AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Just Smile-Nathan Leovan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathan Leovan


avatar

Masculin
▌Messages : 1
▌Date de naissance : 28/03/1998
▌Date d'inscription : 25/04/2013
▌Age : 15
▌Avatar : Callum Wilson
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Just Smile-Nathan Leovan   Sam 27 Avr - 11:54



Nathan Leovan

Être en péril ce n’est pas être perdu.






▌SURNOM : Nath'
▌GROUPE : Eyes closed
▌AGE : 18 ans
▌DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Le 28 mars 1995 à Londres
▌POUVOIR/SPECIFICITE : Maîtrise de l' eau.
▌NIVEAU DU POUVOIR : 40/100.
▌ORIGINES : Franco-anglais.
▌SITUATION SOCIALE : Orphelin de mère et célibataire.
▌METIER : //
▌ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro


Caractère



Ecrire des choses à propos de moi ce n'est pas vraiment mon fort, mais je vais quand même essayer. Que dire...
Je suis de nature gentil, attentionné. J'ai toujours le sourire et je suis à l'écoute des autres sauf quand je pense à autre chose ou que ce que l'on me raconte me fait clairement chier. Je peux aussi avoir de légères absences et tout à coup être pris d'un spasme assez violent, j'aime partager mes connaissances et mes envies.
Je me sens obligé d'aller vers les autres quand je sens une sorte attirance psychique (cela n'est arrivé qu'une seule fois et je ne suis pas près de l'oublier). Avoir plusieurs personnalités n'est pas évident tous les jours, surtout quand on est habité par 11 différentes.
Avant j'avais des amis pour me canaliser, sans eux j'aurais pu sauter et danser partout en oubliant tous les jours qu'une maladie génétique me rongera jusqu'à ma mort.
Comme je vous le disais tout à l'heure mes plus gros défauts sont peut-être de ne pas être totalement à l'écoutes des autres (ce que je pense énerve profondément) mais aussi d'être hyperactif et de me laisser marcher sur les pieds.
Cependant, au fond de moi je suis déterminé à arriver à mes fins et à vivre pleinement ma vie sans me soucier des pics qu'elle me lance et autre soucis quotidien qui peuvent la ruiner.
J'aime l'Art et suis passionné par le monde du spectacle, malheureusement je n'ai plus vraiment le temps de profiter de ces loisir depuis que je suis à l'institut. J'ai déjà quelques tatouages, et lorsque je sortirais d'ici j'aimerais me faire faire des piercings à l'oreille.
Me faire mal volontairement (en me scarifiant par exemple) ne m'est jamais venu à l'esprit car, puisque je vois toujours le bon côté des choses, mais peut-être aussi parce que je n'ai jamais été mal aux points d'en arriver là et espère ne jamais l'être. Seulement quand vous êtes à l'institut Stark tout est possible...  





Ta chienne de vie


Ma mère Française a épousé mon père, un anglais riche. Trois ans plus tard je naquis dans un hôpital Londonien à six mois. Ma mère mourut quelques années après à mon chevet, elle était atteinte d'une maladie génétique dite incurable. Mon père très affecté et totalement désespéré passait son temps à se soûler tous les jours en oubliant qu'il avait un fils de sept ans. C'est seulement une fois que ma tante maternelle est venu à Londres pour prendre des nouvelles de moi que ma vie s'est transformé.
Accablée par le laissé allé de mon père, elle décida de m'emmener à Paris sans même lui demander l'autorisation. De toute façon il n'a pas dû le remarquer avant quelques mois. Tout se passé pour le mieux jusqu'à mon neuvième anniversaire. C'est à cet âge j'appris que j'avais contracté la même maladie que ma mère, mais c'est aussi lors de cette partie de ma vie que j'ai fais la connaissance de Lola.
Arrivé en sixième je me liais d'amitié avec deux autres personnes, Pauline et Bérénice, je sus à cette instant que je c'était les trois personnes que je voulais le plus protéger au monde. Six ans de joie d'amour et de bonheur indescriptible c'était écoulée malheureusement deux ans plus tard mon père déboula et dit à ma tante que sous prétexte que il avait perdu sa femme ce n'était pas une raison pour me prendre aussi, il conclu donc qu'il viendrait me chercher dans trois jours.
Je m'empressa d'envoyer un message à Lola, Pauline et Bérénice, on discutait longuement de mon départ et nous décidâmes de célébrer faire une fête le lendemain.
Nous nous retrouvions donc dans un parc et Bérénice sort une aiguille ainsi que de l'encre et nous propose que pour qu'on ne s'oublie jamais, on se grave tous nos initiales dans la peau. Une sorte de tatouage en somme. La douleur était intense, si intense que je tournais de l’œil  et manquais de m’évanouir à plusieurs reprise, Lola et Pauline étaient à côté de moi me serrant l'autre bras et me soutenais mentalement. Deux jours plus tard mon père vint me chercher, nous primes l'euro-star. Il y eut un blanc durant pratiquement toutes la partie du trajets quand tout à coup il vit mon poignet encore rouge, l'encre très apparente.

- C'est quoi cette merde sur ton poignet ? Dit-il, sa voix rauque me glaçant le sang.
- ... C'est pas une merde c'est un tatouages.
- Arrivés à la maison, on va brûler ton poignet pour enlever cette connerie.
- Tu crois que je vais te laisser faire ? Murmurais-je.
- Comment ? Répète ce que tu viens de dire ?! Dit-il en commençant à s'énerver.
- Non. Tu m'as arraché à ma famille, à mes amis, à tout. Tu ne t'es jamais occuper de moi tu ne pensais qu'à boire. Je ne vois pas pourquoi tout à coup tu t'intéresserais à moi. De toute façon dans quelques jour j'aurais dix huit ans. Je partirais la seconde même ou j'aurais atteint ma majorité.

Tout à coup je vis le regard de mon père changer, devenir terrifiant. Il sorti un couteau de sa poche, m'attrapa le poignet, je me débattais aussi bien que je pouvais, cependant je sentais la lame d'acier glacial s'enfoncer dans mes veines déjà agressées par mon récent tatouage. Soudain  le tunnel explosa :  je vis les wagons se séparer les uns après les autres, les fenêtre se briser et le couteau se retira mon corps. Mon sang se mêla à l'eau tandis que mon père suffoquais et mourait tout doucement. J'étais subjugué, j'avais toujours était attiré par l'eau, mais je n'aurais jamais cru que ce genre de chose soit possible. L'homme que je détestait était en train perdre la vie sous mes yeux, son existence était révolue. La dernière chose que je vis avant que tout devienne flou fut mon poignet ensanglanté, les initiales qui y avait était gravés depuis peu. Un mal de crâne soudain me dévora le cerveau et mes yeux se fermèrent. Lorsque je me réveillais, j'étais dans une chambre d'hôpital, à demi comateux. J'essayais de lever mon bras avec difficulté. Je voyais mon tatouage intacte, ça suffit à me calmer et à me permettre de me rendormir. Je ne sais pas combien de temps je suis resté inconscient, mais j'entendais des voix autour de moi. Les sons étaient de plus en plus fort, j'ouvris soudainement les yeux et mon coeur se crispa, c'était Bérénice, Lola et Pauline. Sans dire mots ni même bouger, mes larmes ruisselaient sur mes joues. Me voyant dans cet état elles se serrèrent contre moi. Un jour après ma tante m'expliqua que ma maladie avait reprit le dessus, mais que les médecins avaient réussit à me maintenir. Selon ses dires un bateau m'avait repêché et avait appelé les urgences. De là j'ai été transporté par hélicoptère à Paris et la semaine suivant j'étais transféré chez moi.
Personne n'était au courant pour l'accidant du train. Tout le monde était mort. Concernant mon mystérieux pouvoir, je ne l'ai dit à personne. Je me demandais comment j'ai pu faire sa, si j'avais rêvé et si ça allait se reproduire. Je repensais à tout se qui m'était arrivé, j'étais profondément traumatisé et choqué. Je sortis de chez moi quand j'entendis une mélodie, c'était Bérénice, Lola et Pauline qui me fêté mon dix huitième anniversaire. Le soir nous somme aller en boite de nuit.
Tout se passait pour le mieux. Un connard commençait à harceler Pauline, Bérénice et Lola la rejoignirent, je fit de même et dit au mec de la laisser tranquille. Il m'attrapa par le col. Ne pouvant plus bouger, je fixais un liquide dans un verre. Soudain ce dernier se déplaça et se brisa en plein milieu du visage du mec. Les morceaux de verre entrent dans chaque parcelle de sa chair. Son sang se met rapidement à couler. Il tombe par terre la gueule ensanglantée. Épuisé pour une raison mystérieuse je le suis dans sa chute.
Un bruit de mitraillette retentit, on ne pouvait distinguer que les lumières des téléphones. Cachés derrière le comptoir Lola, Bérénice et moi nous essayons de nous rassurer les uns des autres. Pauline n'était plus avec nous !
Nous l'entendîmes pousser un cri, je saisis le téléphone de Bérénice et essayais d'éclairer un peu les environs : un homme en en noir tenait Pauline par les cheveux et pointait son flingue sur sa tempe. Mon sang se glaçait. Il me regarda une dernière fois dans les yeux, puis il appuya sur la détente. C'était trop tard. C'était fini. Je ne pouvais rien faire. J'étais paralysé d'horreur. Je restais figé durant quelques minutes. J'entendis un autre cri mais cette fois ce fut Bérénice. Des hommes la martelaient de coups de pieds, elle crachait du sang. Un autre homme commençait à tripoter Lola. C'est à cet instant que je pu enfin recommencer à bouger,. Je m'approcha de l'homme, l'attrapa par la gorge et lui mordit l'oreille si fort qu'elle s'arracha, déversant un flot de sang dans sa chute. Un autre homme vint derrière moi et je sentis un champs électrique dans mon cou. La dernière chose que je vu était Bérénice la bouche en sang elle était recroquevillée en position fœtal,sont visage déformé. Il y avait des morceaux de la cervelle de Pauline étaient éparpillés par-terre. Lola blessée par les mouvements de résistance, elle pleurait, elle se sentait souillée. 
Je ne savais pas quel jour nous étions ni même ou j'étais lorsque j'ai ouvert mes yeux. L'image des mes amies baignant dans le sang - et surement déjà morte - commençait déjà à me hanter. Les silhouettes qui passaient devant moi se déformaient sans cesse. J'était dans une sorte de bassine en verre remplie d'eau. Mes bras étaient recouvert de piqûres reliées à des tuyaux eux même joint à des machines dont je ne connaissait absolument pas l'utilité. Des hommes en blouse blanche me sortirent de l'eau sans même m'accorder un regard et me traînèrent jusqu'à une cellule ou je resta sans oser bouger durant plusieurs jour.
J'étais arriver à l'institut Strak.

Faites tomber les masques


ϟ Prénom : Fares ϟ Pseudo : Nath' ϟ Age : 15 ans. ϟ Région/Pays : Mystère et boule de gomme. ϟ Présence sur le forum /7j : 6/7 ϟ Que pensez-vous du forum ? Tellement parfait que je n'ai rien à dire ! ϟ Où avez-vous connu le forum ? Grâce à ma meilleur amie (Yolandi S.R. Venom) ϟ Célébrité sur l'avatar : Callum William ϟ Code du règlement : Stark porte des slips en laine de panda! ϟ Un petit plus pour la fin ? Pas Spécialement.


Dernière édition par Nathan Leovan le Lun 17 Juin - 20:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caitlin A. Winchester


avatar

▌Messages : 40
▌Date d'inscription : 04/02/2013
▌Age : 17 ans
▌Avatar : Emma Watson
▌Crédits : Ocean Bird
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Just Smile-Nathan Leovan   Lun 29 Avr - 16:23

Bienvenue

_________________

Be mine ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Snow K. Collins


avatar

Féminin
▌Messages : 116
▌Date d'inscription : 02/01/2013
▌Age : 18 ans
▌Avatar : Katy Perry
▌Crédits : Google ^^
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Just Smile-Nathan Leovan   Lun 29 Avr - 20:04

Bienvenue!!!


Ton personnage à l'air vraiment intéressant.

_________________

-Laissez les autres s'attacher, c'est le meilleur moyen de te faire souffrir.
Sauf si ça en vaut vraiment la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Geist Eastwood


avatar

Féminin
▌Messages : 140
▌Date d'inscription : 24/12/2012
▌Age : 16
▌Avatar : Leven Rambin
▌Crédits : Google


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
30/100  (30/100)
▌RP ?:
▌Relations:

MessageSujet: Re: Just Smile-Nathan Leovan   Lun 29 Avr - 21:57

Bienvenue sur BYM

ZE TE VEUX !!!
Revenir en haut Aller en bas
Yolandi S.R. Venom


avatar

Féminin
▌Messages : 1115
▌Date de naissance : 08/04/1994
▌Date d'inscription : 14/07/2012
▌Age : 18 ans
▌Avatar : Yolandie Vi$$er
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/100  (0/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Just Smile-Nathan Leovan   Dim 5 Mai - 13:34

Nathan n'est pas là jusqu'au 12, il l'a appris très tard et n'a donc pas pu prévenir. Sa fiche est presque terminée selon lui.

_________________

We gonna f♠ck death

«- Do you have some love for me ?
- Sure, it's fun to fuck with the dark side!
»

Sucrette
Revenir en haut Aller en bas
Azraël E.W. Foster


avatar

Féminin
▌Messages : 513
▌Date de naissance : 24/08/1993
▌Date d'inscription : 12/09/2012
▌Age : 20
▌Avatar : Hugh Jackman


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
11/100  (11/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Just Smile-Nathan Leovan   Dim 12 Mai - 9:24

Bienvenue à toi Nathan ! Jolie fiche, je prendrai le temps de lire tout ça et de te valider après mes partiels, donc en fin de la semaine prochaine. Désolé de voir que tu arrives dans un moment terriblement creux de BYM :/ ! M'enfin j'espère que ça ira ! Voilouuuuu je file !

_________________
"La Chance ne sourit pas à ceux qui lui font la gueule" La rue Kétanou
"We don't believe in anything that hasn't started with a dream" Aaron




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Just Smile-Nathan Leovan   

Revenir en haut Aller en bas
 

Just Smile-Nathan Leovan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Nathan et Sybille (Pv : Syb' <3)
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» Présentation Virginie/Nathan.
» Nathan et Syb' (Avant l'enlèvement de Sybille)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: -
Sauter vers: