AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Matthew Banning • I am normal, nothing more. [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matthew Banning


avatar

▌Messages : 15
▌Date d'inscription : 03/02/2013
▌Age : 17
▌Avatar : Logan Lerman


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Matthew Banning • I am normal, nothing more. [Terminée]   Dim 3 Fév - 22:48


Matthew Banning

Je suis un inconnu aux yeux de tous et surtout aux miens.


▌SURNOM : Matt
▌GROUPE : Eyes Closed
▌AGE : 17 ans
▌DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 29 Février, Calgary, Alberta, Canada
▌POUVOIR/SPECIFICITE : Champs de Force
▌NIVEAU DU POUVOIR : 10/100.
▌ORIGINES : Canadiennes, Écossaises
▌SITUATION SOCIALE : Célibataire
▌METIER :
▌ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuel

Caractère

Est-ce que je peux être capable de me décrire, de décrire mon caractère? J'ai l'impression de ne même plus me connaître. Ma peau, mon visage me sont de plus en plus étrangers. Les temps changent, les gens changent, j'ai peur de devenir quelqu'un d'autre, quelqu'un ne sachant plus faire la part des choses, gouverné ainsi par son instinct animal. J'ai toujours été quelqu'un de timide et d'introverti et cela dès mon plus jeune âge. Je ne sais pas exprimer correctement mes émotions ni mes sentiments. Je n'ai jamais laissé l'émotion me submerger, qu'elle soit le fruit de la colère ou de la joie. J'ai toujours été quelqu'un de renfermé et je l'ai toujours bien vécu. Mes parents sans doute moins. Solitaire, mes camarades de classes ne m'ont jamais donné envie d'aller vers eux. J'ai toujours eu un bon esprit d'analyse, très vif. Pendant longtemps j'ai souvent pensé à moi, n'allant jamais vers les autres, j'ai pendant de nombreuses années constaté qu'eux ne venait pas non plus à moi, ainsi un trait fort et dominant de mon caractère a été l'individualisme et ce durant une longue période de ma jeune vie. Bien sûr j'ai appris à évoluer et à changer avec les années malgré mon très jeune âge. La jeunesse est un pouvoir extraordinaire, bien plus puissant, bien plus salvateur que ceux de tous les super-héros réunis. Au fil du temps, au fur et à mesure que l'on avance dans la vie, que notre façon de voir les choses changent, que notre philosophie évolue, l'insouciance disparaît peu à peu, la conscience de ce qui nous entoure prend forme et c'est là qu'est l'éclat de notre jeunesse. Lorsque notre toute nouvelle inexpérience devient une force de volonté, la volonté de changer dans le bon sens, d'être plus sociable, plus souriant, plus heureux de vivre, de se prendre en main. Si laisser l'insouciance de côté est difficile, si le fait de prendre un an de plus chaque année peut être difficile à vivre il faut savoir évoluer et tirer avantage de ce qui est l'acmé de notre vie. Vivre à fond les petits moments du quotidien, se trouver des amis, sortir, ne pas louper le virage de sa vie. Il fut une époque de ma vie où j'ai réussi à prendre ce virage... Une main m'a été tendue, celle d'une jeune fille nommée Caitlyn... Je pensais avoir franchi le cap de la bonne espérance dans ma vie de jeune, subjugué par les nouveaux sentiments qui habitait mon être tels que l'amour, l'amitié, la joie... Cela m'a été enlevé, on m'a volé ma jeunesse, on me vole en ce moment même ma jeunesse, tout le travail accompli est réduit à néant. J'ai l'impression qu'on me dit que j'ai commencé à grandir trop tôt... J'ai peur de cet endroit, je ne sais même pas où je suis, pour mon corps et mon esprit c'est simplement une prison... une prison qui m'a fait redevenir le petit garçon craintif et malheureux. On m'a dérobé nombre de sentiments que j'ai connu éphémèrement comme si l'on m'avait effacé la mémoire. J'ai l'impression que le temps n'avance plus, il n'est même pas figé, il recule tout simplement. J'ai peur, il y a d'autres gens ici aussi qui ne m'inspire pas confiance, je ne veux pas leur parler, je les ignorerais, comme avec mes petits camarades de classe lorsque j'avais 10 ans. Au final ai-je peur d'évoluer ou de régresser? Je crains que cet endroit ne me rende malade, que je ne devienne plus maître de moi ce qui serait encore plus grave que ce que je suis (re)devenu à l'heure actuelle.

Matthew Banning, dans un endroit sombre et inconnu le 5, 8 ou peut-être 12 mai




Ta chienne de vie




Je suis né un 29 février, comme si ma vie était destinée à ne pas être normale comme si j'étais quelqu'un qui était voué à être différent. Fêter son anniversaire tous les 4 ans seulement ce n'est pas commode avouez-le, tous vous diront qu'on peut tricher en le fêtant un jour avant ou un jour après... lorsque l'on est enfant on aime bien fêter son anniversaire, avoir des cadeaux, recevoir l'attention de ses parents comme aucun autre moment dans l'année. J'ai toujours passé mes anniversaires avec mes deux parents, mon père Scott canadien d'origine et hockeyeur et ma mère Tamara, scénariste d’origine écossaise. Fils unique, mes parents m'ont transmis tout leur amour et moi renfermé, je ne leur ai peut-être jamais dit à quel point je les aimais. Aujourd'hui je ne suis même pas sûr de les revoir un jour. Je n'ai jamais su dire les choses et exprimer ce que je ressentais, cela vient peut-être du fait que jusqu'à l'âge de 5 ans je n'ai jamais décroché un mot, enchaînant les séances d'orthophoniste pendant des années et des heures. J'ai l'impression de ne jamais avoir été normal. Mais après tout qu'est-ce que la normalité? Aujourd'hui j'ai le temps qu'il faut pour y réfléchir et pour me remettre en question. Il y a des signes qui ne trompent pas, en y repensant j'ai l'impression que ma vie n'est que déterminisme, ce 29 février, cette faculté tardive à vouloir dénier prononcer un mot, le fait que ce premier ne fut ni "papa" ni "maman" mais "autre". Au fond je me suis constamment senti autre, différent... et cela se confirmera bien plus tard dans ma jeune vie.

Comment j'étais étant enfant? Ma scolarité fut tardive du fait que je n'ai appris à parler que tardivement. Mes parents ont d'abord cru que j'étais un enfant autiste. J'accusai un retard certain au niveau scolaire du fait que je ne me sentais pas à l'aise au milieu d'autres jeunes enfants qui étaient plus extraverti que moi. L'école a toujours été difficilement supportable pour moi. A l'âge de mes 8 ans mes parents m'ont envoyé dans un pensionnat spécialisé pour les enfants en difficultés. Le fait d'être éloigné de mes parents la semaine fut un déchirement, je n'avais jamais osé leur dire cependant et séchais mes larmes seul dans mon coin. Malgré les efforts du personnel, cette méthode ne fonctionna pas et mes parents me retirèrent du pensionnat à l'âge de mes 11 ans. Il n y avait qu'à mes parents que je daignais parler, les instituteurs avait en face d'eux un garçon muet de même que mes camarades... Il y avait autour de moi une carapace impénétrable autour de laquelle planait un mystère incroyable. Personne ne me comprenait, ni même mes parents que j'aimais pourtant de tout mon cœur.

Le changement fut en marche à l'aube de mes 15 ans, lorsqu'au collège je rencontra une fille qui me fit confiance et qui tentait à plusieurs reprises d'entrer en contact avec moi. J'appréciais sa détermination à vouloir nouer le contact avec moi, cette jeune fille aux cheveux roux, soyeux et au regard perçant m'envoûta si bien qu'un matin je lui dis "bonjour"... Étonnée, elle me lança le plus beau sourire que je n'eus jamais vu, gravé éternellement dans mon esprit, ce sourire déverrouilla en moi toutes les portes qui m'avait coupé du monde extérieur. Je me souviens avoir eu la sensation que des verrous d'acier implosèrent en moi, libérant une chaleur intense au creux de mon ventre. Je lui rendis son sourire et lui donna mon prénom. Elle me répondit en me disant qu'elle s'appelait Caitlyn. Cette fille réussit en deux minutes à faire ce que mes parents et tout un tas de spécialistes n'avait pas réussi à faire en 15 années. Une nouvelle vie s'offrait à moi, un peu plus bavard, prenant confiance en moi, lâchant parfois quelques sourires, je commençais à connaître ce qu'était la sociabilité et petit à petit j'apprenais à y prendre goût. Pour autant, je n’eus pas beaucoup d'amis mis à part Caitlyn. Il y avait Troy, Paul et Dan. Plus serein, plus apaisé mes parents découvrirent un nouveau Matt pour leur plus grand bonheur.

Ma seizième année fut sans doute à la fois la plus belle mais aussi la plus terrible, ce fut la première fois que je pris la main de Caitlyn, je la mis sur mon cœur pour qu'elle en ressente les battements. Elle posa alors ses lèvres sur les miennes et je connu la plus belle et la plus grande émotion de ma vie. Je devenais quelqu'un de normal. J'avais une copine, des amis avec qui je m'amusais. Je m'épanouissais enfin après 15 années de torture psychologique que je m'étais moi même infligé sans encore en comprendre les raisons aujourd'hui. Cette normalité était trop belle, trop belle pour durer. Finalement comme je l'avais toujours soupçonné au fond de moi j'étais différent, j'étais "autre" le premier mot que j'avais prononcé de ma vie allait me suivre jusqu'à la fin de celle ci. Tout s'écroula très vite. Un soir, en sortant du collège, Caitlyn emprunta un passage piéton pour m'attendre de l'autre côté de la rue, étant impatient je la rattrapa m’essoufflant comme jamais, les jambes légères, je courais à en perdre haleine. Je lui attrapa finalement la main alors qu'elle venait de s'engager sur le passage piéton. Surprise elle se retourna et me fit un grand sourire, je la pris dans mes bras et le temps s'arrêta l'instant d'un baiser. Planté au milieu de la route, le fracas m'extirpa de ce moment. Une voiture complètement détruite devant Caitlyn et moi comme si elle venait de percuter un mur... une sphère indigo m'enveloppant Cait et moi, se résorbant petit à petit dans le bout de mes doigts devenu luminescent.

Rapidement, la police et les secours arrivèrent, les spectateurs de la scène étaient encore sous le choc, ne comprenant toujours pas le phénomène qui venait de se produire sous leur yeux. Regardant, Caitlyn l'air hagard, je ne comprenais pas non plus ce qui venait de se passer. Un policier me sépara de ma belle rousse, je lui effleura la main une dernière fois, avant de suivre le policier qui me conduisit dans une voiture de police. A cet instant, je ne savais pas que je ne reverrai plus celle qui avait fait de moi un garçon normal. La police me raccompagna chez mes parents en m'interdisant de sortir pendant quelques jours ce que mes parents et moi même comprenait. J'avais produit un accident, mais surtout j'avais provoqué un phénomène surnaturel.

Trois jours plus tard, l'armée arriva devant chez moi avec deux ou peut-être trois véhicules blindés. Ils prièrent mes parents de prendre des affaires avec eux et de les suivre. Je ne pouvais pas aller avec mes parents. J'eus à peine le temps de les embrasser en réprimant une larme. Ils prirent un HumVee et moi un autre pendant qu'un militaire planta un panneau à vendre devant ce qui fut jadis notre joli maison. La pluie était intense, je me souviens avoir fait de nombreuses heures de route. Les militaires me racontait que j'allais dans une nouvelle école et que mes parents habiteraient à côté de celle-ci. Il n'en fut rien... j’atterris dans un centre militaire pour jeunes enfants. Isolé des autres j'avais un bâtiment entier réservé pour moi. C'est ici que le cauchemar commença, une batterie d'interrogatoire, de tests médicaux, psychologique et physique débuta. Au bout de quatre mois ils purent découvrirent ce qu'ils avaient toujours cherché, mon pouvoir... je pouvais créer un champ de force agissant comme un bouclier infranchissable. Voilà ce qui avait tué un père et son enfant, le jour de la sortie de l'école. Je me sentis sale, anormal, pourquoi pouvais-je créer une telle chose. Était-ce la carapace que j'avais essayé de briser et qui ressurgissait sous cette forme? Était-ce un don que Caitlyn m'avait transmit pour me protéger? Plus que jamais j'étais coupé du monde et l'enfermement commençait à peser psychologiquement, le fait de ne plus voir ma copine et mes parents fit de moi un garçon plus triste que jamais, plus noir et plus muet encore qu'avant. Je n'arriverais jamais à me séparer de cette carapace que j'avais réussi à briser, cette fois elle se manifestait sous la forme d'un bouclier, d'un champs de force ou que sais-je?

Un soir, une explosion eu lieu dans la base qui apparemment était attaquée. Je fus rapidement localisé par un petit groupe de ce qui semblait être des soldats ou des mercenaires. Je fus capturé, et tous mes sens furent mis en veille. Pendant combien de temps? Je ne pourrais jamais affirmer de réponse exact. Je me souviens simplement m'être réveillé dans une salle d'opération aux teintes d'un blanc presque malsain. J'étais à nouveau capturé par des personnes qui semblaient encore moins commodes que les militaires. Cela fait, 2 mois que je suis ici, je ne sais toujours pas où je suis, qui sont les gens qui me retienne mais je sais ce qu'ils veulent de moi du moins je m'en doute... Il y aurait également d'autres personnes dans mon cas ici.

Va t-on m'utiliser comme une arme de guerre? Mon sang, ma salive, mon urine... on m'a tout pris pour analyse, plus souillé que jamais, je ne suis plus un jeune garçon, je suis un animal en cage ou pire peut être une arme en stase...

Papa, Maman, Caitlyn vous me manquez, j'espère que vous allez bien

Matthew Banning le ?



Faites tomber les masques


ϟ Prénom : J. ϟ Pseudo : ϟ Âge : 21 ans ϟ Région/Pays : France. ϟ Présence sur le forum /7j : 6/7 ϟ Que pensez-vous du forum ? Design agréable, contexte très sympa, tout pour plaire ϟ Où avez-vous connu le forum ? sur un top site ϟ Célébrité sur l'avatar : Logan Lerman ϟ Code du règlement : Code validé par la Grenouille ϟ Un petit plus pour la fin ? afro


Dernière édition par Matthew Banning le Mar 5 Fév - 17:30, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rosalia Marshall


avatar

Féminin
▌Messages : 260
▌Date de naissance : 06/04/1995
▌Date d'inscription : 20/01/2013
▌Age : 18
▌Avatar : Coeur de pirate
▌Crédits : Moi-Même


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Matthew Banning • I am normal, nothing more. [Terminée]   Dim 3 Fév - 22:49

Bienvenue sur Blow Your Mind Mattew, j'ai hâte de lire ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Yolandi S.R. Venom


avatar

Féminin
▌Messages : 1115
▌Date de naissance : 08/04/1994
▌Date d'inscription : 14/07/2012
▌Age : 18 ans
▌Avatar : Yolandie Vi$$er
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/100  (0/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Matthew Banning • I am normal, nothing more. [Terminée]   Lun 4 Fév - 6:44

Bonjour toi ! Je t'avais pas vus ^^ enfin à l'heure ou t'a post j'était en train de galérer sur un autre forum pour faire ma présentation, et je peux te dire que là-bas le code est juste impossible à trouver : Il est en 3 partie situé dans 3 topic de règle différent, et le pire, LE PIRE !!! C'est que pour chaque code ils en placent des faux : les vrais ne sont que tout en bas. En plus avec mon ordi qui était en mode lag je te laisse imaginer le truc XD. Ouhloulou mais c'est que je raconte ma vie moi !!!

Bon bah bienvenu sur bym tu verras c'est trop bien (même si ce qui se passe dans la chatbox peut te faire peur) finis vite ta fiche ^^ !!!!!

Edit : Avec ce message je passe la barre des 700

_________________

We gonna f♠ck death

«- Do you have some love for me ?
- Sure, it's fun to fuck with the dark side!
»

Sucrette
Revenir en haut Aller en bas
Salem E. Brahams


avatar

▌Messages : 455
▌Date d'inscription : 28/12/2012
▌Age : 41 ans
▌Avatar : Richard Armitage
▌Crédits : ©Surfin'Frog
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?:
▌Relations:

MessageSujet: Re: Matthew Banning • I am normal, nothing more. [Terminée]   Lun 4 Fév - 8:09

Bienvenue sur BYM jeune homme et bonne fiche Si tu as la moindre question n'hésite pas à me contacter, ou contacter Azrael ou Lilou ;)

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Ally Mc Coller


avatar

▌Messages : 183
▌Date d'inscription : 14/08/2012
▌Age : 30 ans
▌Avatar : Ali Larter
▌Crédits : enjoybarbapapa
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Matthew Banning • I am normal, nothing more. [Terminée]   Lun 4 Fév - 19:10

A nouveau Bienvenue, Bon courage pour ta fiche !!!

_________________

Keep this to yourself.
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Banning


avatar

▌Messages : 15
▌Date d'inscription : 03/02/2013
▌Age : 17
▌Avatar : Logan Lerman


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Matthew Banning • I am normal, nothing more. [Terminée]   Mer 6 Fév - 20:04

J'ai terminé ma fiche, je vous remercie encore pour vos gentils messages d'accueil :)
Revenir en haut Aller en bas
Salem E. Brahams


avatar

▌Messages : 455
▌Date d'inscription : 28/12/2012
▌Age : 41 ans
▌Avatar : Richard Armitage
▌Crédits : ©Surfin'Frog
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
0/0  (0/0)
▌RP ?:
▌Relations:

MessageSujet: Re: Matthew Banning • I am normal, nothing more. [Terminée]   Mer 6 Fév - 20:29



Bienvenue sur BYM !


Ta fiche ayant été terminée, j'ai le plaisir de te valider, et de t'ajouter dans le groupe EYES CLOSED !
Fiche parfaite ! Que dire de plus... je l'ai dévoré ! J'admire ta plume et l'originalité de ton histoire. Ton personnage est plus qu’intéressant, j'ai hâte de voir de quel manière il va pouvoir évoluer dans le jeu. Bravo et bienvenue dans l'institut Stark Matthew
Tu peux à présent poster ta fiche de lien ici & de topic ici, & aussi commencer un journal intime si tu le juge nécessaire ici ! N'oublies surtout pas de venir recenser ton avatar ici et de pouvoir ! Tu devras également faire une demande de cellule ici.
Maintenant, tu as le droit (& le devoir (a)) de RP, et flooder dans les parties prévues à cet effet.
De plus, un système de points a été mis en place ici, donc n'hésite pas à venir voir un peu comme ça marche. & si ça t'intéresse, un système de missions rpgiques a vu le jour , n'ai pas peur d'y passer. ♥️
Encore bienvenue et surtout n'oublie pas d'aller voir de temps en temps les News du forum, il peut s'y passer des choses intéressantes.
Bon jeu !
Fiche validée &

verrouillée


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Matthew Banning • I am normal, nothing more. [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Matthew Banning • I am normal, nothing more. [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Matthew "Matt" Williams
» matthew & manuela ❝ apologize ❞
» HYE-NA.park _ sometimes i pretend to be normal but it gets boring so i go back to be me
» "Pastèque" et Josh : le mot "normal" n'existe pas
» [Recherche] Safari de type normal.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  ::  :: -
Sauter vers: