne n'aurait pu ouvrir ma mâchoire ! J'avais envie de secouer ma mère, de lui dire toute la vérité, de la réveiller une bonne fois pour toute quitte à être mauvais ou violent. La violence, tiens, parlons-en... Envie qui découle souvent de la colère. Quand je me battais dans la rue, lorsque quelqu'un me blessais violemment, j'avais une réaction automatique, comme une équation infaillible. J'ai mal, colère, adrénaline, frappe. Je n'avais pas envie d'un coup que l'homme qui se tenait à mes côtés avec son petit sourired'enfant me prenne pour un malade coléreux, antipathique et violent.


Écoutes, la colère est un sentiment difficile à expliquer. Quand une situation te déplaît, voire même t'indigne, lorsque par exemple on fait du mal à quelqu'un que tu aimes, ou qu'on te fait du mal à toi, on se met en général en colère. Le ressenti alors est différent selon les personnes. Chez moi, c'est de la violence..


J'avais dis ça en me grattant la tête, un peu gêné, mais ne cherchant pas du tout à éviter son regard. Je savais que j'étais capable d'être violent si on touchais à ceux que j'aime, et je préférais l'assumer.


Nous avions déjà traversé le réfectoire, j'avais montré à Peter où je m'asseyais en général le midi. Je lui ai indiqué les heures de repas et les combines pour avoir un peu plus de pain. Le cuistot est le seul mec de ce centre à avoir un minimum de compassion pour les internés. On avait fait plusieurs couloirs, le parc aussi, tranquillement, je lui montrais les fontaines, et mon endroit fétiche pour dormir au soleil. Je lui avais donné comme avertissement de ne pas toucher à cette foutue clôture, et de ne pas s'aventurer tout seul en forêt. Et toute réflexion faîte, de ne pas s'y aventurer du tout... Seul ou accompagné.. Malgré tout ce chemin parcouru, je ne trouvais toujours pas l'objet de mes recherches. Et si je l'avais laissé dans ma chambre tout simplement ? Après tout j'en étais capable. Je guidais donc à présent Peter jusqu'à ma chambre.


Bon et tu viens d'où toi ? Et j'imagine que si tu es là toi aussi, c'est parce que tu as quelque chose d'hors du commun, n'est-ce pas ?



Azraël

_________________
"La Chance ne sourit pas à ceux qui lui font la gueule" La rue Kétanou
"We don't believe in anything that hasn't started with a dream" Aaron




Spoiler:
 


Dernière édition par Azraël E.W. Foster le Sam 20 Juil - 11:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Peter J. Miles


avatar

▌Messages : 178
▌Date d'inscription : 07/06/2013
▌Age : 22 ans
▌Avatar : Tom Hiddleston
▌Crédits : *
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Que voulez-vous? [Pv Azraël]   Dim 14 Juil - 13:21





Peter & Azraël









« Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin. »



J'écoutais la réponse d'Azraël avec grande attention. Ses mots résonnaient dans mon esprit. Ils me ramenaient peu à peu à mon passé et à la seule fois où j'avais éprouvé ce genre de chose. "Lorsque par exemple on fait du mal à quelqu'un que tu aimes [...] Le ressenti alors est différent selon les personnes. " Alors... C'était ça, la colère? Est-ce que j'avais éprouvé de la colère lorsque ma famille avait péri? N'était-ce pas plutôt une détresse, une extrême tristesse qui m'a fait hurler, les yeux pleins de larmes? J'avais l'air soudain perdu dans mes pensées, les yeux grands ouverts et humides à ces souvenirs. Je ne crois pas que c'était de la colère. Je ne pouvais pas être en colère contre le feu. Ce n'était pas quelqu'un. Ce n'était pas possible. Tout du moins, je croyais que la cause était accidentelle. Je n'avais même pas réussi à être en colère contre la vie... Le regard perdu dans le vide pendant quelques secondes, je levai à nouveau mon visage vers celui de mon nouvel ami. Je me demandais si j'étais capable d'être violent. Je ne le croyais pas.

Azraël changea le fil de la conversation en me demandant ce que je faisais ici. Quelque chose d'exceptionnel? C'est à dire? J'étais totalement normal. Mon pouvoir c'était manifesté seulement ici et Yolandi m'avait avoué que Stark en donnait un à chacun de nous. Alors pourquoi il m'avait choisi... Parce que je voulais changer le monde moi aussi? Mais comment pouvait-il le savoir? Je n'avais rien accompli d'exceptionnel, même pas une toute petite chose. J'étais encore trop jeune. Le Docteur Stark voyait-il du potentiel en moi?

Euh... Je ne sais pas trop. Ma famille est décédé dans un accident alors que j'avais quatre ans. Depuis j'essaye de donner un peu de bonheur autour de moi. C'est tout ce que je sais faire.

Je levai mon regard vers Azraël et lui adressai un léger sourire.

Et toi? Qu'as-tu d'exceptionnel en dehors d'être un merveilleux protecteur?

J'étais souriant, heureux de rencontrer quelqu'un de bien ici. Il n'avait pas l'air blessé que ce soit physiquement ou mentalement. Je me demandais comment il faisait pour tenir, au vu des autres pensionnaires. La plupart d'entre eux ressemblaient à des cadavres vivants ce qui m'inquiétait de plus en plus, de jour en jour.


© Macha



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Azraël E.W. Foster


avatar

Féminin
▌Messages : 513
▌Date de naissance : 24/08/1993
▌Date d'inscription : 12/09/2012
▌Age : 20
▌Avatar : Hugh Jackman


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
11/100  (11/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Que voulez-vous? [Pv Azraël]   Dim 14 Juil - 19:02


Azraël & Peter




J'étais sincèrement désolé d'apprendre que ce bout d'homme avait perdu toute sa famille à quatre ans. J'étais tellement conscient de la souffrance ressentie. Pourtant je ne pouvais pas imaginer la douleur de perdre tous ses proches à la fois. D'être le seul survivant. Comme si la vie se foutait de toi, pourquoi elle te sauve toi et pas ceux que tu aimes ? C'est dur d'apprendre que la vie n'est pas juste quand on est un enfant. Vraiment dur. Mais il a l'air de ne pas s’apitoyer sur son sort, et relativise joyeusement. Son petit sourire lorsqu'il parle de donner du bonheur aux gens. Ça fait plaisir de croiser un garçon qui me comprends enfin sur ce point de vue. Aider les autres nous apporte la satisfaction. Dieu que je repensais à June, toujours à l'hôpital. En ce moment je passais la voir tous les jours, assis près d'elle veillant. J'attends sa sortie avec impatience même si je sais que je ne devrais pas... Enfin, on verra bien.  Peter venait d'ajouter : c'est tout ce que je sais faire. Au fond de moi, je savais qu'il avait tout un tas d'autres qualités, et que bien que frêle et inoffensif, il pouvait se montrer bien plus fort intérieurement que n'importe quelle armoire à glace sans cervelle qui rôde dans l'institut.

Peter me flatte d'être un merveilleux protecteur. Je souris pour le remercier, mais au fond de moi, je sais bien que ce n'est pas vrai. Je suis souvent impuissant, voire inutile pour aider mes amis... Je suis toujours là. Mais ça ne suffit pas toujours... Mais j'espère pouvoir aider Peter autant de fois qu'il en aura besoin..

« Merci Peter, mais je suis loin d'être merveilleux, cela dit je suis du genre loyal, donc maintenant tu sais que si quelqu'un te cherche des noises à toi ou à tes amis, tu peux demander mon aide. Je ne peux malheureusement pas battre tout le monde ici, je ne suis pas si puissant que ça, mais je sais me défendre. Tu peux avoir confiance. Pour en revenir à ma capacité, je maîtrise l'air, le vent. »

Je voulais lui montrer un des derniers trucs que j'avais réussi à faire en entraînement. Je le regarde avec un air joueur et malicieux.

« Regarde et ne bouge pas. »

Je prends mon élan dans le couloir que nous traversons, je me concentre. C'est pas quelque chose que je réussi à tous les coups, alors bon... Je ressens le vent qui monte brusquement dans le couloir, cette sensation de liberté intense lorsqu'il me traverse. Je me sens tellement bien dans ces moments là. Je crée des petites boules de vent au creux de mes mains, puis d'un coup je me plie, et saute en l'air. Je lâche mes deux boules que aplatie sous mes pieds, comme si je faisais une planche sous moi. Et me voilà à deux centimètres du sol, sur une planche de vent. Je surf le vent, je skate l'air, j'avance à toute vitesse dans le couloir, glissant sur ma planche de courant d'air. Evidemment, ça va beaucoup trop vite, et je ne sais absolument pas du tout me diriger pour le moment.. Ce qui devait arriver, arriva. Je m'écrase lourdement contre le mur d'en face. Plus une brise, plus rien. Je tombe assis par terre en me frottant le nez. Mort de rire, je me relève, un peu confus d'une si piètre prestation devant mon nouveau protégé...

« Oui, alors euh.. Haha.. Quand je disais que je maîtrisais l'air, je ne le maîtrise pas encore, j'apprends haha ! »



Azraël

_________________
"La Chance ne sourit pas à ceux qui lui font la gueule" La rue Kétanou
"We don't believe in anything that hasn't started with a dream" Aaron




Spoiler:
 


Dernière édition par Azraël E.W. Foster le Sam 20 Juil - 11:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Peter J. Miles


avatar

▌Messages : 178
▌Date d'inscription : 07/06/2013
▌Age : 22 ans
▌Avatar : Tom Hiddleston
▌Crédits : *
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Que voulez-vous? [Pv Azraël]   Dim 14 Juil - 20:50





Peter & Azraël









« Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin. »



Je regardais Azraël faire une démonstration de son pouvoir. J'étais vraiment impressionné et le regardais avec les yeux d'un enfant se trouvant devant une vitrine de noël. Mon protecteur finit par se taper dans le mur. Le voyant rire, je me mis moi-même à rire de bon cœur.

C'est tout de même impressionnant! Tu sais, même si je ne suis pas très fort, tu pourras toujours compter sur moi toi aussi.

Je lui adressai un sourire sincère. Yolandi m'avait dit que c'était dangereux d'utiliser son pouvoir en public car il était notre seul défense et que les autres ne devaient pas savoir. En même temps, je ne vois pas en quoi le mien pouvait nous défendre de quoi que ce soit. Disons que je ne me rendais pas compte de la grande évolution qu'il pouvait subir. Je m'approchai de mon nouvel ami en souriant.

C'est tout de même impressionnant! Tu sais, même si je ne suis pas très fort, tu pourras toujours compter sur moi toi aussi.

J'hésitai un instant puis me lançai.

Moi aussi ils m'ont donné un pouvoir en arrivant ici. Je ne le maîtrise quasiment pas pour l'instant, mais je peux te faire une petite démonstration à mon tour.

Je lui adressai un nouveau sourire puis fermai les yeux, me concentrant. Je devais laisser libre cours à ma rêverie pour actionner mon pouvoir, ce qui était un sacré défaut pour me défendre. Heureusement que je rêvais très facilement. C'est ainsi que je me mis à imaginer une bataille entre le célèbre Peter Pan et le Capitaine Crochet. Tendant mes mains vers Azraël, je parvins à y faire apparaitre, en miniature, les deux hommes se battant à l'épée. J'ouvris les yeux et regardai la scène avec un rire d'enfant.

Il allait vraiment falloir que je m'entraine pour perfectionner mon pouvoir. Peut-être qu'un jour je parviendrai à faire apparaitre ces personnages en grandeur nature. Ce serait vraiment fantastique! Me retrouver nez ) nez avec mon héros d'enfance! Mieux encore, selon Yolandi je serai capable de nous faire évader, rien que par le rêve et l'imagination. J'aurai un Neverland à moi. Mon propre pays imaginaire. Il me tardait d'y être. Quand je l'aurai trouvé, j'y emmènerai Yolandi et Azraël. Je me promettais de leur offrir une vie meilleure. Une vie totalement opposée à ce qu'ils vivaient dans ce pensionnaire.


© Macha



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Azraël E.W. Foster


avatar

Féminin
▌Messages : 513
▌Date de naissance : 24/08/1993
▌Date d'inscription : 12/09/2012
▌Age : 20
▌Avatar : Hugh Jackman


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
11/100  (11/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Que voulez-vous? [Pv Azraël]   Mar 16 Juil - 18:52


Azraël & Peter




Mon nouvel ami avait souri devant mes bêtises. Et ses grands yeux ronds m'indiquaient qu'il disait effectivement la vérité quand il complimentait mon pouvoir. Il m'assura que je pouvais compter sur lui aussi, voilà qui me touchait sincèrement. C'était rare de voir quelqu'un ici qui acceptait votre aide et voulait bien vous en apporter aussi, comme ça, d'un coup, après quelques minutes de discussions. Je trouve que lui et moi on se ressemble, sauf que lui c'est un être totalement pur, un innocent dans l'âme, incapable de faire de mal à qui que ce soit... C'est beau de voir quelques personnes préservées de haine et de désespoir dans un endroit tel qu'ici...

Je le vois qui se met à fermer les yeux, juste en face de moi. Je fronce les sourcils sans comprendre pourquoi d'un coup il fait ça.  Il tend alors les mains vers moi, la paume vers le haut. Et là, soudainement se matérialisent deux petits bonhommes qui se battent et se chamaillent. Un pirate contre un petit être tout habillé de vert. Devant ce spectacle, j'écarquille les yeux, profondément surpris et charmé. C'était féerique. Les petits êtres semblaient vivre, volant au dessus des mains de Peter qui avait éclaté de rire. On entendait même le choc de leurs épées qui s'entrechoquaient.

« Whaou ! Peter, c'est fantastique. Tu peux matérialiser tout ce dont tu rêves ? C'est exceptionnel ! »

Je réfléchissais très vite... C'est un pouvoir à double tranchant cela dit. Il semble beau et magnifique, mais heureusement que son propriétaire est un cœur pur tel que Peter.. Je pense que ce pouvoir aurait eu un effet néfaste sur moi. J'aurai matérialisé sans cesse mon petit frère, je me serai enfermé dans un mode parallèle, oubliant la réalité, le monde qui m'entoure, devenant fou, créant et recréant ceux qui sont partis trop tôt. Mon sourire s'efface un peu, j'aurai aimé pouvoir matérialiser mes rêves, créer des nuages, des paysages infinis, mais je me connais, je n'aurais pas été digne de ce pouvoir... Je chasse ces pensées devant le sourire de Peter, fier de son pouvoir.

J'avance quelques pas, ma chambre se trouve là. J'ouvre la porte, nous voilà dans une chambre blanche avec trois lits. Je suis sur le lit qui est en hauteur, au dessus du lit d'un mec qui n'est pas dans la chambre pour le moment. Je jette un coup d'oeil, et là d'un coup je brandis ma trouvaille !

« OUIII ! Mon harmonica est là ! » Je pousse un soupir de soulagement. « Si tu veux je peux t'en jouer un morceau, je vais te montrer un coin sympa de l'institut, et on pourra discuter un peu. Enfin si ça te tentes bien sûr ? »



Azraël

_________________
"La Chance ne sourit pas à ceux qui lui font la gueule" La rue Kétanou
"We don't believe in anything that hasn't started with a dream" Aaron




Spoiler:
 


Dernière édition par Azraël E.W. Foster le Sam 20 Juil - 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Peter J. Miles


avatar

▌Messages : 178
▌Date d'inscription : 07/06/2013
▌Age : 22 ans
▌Avatar : Tom Hiddleston
▌Crédits : *
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Que voulez-vous? [Pv Azraël]   Mar 16 Juil - 20:29





Peter & Azraël









« Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin. »



J'étais touché qu'Azraël aime mon pouvoir. Il avait l'air de vraiment le trouver intéressant. C'est vrai que j'avais une sacrée chance, j'espérais vraiment l'améliorer et passer à une véritable retranscription de mes rêves. Qui sait, peut-être que je pourrais même matérialiser des lieux et m'y promener comme s'il s'agissait du monde réel! Ce serait vraiment merveilleux! Je suivais mon nouvel ami et nous arrivâmes à une cellule. Pas n'importe laquelle! Alors qu'Azraël retrouvai son harmonica, je compris avec une immense joie que nous partagions la même cellule!

Attends... C'est ta cellule?!

J'écarquillai de grands yeux et affichai un immense sourire comme s'il s'agissait de la meilleure nouvelle du siècle.

C'est la mienne aussi! On m'avait mis dans une autre cellule en attendant de me trouver une place, mais on m'a dit ce matin que j'allais désormais partager celle-ci avec deux autres garçons.

Je faisais un grand sourire à Azraël. Ce que je ne comprenais pas, c'était que si ce lit venait d'être libéré, ce n'était pas forcément bon signe... Digne de moi-même et de mon innocence légendaire, je me laissai tomber, assis sur le lit, rebondissant comme un vrai gamin. J'étais tout souriant.

Je t'écouterai jouer avec plaisir! J'adore la musique!

J'étais prêt à le suivre jusqu'à l'endroit dont il avait parlé. C'était amusant, c'était la seconde personne que je rencontrais à l'institut et ça allait se passer une nouvelle fois en musique, de la même manière qu'avec Yolandi et le piano. La musique m'aidait à rêver et à m'évader. Une véritable source d'inspiration. D'ailleurs, c'est en jouant du piano que j'ai pris conscience de mon pouvoir pour la première fois... Je crois qu'il s'agissait d'une bonne énergie pour le faire évoluer. Il fallait que je m'en serve lors de mes entrainements. Je suivais mon nouvel ami avec joie, curieux d'entendre ce fameux morceau d'harmonica.

Je pensais que nous allions sortir de l'institut pour nous diriger vers le parc, mais non. J'étais vraiment curieux de découvrir cet endroit si calme dont il me parlait. J'aimais toujours m'isoler. Peut-être parlait-il du grenier, là où j'avais rencontré Yolandi, et où se trouvait le fameux piano? En tous les cas, on se dirigeait bel et bien vers la hauteur du bâtiment, ce qui me plaisait. J'aimais me rapprocher du ciel et je rêvais de pouvoir un jour y voyager.


© Macha



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Azraël E.W. Foster


avatar

Féminin
▌Messages : 513
▌Date de naissance : 24/08/1993
▌Date d'inscription : 12/09/2012
▌Age : 20
▌Avatar : Hugh Jackman


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
11/100  (11/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Que voulez-vous? [Pv Azraël]   Mer 14 Aoû - 15:53


Azraël & Peter




Ce petit bout d'homme me faisait vraiment sourire, un véritable gamin. Je le voyais tout heureux se laisser rebondir sur son nouveau lit. C'était beau de le voir comme ça, heureux d'avoir sa chambre. Pourtant, l'endroit était pour le moins minimaliste. Extrêmement exiguë, trois lits, pas de bureau, pas de chaise, un fenêtre ? On peut pas appeler ça comme ça, un petit trou couvert de barreau si bien que les rayons qu'ils soient solaires ou lunaires ne passent que très peu. Heureusement on a une petite lampe de chevet, qu'is sont doux, c'est presque du luxe, un extraordinaire privilège venant d'eux. Les draps sont blancs, les murs sont blancs, mais ce n'est pas le blanc pur de la neige, le blanc qui vous rend la lumière au cœur de la nuit. Non, c'est le blanc sale et triste, le blanc qui vous dégoûte à force. Voilà, la chambre qui l'attendait. D'ailleurs ici personne ne dit chambre, on dit tous cellule... En même temps c'est le cas, puisque après le couvre-feu, nos portes sont toutes verrouillées. Enfin, je ne voulais absolument pas briser sa joie, et puis après tout moi aussi j'étais très content de savoir qu'il venait dans ma chambre, on pourrait avoir un tas de discussion sur tout un tas de chose, et je pourrais lui apprendre tous les trucs et astuces pour survivre dans ce territoire hostile.

Il avait l'air satisfait de ma proposition musicale. J'étais trop heureux d'avoir retrouver mon instrument, si j'avais pu, j'en aurais joué immédiatement. Mais c'est tellement mieux quand je suis à l'air libre, avec le vent qui traverse mon être. On se dirige donc vers le toit, vu son air curieux, enfin quand je dis curieux, encore plus curieux que d'habitude disons, il n'avait jamais mis les pieds sur le toit. Il me suivais tandis que nous gravions les marches. Je poussais alors la porte, elle grinça un peu. Je fis quelque pas, mettant ma main droite en visière car j'étais éblouit par la lumière. Il faut savoir que malgré les ampoules et autres néons, l'intérieur de l'institut est très sombre. Dès qu'on accède à l'extérieur, il y a un léger temps d'adaptation, comme si on sortait d'une salle de cinéma.

Je fis quelques pas, m'écartant un peu de lui afin qu'il découvre lui même le toit. Il n'est pas bien grand certes, c'est une des rares zones plates du toit de l'institut, ça fait office de terrasse en quelques sortes. Sur la droite on voit sortir trois cheminées rectangulaires et grises. Quelques mètres devant, la rambarde métallique. Je m'appuie dessus, inspirant de tout mes poumons l'air frais. Il n'y avait pas beaucoup de vent aujourd'hui, pourtant je le sentais, il était là bien vivant, et il me réconfortait, il me parlait. Je sors alors de ma rêverie, pour regarder si l'endroit plaît véritablement à mon nouvel ami.

« Alors Peter ? Qu'est-ce que tu en dis ? C'est joli n'est-ce pas ? »

En disant cela, je m'étais retourné pour regarder l'horizon, on voyait l’orée de la forêt puis tous ces bois qui s'étendaient à perte de vue. On avait une partie du parc qu'on pouvait observer, mais l'angle de vue ne permettait pas de voir l'entrée de l'institut ni la route qui se trouvait en réalité être de l'autre côté du bâtiment. Mais je préférais largement avoir une vue sur la forêt que sur une potentielle sortie inatteignable.

Je m’assois alors, le dos contre la première des trois cheminée, là où j'avais rencontré pour la première fois June Harmon... Le mois d'été qu'on ne peut attraper... Je sors l'harmonica de ma poche et je e porte à mes lèvres. La mélodie sort toute seule, comme si le vent m'aidait ou participait à mon morceau ce qui le rendait encore plus beau. Je fermais les yeux, jouant les notes comme une brise rafraîchissante. C'était une vieille chanson, pleine de mélancolie, emplie de souvenirs sortis tout droit du Canada, une chanson que mon jeune frère et moi chantions souvent, lors de nos balades en forêt. Une chanson que jouait mon père auparavant. Jouer m’apaisait. J'étais vraiment bien là, sur mon petit bout de toit, oubliant complètement la captivité, savourant simplement ce moment avec Peter.



Azraël

_________________
"La Chance ne sourit pas à ceux qui lui font la gueule" La rue Kétanou
"We don't believe in anything that hasn't started with a dream" Aaron




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Peter J. Miles


avatar

▌Messages : 178
▌Date d'inscription : 07/06/2013
▌Age : 22 ans
▌Avatar : Tom Hiddleston
▌Crédits : *
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Que voulez-vous? [Pv Azraël]   Mer 21 Aoû - 12:10





Peter & Azraël









« Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin. »






C'est ainsi que nous arrivions sur le fameux toit. Je suivis Azraël et refermai la petite porte derrière moi. Puis je me tournai et pus admirer le spectacle, la bouche légèrement entre ouverte, stupéfait par cette vue. Le ciel s'offrait à nous et nous avions vue sur le parc. J'aimais me rapprocher du ciel. Il me donnait une impression de liberté même si j'étais toujours frustré de ne pouvoir m'envoler. Pourtant j'y croyais. J'étais sûr de pouvoir le faire. Me manquait-il de la poussière de fée?

« Alors Peter ? Qu'est-ce que tu en dis ? C'est joli n'est-ce pas ? »


C'est superbe! J'adore!

Je riais doucement en m'asseyant en tailleur tandis que je fis apparaitre presque malgré moi une petite fée dansant au dessus de mon ami et moi en versant sa poussière dorée sur nous. On pouvais la sentir, comme si cela était vrai. On sentait comme des paillettes tomber sur nous et se déposer sur nos épaules et nos cheveux avant que l'illusion ne cesse. Je me tournai ensuite vers Azraël, curieux d'écouter sa musique. Un grand sourire s'affichait sur mon visage alors que j'attendais comme un enfant sage.

Le doux son de l'harmonica se fit entendre dans une mélodie calme et assez triste. Je perdis mon sourire mais pas parce que je n'étais plus content loin de la. La musique provoquait des émotions en moi. J'étais comme absorbé par celle-ci. C'est d'ailleurs la musique qui avait déclenché mon don. J'écoutais la mélodie et fermai doucement les yeux, comme pour l'apprécier un peu plus bien que j'aimais voir mon nouvel ami jouer. Mais en fermant ainsi les yeux, je laissais libre court à mon imagination. Sans le vouloir je fis apparaitre une image. Celle-ci était peu stable car je ne la maitrisais pas. En fait, je ne me rendais même pas compte qu'elle était là. J'avais toujours les yeux clos. Cette image sautait un peu, comme celle d'une télévision mal réglée. Elle représentait un chat à moitié humain, assis sur le rebord du toit entrain de jouer de l'harmonica. Il portait un costard et un chapeau noir. Les yeux toujours fermés, je souris légèrement en pensant à cette image.



© Macha



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Que voulez-vous? [Pv Azraël]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Que voulez-vous? [Pv Azraël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Venez vous amuser avec moi !!
» Méline « Si vous ne courrez pas après ce que vous voulez, vous ne l’aurez jamais. Si vous ne demandez pas, la réponse sera toujours non. Si vous ne faites pas un pas en avant, vous restez toujours au même endroit. »
» Voulez-vous coucher avec moi? (Nicole)
» Voulez-vous «GOUYER» avec le président les 27,28, 29 juillet 2012?
» Blagues à part
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  ::  :: -
Sauter vers: