AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il y a la vie, le ciel et l'espoir [PV Lilou]FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Il y a la vie, le ciel et l'espoir [PV Lilou]FINI   Mer 16 Mai - 21:16

*Je suis Liam Peter Dawson, je ne me laisse pas intimider par un stupide bonhomme de deux mètres de haut, je vaux mieux que sa !*

Ses pensées, c’étaient celles d’un jeune homme brun séduisant qui faisaient face à un géant aux cheveux presque rasé et couvert de tatouage. Vous trouvez sa caricaturale, c’est que vous n’avez pas vu le reste du pensionnat. Des grilles, des médecins, enfin bref… la caricature était trop réelle. Le garçon eut un soupire et évita le coup de poing qui lui fonçait dessus par un léger mouvement de tête. Il attrapa le poignet de son adversaire et le tordit. Il n’avait que quelques secondes pour visualiser une armée d’araignée qui recouvrait le corps du gros baraqué et la balançait dans son esprit. Sa victime se mit à hurler et à se griffer le corps pour arracher les arachnides imaginaires. Liam éclata d’un rire un peu sinistre et attrapa les bouteilles d’alcool pour lesquelles il venait de mener ce combat. L’alcool était dur à trouver ici, comme les cigarettes, ils étaient amenés par des pensionnaires à la solde des surveillants. C’étaient peut être une des seules raisons pour lesquelles l’incorruptible bagarreur ne se les était pas tous mis à dos, il avait besoin de fournisseur. Le seul endroit pour picoler tranquille, c’était le toit mais il fallait être prudent sur le chemin. Il se mit à courir aussi rapidement que possible. Il ne lui fallut que cinq minute pour arriver. Il aimait être en hauteur, dominer le monde. Ici, il avait une impression de pouvoir, de grandeur, rien ni personne ne pourrait lui enlevé l’euphorie qu’il ressentait. Il s’assit sur le bord, laissant ses jambes pendre dans le vide, et prit une bouteille de Vodka. Le garçon soupira un bon coup et se mit à réfléchir à se qu’il allait faire de sa journée. Aphrodite ne ferait que le rejeter et puis, il avait envie de calme de zen. Il s’allongea sur le dos et se mit à regarder les nuages. Le monde extérieur lui manquait terriblement et il s’était juré de faire payer son père si jamais il arrivait à s’échapper. Finalement, après une nouvelle rasade de Vodka, il plongea dans un étrange sommeil. Il rêvait de monstres, de femmes, de pouvoir… Il n’y avait pas de rêves que des cauchemars, sans arrêts mais, peut être qu’un jour, tous sera plus joyeux dans la tête de l’homme, peut être que son cœur sera moins noir.


Dernière édition par Liam P.Dawson le Mer 3 Oct - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lilou Rosenblum


avatar

▌Messages : 1513
▌Date d'inscription : 06/04/2012
▌Age : 19 ans.
▌Avatar : Kaya Scodelario
▌Crédits : Merci Ariel. ♥
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
35/100  (35/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Il y a la vie, le ciel et l'espoir [PV Lilou]FINI   Ven 18 Mai - 10:50

Code by Holliday
ღ Il y a la vie, le ciel et l'espoir. ღ

Lilou serra doucement sa cigarette dans un main, puis affronta du regard la personne qui lui faisait face. Il rougit, bredouilla, puis se redressa légèrement, dans le but de faire le fier. Pathétique... Il avait peur et ça se voyait dans sa posture. Il fallait dire, également, que la réputation de Lilou la précédait. Elle n'était là que depuis un an, mais passait déjà pour la chieuse de service, celle qui insulte tout le monde, se bat dès qu'elle le peut et fume comme une locomotive. C'était pour cette raison que des personnes l'"achetaient" en lui filant des cigarettes, évitant ainsi qu'elle les frappe pour s'en emparer d'elle-même. Comme ce jeune homme, là. La brune haussa les épaules, puis commença sérieusement à s'énerver en voyant qu'il ne voulait pas bouger.

"Ecoute, tu commences à me faire chier, là. Si c'est un merci que t'attends, tu peux toujours aller te faire voir."

Ensuite elle partit, sans un mot de plus. Direction le toit ! Là-bas, elle pourrait savourer tranquillement la cigarette qui l'attendait bien sagement. Quel délice... Ça faisait une semaine qu'elle n'avait pas pu fumer et sentait déjà les effets du manque. C'était... désagréable. Très désagréable, même. Mais par la suite, ça n'en deviendrait que meilleur.

Lilou grimpa les escalier pour arriver au toit. Elle ouvrit la porte, la referma derrière elle et alluma sa cigarette, dont elle tira immédiatement une bouffée. Les yeux fermer, elle savourait, sans s’apercevoir qu'il y avait quelqu'un d'autre, qui dormait non loin.

"Putain, ça fait du..."

La demoiselle s'arrêta en plein milieu de sa phrase. Elle venait enfin de remarquer la présence de Liam. Elle l'aurait bien ignoré, sauf qu'elle venait de voir qu'il tenait quelque chose de très alléchant : une bouteille. De vodka. Evidemment qu'elle en avait envie ! Elle en avait même très envie, d'un coup. En même temps, s'il y avait bien une chose qu'elle aimait autant que fumer, c'était bien boire. Et c'est pour cette raison qu'elle se dirigea vers le jeune homme, sans même craindre de le réveiller. Et pour cause, elle s'en fichait totalement ! Elle ne l'avait jamais vraiment apprécié, en fait, le trouvant vraiment lourd, mais pour uen fois, il ne la dégoûtait pas. Au contraire, elle était plutôt contente de le voire - et ça, c'était une première.

La brune s'approcha du garçon et lui tapota assez brusquement l'épaule. Oh, ça ne lui ferait probablement pas mal, mais ça serait suffisant pour le réveiller et c'était ça, qu'elle voulait.

"Hé, t'arriveras jamais à te l'enfiler tout seul, alors partage !"

Ses paroles sonnaient plus comme un ordre que comme une question et elle en avait bien conscience.


_________________

♕ Saez ♕

Tu dois être au jardin, ou peut être à la mer, à lancer tes pensées comme on lance des pierres. Tu m'as jeté au vent, jeté au vent amer, amer tu m'as laissé,ouais t'as fuis ma lumière. Toi tu dis que t'es bien sans moi, et qu'au fond de mes bras il y fait trop froid. Toi tu dis que t'es bien, que t'es bien, que t'es bien sans moi. Et moi ya quelques chose qui fait que j'entends pas.☄️ RedSky


Lixy 4ever ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://thelyinggame.forum-canada.com/t964-lil-may-o-leary-jumell
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Il y a la vie, le ciel et l'espoir [PV Lilou]FINI   Jeu 24 Mai - 22:24


Dormir était le meilleur moyen pour se faire voler ses affaires dans ce pensionnat mais, personne n’osait s’en prendre à Liam, il avait trop mauvaise réputation pour cela, qui voudrait rencontrer son pire cauchemar dans ses rêves. Le garçon avait le pouvoir de rendre cela possible, certes se serait seulement une illusion mais il était impossible de faire la différence. Plonger dans son sommeil, il sentit une main lui tapoter l’épaule. Immédiatement, deux solutions s’imposèrent à lui : soi il frappait, soi, il ouvrait seulement les yeux. Dilemme curieux me direz vous mais habituel pour lui car sa vie c’était toujours limité à deux possibilités, la seule ayant fait exception à la règle étant Aphrodite, elle était d’ailleurs une exception en tout… Finalement, il se décida juste à regarder. Au dessus de lui se tenait une très belle brune qu’il connaissait bien pour avoir essayé un nombre incalculable de fois de la mettre dans son lit sans jamais y parvenir : Lillou Rosenblum. Elle qui l’évitait si bien d’habitude que pouvait elle lui vouloir ?

"Hé, t'arriveras jamais à te l'enfiler tout seul, alors partage !"

En disant cela, la demoiselle pointa du doigt la bouteille de Vodka qu’il serrait bien fort dans son poing. Et bien, la question du pourquoi était réglée. Avoir une denrée rare en sa possession était toujours très attirant mais, il n’était pas question de partager ce qui le faisait tenir debout en permanence, son carburant ! Il se redressa et s’écarta d’elle de quelques mètres tenant amoureusement sa bouteille contre lui :

-« Hé oh ! Hors de question ! Sa a été tellement difficile de me la procurer que je ne vais certainement pas t’en donner ! »

Ce fut alors qu’une magnifique idée commença à germer dans l’esprit malin du jeune homme. Il ne lui donnerait pas gratuitement, rien n’est gratuit dans la vie mais, il pouvait peut être en tirer quelque chose, avoir un ascendant sur sa victime. Oui, Liam est légèrement psychopathe ; il aime le contrôle, jouer avec les gens, leur faire perdre la tête et Lilou était une de ses victimes préférées. Il se rapprocha légèrement d’elle, laissant l’alcool hors de portée et eu un sourire condescendant :

-« Hum… Si tu en veux, il faudra faire quelque chose pour moi… Tu sais bien que je suis un petit con, un profiteur et un salaud alors, sa ne peut pas se passer autrement.

Il s’était mis à ricaner doucement comme à son habitude. Certains le trouvaient mauvais et ils avaient raison dans un sens….
Revenir en haut Aller en bas
Lilou Rosenblum


avatar

▌Messages : 1513
▌Date d'inscription : 06/04/2012
▌Age : 19 ans.
▌Avatar : Kaya Scodelario
▌Crédits : Merci Ariel. ♥
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
35/100  (35/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Il y a la vie, le ciel et l'espoir [PV Lilou]FINI   Lun 28 Mai - 19:10

Code by Holliday
ღ Il y a la vie, le ciel et l'espoir. ღ

La première réaction de Lilou, quand Liam lui opposa son refus ? S'énerver. Puis ensuite, vint la vengeance, elle pouvait très bien le déstabiliser en utilisant son pouvoir - bah oui, ça surprend toujours -, puis lui voler sa bouteille et partir en courant avec. Mais suite à ses autres parole, une idée vint à la jeune fille et s'imposa à elle comme à une évidence. Elle prit un air pensif, faisant mine de réfléchir un peu : c'était crédible, n'est-ce pas ? Surtout quand on considère qu'elle avait plus tendance à laisser son impulsivité parler à la place de ses neurones. Elle n'avait jamais été vraiment intelligente, ce qui n'était pas prêt de changer. Sa décision était donc prise et ce qu'elle faisait là était juste pour énerver Liam et le faire attendre.

"Tu veux donc... que je fasse quelque chose pour toi..."

Puis elle eut un sourire. Un sourire inquiétant, un sourire de sadique. Quiconque la connaissait un minimum savait qu'il fallait s'en méfier. Pourquoi ? Tout simplement parce que Lilou ne sourit jamais, ja-mais ! C'est même carrément un mythe, chez elle. Certains l'ont déjà vu le faire... Mais personne ne les croit. ils sont même pour la plupart devenu fou ! mais après tout, qui pourrait croire que c'est possible ? La demoiselle a quand même des lèvres qui semblent ne jamais pouvoir faire ce sport si compliqué.

Quoiqu'il en soit, revenons donc au moment présent. La cigarette de la brune se trouvait toujours entre ses doigts et bien que l'affront qu'elle allait commettre lui donnait presque des frissons d'horreurs - presque ! elle n'est pas habituée à frissonner, après tout... -, elle le fit quand même. Vous ne devinez pas ce qu'elle fit ? C'est facile, pourtant. Elle brûla Liam, en posant sa clope contre l'épaule de ce dernier. le tissu de son tee-shirt disparut rapidement, jusqu'à ce que les cendres fumantes laissent leur marque enflammée sur la peau du jeune homme. Puis Lilou récupéra récupéra sa cigarette, en tira une bouffée, avant de regarder le brun droit dans les yeux.

"Tu vois, je suis gentille, j'aurai pu viser ton si magnifique visage ! File-moi ta bouteille, maintenant !"

Évidemment, l'ironie transpirait de chacun des mots que déversait la demoiselle, mais elle s'en fichait totalement : tout ce qu'elle voulait, c'était boire un peu. Et dire qu'avant, elle allait dans toutes sortes de fêtes et finissait à chaque fois bourrée... Comment était-ce possible de changer à ce point en seulement un an ? Elle était devenue un torchon, maintenant. Un torchon qui devait se battre, cracher et mordre pour avoir ne serait-ce qu'une seule goutte d'alcool. La vie était belle et bien injuste...


_________________

♕ Saez ♕

Tu dois être au jardin, ou peut être à la mer, à lancer tes pensées comme on lance des pierres. Tu m'as jeté au vent, jeté au vent amer, amer tu m'as laissé,ouais t'as fuis ma lumière. Toi tu dis que t'es bien sans moi, et qu'au fond de mes bras il y fait trop froid. Toi tu dis que t'es bien, que t'es bien, que t'es bien sans moi. Et moi ya quelques chose qui fait que j'entends pas.☄️ RedSky


Lixy 4ever ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://thelyinggame.forum-canada.com/t964-lil-may-o-leary-jumell
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Il y a la vie, le ciel et l'espoir [PV Lilou]FINI   Jeu 7 Juin - 6:24


Le brun était un petit profiteur malhonnête mais, il n’avait jamais pu changer sa. Il était ce qu’il était et cela ne changerait pas avant longtemps, à moins qu’il ne ce passe un évènement incroyable ! Ou que quelqu’un lui achète une conscience, sa devrait marcher sa aussi… Mais, comme ce n’était pas pour tout se suite il allait falloir le supporter, aussi insupportable soit-il. Il toisa la jeune brune attendant une réponse qu’il n’espérait pas trop négative. Liam ne savait pas à quel point il s’était trompé et il allait payer les frais de son arrogance :

"Tu veux donc... que je fasse quelque chose pour toi..."

Oui, il voulait, il ordonnait quelque chose en échange car rien n’était gratuit dans la vie. Oui, l’indulgence n’était non plus son fort ! On pourrait croire que ce garçon réunissait tous les défauts du genre humain et qu’ils avaient été condensés en une seule personne pour donné un Esprit malhonnête dans un corps d’Apollon. Non, pas de remarque, la modestie était, elle aussi ; en option ! Un mouvement des lèvres de la jeune femme attira son attention ; un sourire… Immédiatement, il se dit que quelque chose clochait car Lilou ne sourit jamais au grand jamais ! Liam pensait que ses lèvres n’étaient pas assez musclées pour effectuer ce manège alors la voir sourire l’alerta immédiatement. Malheureusement, il ne réagit pas assez rapidement et quand la cigarette atteignit son épaule il sentit sa peau brûler mais, il réagit seulement en se reculant, grimaçant légèrement. Ce n’était pas la première fois qu’on lui faisait sa, ce serait seulement une cicatrice de plus :

Tu vois, je suis gentille, j'aurai pu viser ton si magnifique visage ! File-moi ta bouteille, maintenant !"*

Cette gamine était vraiment une petite idiote ! Elle avait vraiment crue qu’une simple cigarette suffirait à le faire craquer. Il avait connu tellement pire depuis qu’il était arrivé ici que cela lui déclencha un accès d’hilarité incontrôlée. La Rouge se croyait plus intimidante que toutes les expériences que le Docteur Stark avait pratiquées sur lui ? Il avait survécu à tout sa alors, sa petite cigarette, elle pouvait se la ranger ! D’un geste expert, il fit passer la bouteille dans son dos, hors de portée de la petite maligne et lui décocha un coup rapide mais efficace dans le nerf de l’épaule. Il recula rapidement pour se mettre hors de portée :

-« Tu es vraiment chiante ! C’était l’un de mes T-shirts préférés ! Moi qui voulais seulement te demander une cigarette ! Tu peux toujours courir pour la Vodka ! »

Dire qu’il ne voulait qu’une cigarette était un petit mensonge honteux. Bien sur qu’il aurait demandé quelque chose de plus…attirant mais enfin, il n’allait pas non plus se faire passer pour un pervers si il n’en retirait aucune satisfaction ! Et puis, en y réfléchissant, il n’y avait rien de gratifiant à la mettre dans son lit sans l’avoir fait craquer par les seuls moyens de son charme fou ! Il avala une nouvelle gorgée de sa boisson et se recula pour aller s’asseoir dans son coin. Il n’avait qu’une envie être au calme pour pouvoir réfléchir à tout ce qui trottait dans sa tête : Les Rebelles, Peter sont nouveau chef… Doucement, il se mit à parler dans sa barbe oubliant la présence de la jeune femme :

-« Mais qu’est ce qu’il peut bien cacher, qu’est ce qui cloche ? »

Il continua à boire s bouteille plongé dans une réflexion étrange…
Revenir en haut Aller en bas
Lilou Rosenblum


avatar

▌Messages : 1513
▌Date d'inscription : 06/04/2012
▌Age : 19 ans.
▌Avatar : Kaya Scodelario
▌Crédits : Merci Ariel. ♥
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
35/100  (35/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Il y a la vie, le ciel et l'espoir [PV Lilou]FINI   Ven 15 Juin - 11:46

Code by Holliday
ღ Il y a la vie, le ciel et l'espoir. ღ

Lilou était énervée. De nature impulsive, il fallait également avouer que ce n'était pas très dur de faire monter la sauce chez elle, mais là, c'était pire que tout. Il n'y avait aucun mot pour décrire à quel point elle haïssait se type, ses manières, lui en lui-même. Si elle s'écoutait, elle l'aurait même fait passer par dessus la barrière pour qu'il aille s'écraser sur le dos et crève une bonne fois pour toute. Oh, la demoiselle avait beau ne pas avoir de coeur, elle pouvait tout de même se montrer gentille - ou plutôt tolérante, on va dire - quand la personne en face d'elle le méritait. Or, Liam ne le méritait absolument pas. Et c'était avec son attitude de gamin pré-pubère qu'il pensait la faire craquer ? Ce gars est plus qu'un crétin.

Mais il y avait une chose qu'elle haïssait plus que tout : qu'on la frappe, qu'on la blesse. Surtout pour un type aussi lâche qui, après avoir tapé, partait se réfugier ailleurs. Pour un peu, elle se serait mise à lui cracher dessus, comme un chat.

"Espèce de salopard, j'vais te la faire bouffer, cette cigarette !"

Seulement, il y avait une chose qu'elle n'avait pas prévu. Quand elle était énervée ou en tout cas la proie d'une émotion trop forte, elle ne maîtrisait plus son pouvoir - si tant est qu'en dehors de ça, elle puisse le maîtriser. Il s'activa donc de lui-même, en brisant les barrières mentales qu'elle se forgeait habituellement, et pénétra dans les pensées des personnes les plus proches d'elle. Où se retrouva-t-elle donc ? Dans les pensées de Liam, bien sûr ! Evidemment, ça l'énerva encore plus, ce qui fit qu'elle n'arriva pas à s'arrêter. En plus, elle voyait le tout sous forme de flash vague, imprécis, floue, brouillon, ce qui provoqua chez elle un intense mal de crâne.

Lilou se courba en deux, appuya ses mains contre son front et ferma fort les yeux, pour tenter de faire disparaître la douleur. Sans succès, elle n'arrivait pas à stopper son pouvoir. Pourquoi suis-je tombée sur un pouvoir aussi pourri ? Merde ! Cette prise de conscience commença à la calmer progressivement, ais elle avait besoin de calme pour y arriver totalement et ce n'était pas la présence de Liam qui allait l'aider. Alors, elle fit ce que son instinct lui conseilla de faire : elle lui cria dessus, sans se soucier une seule seconde qu'il n'y était pour rien. Elle voulait juste se défouler.

"PUTAIN MAIS TA GUEULE !"

Elle rouvrit les yeux et les fixèrent sur sa cigarette qui était tombée au sol et finissait lentement de se consumer. Et dire qu'elle n'allait pas en avoir de si tôt... Peut-être que je pourrais négocier avec Erika ? Beurk ! Elle ferma de nouveau les yeux et tenta de faire le vide dans son esprit, malgré l'adversité. A vrai dire, elle était en train de se visualiser fumant une autre clope. A sa décharge, il faut avouer que ça marcha. Il n'y avait que ça - ou presque - qui arrivait à la détendre, habituellement. Ca avait toujours été ainsi et probablement que ça se finirait comme ça également. Mais au moins, il y avait une petite douceur qu'elle pouvait s'accorder dans ce monde et elle s'estimait donc satisfaite.

_________________

♕ Saez ♕

Tu dois être au jardin, ou peut être à la mer, à lancer tes pensées comme on lance des pierres. Tu m'as jeté au vent, jeté au vent amer, amer tu m'as laissé,ouais t'as fuis ma lumière. Toi tu dis que t'es bien sans moi, et qu'au fond de mes bras il y fait trop froid. Toi tu dis que t'es bien, que t'es bien, que t'es bien sans moi. Et moi ya quelques chose qui fait que j'entends pas.☄️ RedSky


Lixy 4ever ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://thelyinggame.forum-canada.com/t964-lil-may-o-leary-jumell
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Il y a la vie, le ciel et l'espoir [PV Lilou]FINI   Jeu 5 Juil - 15:25



Cette gamine était vraiment coriace, il la sentait toujours dans son dos, certains seraient partis pour moins que sa mais, elle avait de l’aplomb et sans doute une certaine stupidité. C’était impressionnant la faculté qu’avaient les petits nouveaux à croire qu’ils étaient invincibles, que rien ne pouvait les arrêtés. Liam avait toujours trouvé cela intéressant et il prenait un malin plaisir à les remettre à leur place, tout le monde avait besoin d’un bonne raclé un jour ou l’autre. Même s’il détestait cette prison, il arrivait admettre que certains avantages lui plaisaient. Etrange n’est ce pas !

"Espèce de salopard, j'vais te la faire bouffer, cette cigarette !"

Cette petite remarque acerbe le déconcentra de son fil de pensées. Mais, zut ! Le calme, sa existait ici ou non ! Pouvait-elle lui ficher la paix ? Il ne lui demandait pas grand-chose pour une fois mais, il semblait que sa aussi, on ne pouvait lui accorder. Autant vous dire que même s’il s’était calmé, il y avait peut de chance pour que sa dure longtemps et que quand il exploserait, il exploserait vraiment. Sous ses vêtements amples, il cachait de beaux muscles biens dessinés qui ne demandaient qu’à entrer en action et quand l’anglais y mettait tout son cœur, sa victime était généralement difficilement reconnaissable. La violence avait toujours été monnaie courante dans sa vie, ou du mois, depuis la mort de sa mère. Le jeune homme se retourna avec dans l’idée de faire comprendre sa douleur à la demoiselle quand elle se mit à crier :

"PUTAIN MAIS TA GUEULE !"

Quoi ? Mais, qu’est ce qui se passe ! Pour une fois qu’il n’avait rien fait, c’était un peu déconcertant. Toujours posé sur son rebord de mur, il regarda la fillette pliée en deux. Qu’est ce qui lui avait pris ? Il n’en avait pas la moindre idée et cela le perturbait pas mal. Il pouvait être le plus gros salaud du monde, il n’en restait pas moins un minimum anglais et crié sur une enfant malade ne faisait pas partie de ses attributions. Il descendit de son piédestal et, tout en restant à une distance raisonnable, commença à s’inquiéter pour sa camarade :

-« Hé, oh ! T’es toujours en vie ou il faut que je t’emmène à l’infirmerie »

Un élan de gentillesse par ci par là n’avait jamais tuer personne mais, généralement, on acceptait pas ceux de Liam car tout le monde pensait qu’il avait oublié les bonnes manières en même temps qu’il était entré à l’institut mais, il avait appris au moins une chose ici. La survie était la chose la plus importante, plus importante même que la liberté. Le garçon avala une nouvelle gorgée de vodka et finit par soupirer :

-« Bon, qu’est ce qui vient de se passer, tu m’explique ? »

Il n’aimait pas ne pas savoir alors il valait mieux être au courant de tout ce qui se passe dans cet institut bizarre même les plus petites choses pouvaient vous servir plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Lilou Rosenblum


avatar

▌Messages : 1513
▌Date d'inscription : 06/04/2012
▌Age : 19 ans.
▌Avatar : Kaya Scodelario
▌Crédits : Merci Ariel. ♥
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
35/100  (35/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Il y a la vie, le ciel et l'espoir [PV Lilou]FINI   Jeu 30 Aoû - 13:58

Code by Holliday
ღ Il y a la vie, le ciel et l'espoir. ღ

Lilou avaa une grande bouffée d’air, avant de la recracher doucement, pour tenter de se calmer. Sa tête la faisait souffrir. Elle détestait son pouvoir pour cette raison. Et aussi parce qu’elle n’aimait pas savoir les pensées des autres. D’après son expérience, il y avait trop de secrets monstrueux dans l’esprit des gens et s’il y a bien une chose qu’elle souhaitait, c’était ne pas les connaître, justement. Pourtant, le « destin » dans sa grand cruauté en avait décidé autrement. Parfois, quand elle voyait certains pouvoirs des autres, la demoiselle était prise d’une pointe de jalousie, inconsciemment.

« Hé, oh ! T’es toujours en vie ou il faut que je t’emmène à l’infirmerie »

Lilou sursauta, puis serra fort les paupières et tenta de faire le vide, reprenant son souffle, jusqu’à lui redonner une vitesse normal, calme. Sa migraine était toujours présente, mais ses barrières mentales se remirent lentement en place, préservant son cerveau des pensées parasites de Liam. S’il y avait bien une personne duquel elle n’avait aucune envie de connaître les moindres réflexions, c’était bien ce gars-là. En fait non, il y en avait énormément. N’empêche qu’il en faisait parti.

« Bon, qu’est ce qui vient de se passer, tu m’explique ? »

Elle vérifia une dernière fois que tout se passait pour le mieux, puis se redressa, pour s’asseoir en tailleur. Elle le fixa un instant, avant de détourner le regard. Elle resta ainsi un instant, avant de tenter de se lever. On peut croire que c’est facile. Mais non. Il lui fallait de la concentration. En quelques secondes, elle fut debout et croisa les bras. Son attention se fixa une nouvelle fois sur Liam. Elle était vidée, épuisée, et n’avait aucune envie de se disputer à nouveau : tout ce qu’elle voulait, c’était reprendre le chemin de son lit et piquer un somme jusqu’à ce que son mal de crâne s’évapore, ne laissant qu’une douleur continue et pourtant infiniment plus faible.

« Et pourquoi est-ce que j’te le dirais ? Ça te regarde pas. »

Ce n’était pas que son pouvoir était un secret d’état, bien au contraire, elle se fichait totalement que tout le monde le sache. Mais elle n’était pas d’humeur à discuter, et encore moins d’elle-même. Bien qu’elle n’ait jamais été très loquace sur ce sujet, même quand elle était tout à fait calme. Elle recula d’un pas, dans le but de prendre la fuite. Pas qu’elle soit du genre à prendre la fuite, habituellement. Sa fierté en prendrait un sacré coup. Mais plus tard, après coup, quand elle y repenserait.

« C’est pas que tu m’emmerdes hein - en fait si, un peu -, mais j’me casse. »

Elle recula d’un autre pas en direction de la porte, tout en se passant une main sur son front brulant, comme pour tenter d’atténuer la douleur qui continuait à éclater telle une nuée de feux d’artifices, entre ses tempes. Bien sûr, ça ne servit à rien. Seul le sommeil et la clope – voire la drogue aussi – pouvait venir à bout de ses migraines. Or, elle venait de gâcher cette dernière, et elle se maudit bien pour ça. Pourquoi est-ce qu’il faut toujours que je fasse la conne ? Question stupide dont elle connaissait la réponse par cœur : son impulsivité et son immense fierté étaient des maîtresses dont elle ne savait pas se défaire, malgré ses – maigres – efforts.

_________________

♕ Saez ♕

Tu dois être au jardin, ou peut être à la mer, à lancer tes pensées comme on lance des pierres. Tu m'as jeté au vent, jeté au vent amer, amer tu m'as laissé,ouais t'as fuis ma lumière. Toi tu dis que t'es bien sans moi, et qu'au fond de mes bras il y fait trop froid. Toi tu dis que t'es bien, que t'es bien, que t'es bien sans moi. Et moi ya quelques chose qui fait que j'entends pas.☄️ RedSky


Lixy 4ever ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://thelyinggame.forum-canada.com/t964-lil-may-o-leary-jumell
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Il y a la vie, le ciel et l'espoir [PV Lilou]FINI   Lun 3 Sep - 13:14



La brunette c’était assise en tailleur en face de lui, elle semblait avoir du mal à tenir debout. Liam avait une idée de ce qui venait de se passer mais, il préférait s’en assurer. L’Anglais n’avait pas de pouvoir avant de rejoindre l’institut. Le docteur Stark avait fait sur lui des expériences douloureuses et affreuses. Et même si ce ne faisait qu’un an qu’il vivait réellement à l’institut, il avait passé des mois enfermés dans des laboratoires à servir de cobaye. Cette période de sa vie était un vrai mystère pour tous ceux qui le connaissaient un tant soit peu. Il détestait en parler car elle prouvait qu’il était une victime comme tous ceux de cet endroit.

« Et pourquoi est-ce que j’te le dirais ? Ça te regarde pas. »

Quand je vous avez dit que toutes ses tentatives de gentillesse étaient repoussées. Peut-être ne s’y prenait il pas très bien ou alors c’était juste que les personnes avec qui il le tentait n’était pas très loquace. En un sens la demoiselle avait raison, cela ne le regardait pas mais, alors qu’est ce qui le regardait réellement ici ? Rien... Pourtant, il s’intéressait à tout. Il devait tout savoir.

« C’est pas que tu m’emmerdes hein - en fait si, un peu -, mais j’me casse. »

La fille se leva avec difficulté et se mit à marcher en direction de la porte, titubant légèrement. Liam eut une irrésistible envie de rire mais se retint. La regardant avancé, il sut qu’elle ne tiendrait pas longtemps. En soupirant, il se leva et s’approcha d’elle :

-« Hé gamine ! J’aime pas dire sa mais, tu ne pourras pas marcher bien longtemps. Je sais ce que sa fait les migraines comme sa alors, moi je te dis, pose toi là encore un peu et je te laisse en paix. Ne laisse pas ton caractère te tuer. »

L’Anglais n’était pas le plus doué pour donner des conseils et le peu qu’il donnait, il était incapable de ce les appliquer à lui-même alors, cela ne l’étonnerai pas que Lilou ne le prenne pas au sérieux. Déjà qu’il ne s’entendait pas à merveille alors… jamais elle n’accepterait les conseils même avisé de quelqu’un qu’elle avait envoyé se faire foutre sur un tracteur en Alaska. Se disant que si elle était comme lui elle ne l’écouterait pas, il tenta autre chose :

-« Au pire je t’aide à te poser quelque part mais, à moins que tu veuilles que les nouveaux gardes, tu sais les toutous de Stark, te tombe dessus et en profite, je te conseille de ne pas trop tester tes limites."

La demoiselle allait elle lui tomber dessus ? En tout cas, c’était son avis. Sinon, elle allait l’ignorer ! Ce ne serait pas plus mal par ce qu’elle risquait quand même de lui apporter un tas d’ennuis. M’enfin bon, quand on aime ; on ne compte pas, enfin c’était ce que disais le proverbe et Liam n’aimait pas la jeune femme. Mais, à quoi servaient ces trucs débiles censés remonter le moral quand on en avait besoin ?
Revenir en haut Aller en bas
Lilou Rosenblum


avatar

▌Messages : 1513
▌Date d'inscription : 06/04/2012
▌Age : 19 ans.
▌Avatar : Kaya Scodelario
▌Crédits : Merci Ariel. ♥
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
35/100  (35/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Il y a la vie, le ciel et l'espoir [PV Lilou]FINI   Sam 15 Sep - 20:26

Code by Holliday
ღ Il y a la vie, le ciel et l'espoir. ღ

« Hé gamine ! J’aime pas dire sa mais, tu ne pourras pas marcher bien longtemps. Je sais ce que ça fait les migraines comme ça alors, moi je te dis, pose toi là encore un peu et je te laisse en paix. Ne laisse pas ton caractère te tuer. »


Elle lui jeta un regard à la limite de l’agressivité. La « fenêtre » comme elle l’appelait, n’était pas tout à fait refermée, si bien qu’elle captait encore des bribes de pensées et dans son état, elles sonnaient comme des coups de boutoir contre son crâne. Mais ça, bien sûr, il n’en était pas au courant. Alors comment pouvait-il prétendre qu’il savait ce que lui infligeait sa migraine ? Il fallait d’abord savoir d’où elles venaient, ces migraines. Lui au moins n’avait – jusqu’à preuve du contraire – pas le pouvoir de lire les pensées des autres. Elle en fut presque jalouse. Presque.
Ce fut d’un regard soupçonneux qu’elle le vit se lever et s’avancer. Bien qu’elle ne lui connaisse pas un talent particulier pour la lâcheté, elle se demandait s’il comptait profiter de sa faiblesse passagère pour l’attaquer. Malgré ses paroles. Beaucoup avaient appris à mentir, dans cet institut, dans le but de survivre. Et la jeune fille était prête à parier que le brun face à elle faisait partie de ses gens.

« Hé gamine ! J’aime pas dire ça mais, tu ne pourras pas marcher bien longtemps. Je sais ce que sa fait les migraines comme sa alors, moi je te dis, pose toi là encore un peu et je te laisse en paix. Ne laisse pas ton caractère te tuer. »

Là, il n’avait peut-être pas totalement tort, même si le « gamine » qu’il avait employé et son ton aurait habituellement fait dresser les cheveux de la demoiselle. Comment pouvait-il la traiter ainsi ? Elle détestait ça, vraiment. D’habitude, elle répondait par des coups. Mais là, elle n’en avait tout simplement pas la force. Quelle injustice !

« Ouais, tu vas me foutre la paix alors que tu sais même pas brider des pensées. »
Bon, d’accord, son intonation n’était pas vraiment des plus douces. Pas du tout, même. Néanmoins, il faisait écho à ses paroles. Tant que Liam resterait sur ce toit avec elle, elle ne pourrait pas se calmer. Il fallait qu’elle soit seule. Mais pourquoi donc avait-il fallu qu’elle fasse la conne et reste ici, alors même qu’elle avait senti les ennuis à pleins nez, quand elle l’avait aperçu ? Elle qui pensait avoir un instinct de survie plus développé que ça, la voilà bien servi.

« J’préfère encore me faire tabasser par les gardes que rester à entendre tes putains de pensées. »

Au moins, leur esprit à eux, lui restait totalement inaccessible. Sans ne vouloir rien que l’avouer, la brunette appréciait la compagnie des membres du personnel pour cette raison : avec eux, elle avait au moins la paix mentalement, même si ce n’était que mentalement. Ils l’horripilaient quand même, pour la plupart. Même si à peu près tout le monde dans cet institut l’horripilait.

_________________

♕ Saez ♕

Tu dois être au jardin, ou peut être à la mer, à lancer tes pensées comme on lance des pierres. Tu m'as jeté au vent, jeté au vent amer, amer tu m'as laissé,ouais t'as fuis ma lumière. Toi tu dis que t'es bien sans moi, et qu'au fond de mes bras il y fait trop froid. Toi tu dis que t'es bien, que t'es bien, que t'es bien sans moi. Et moi ya quelques chose qui fait que j'entends pas.☄️ RedSky


Lixy 4ever ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://thelyinggame.forum-canada.com/t964-lil-may-o-leary-jumell
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Il y a la vie, le ciel et l'espoir [PV Lilou]FINI   Jeu 27 Sep - 21:49



Pourquoi ? Pourquoi avait-il toujours l’impression d’être un idiot ? Pourquoi voyait-il le monde à travers un masque d’arrogance qui le rendait incroyablement agressif ? Pourquoi la méfiance et la violence étaient-elles les seules moyens de communication, qu’il connaissait ? S’il avait sut tout cela peut-être comprendrait-il chacune de ses erreurs mais peut-être aussi qu’il ne serait pas aussi libéré des impressions qu’il donné. Les apparences sont trompeuses et ce proverbe savamment répété et enrobé dans son lot de mystère prenait tout son sens en présence de Liam. Regardez ce Jules ! Ce Don Juan ! Regardez comme il est fort, comme il a confiance en lui ! Rien ne l’effraye, il est toujours prêt à se battre ! Oui, voyez cette image montré au monde ! Pourquoi ne voyez-vous pas la vérité même quand elle était sous votre nez ! Le brun aurait pue se mettre à chialer qu’on aurait crue que c’était un moyen de faire diversion… Il n’avait jamais contesté cette image mais, il y avait des jours où l’envie de ne plus ressentir cette incompréhension vis-à-vis du monde extérieur était insoutenable. Regardez par exemple à ce moment, il essayait juste d’aidé ! Et cette gamine stupide le faisait chiez ! Il l’aurait bien envoyé boulé mais, il fallait croire qu’il n’était pas aussi inhumain qu’il le pensait.

« Ouais, tu vas me foutre la paix alors que tu sais même pas brider des pensées. »

Brider ses pensées ? Mais pourquoi parlait-elle de ses pensées ? Non, il ne savait pas les brider, malgré tout ses efforts, chacune de ses tentatives pour ne lus être obséder par les images sanglantes de sa vie avaient été des échecs. Il s’approcha un peu plus d’elle mais ne tenta rien, il n’avait pas envie de devoir se battre avec un être aussi faible.

« J’préfère encore me faire tabasser par les gardes que rester à entendre tes putains de pensées. »

Entendre ses pensées ! Elle était télépathe ! Alors là, c’est clair qu’elle devait s’en prendre des vertes et des pas mûres avec les pensées de l’Anglais, surtout qu’elles n’étaient pas composé de jolies petits moutons tous roses. Si tout ce qui l’empêchait de ce sentir bien c’était que ses pensées n’étaient pas bridées et bien, il suffisait de demander. Là, il ne faisait aucun effort car il n’utilisait pas ses pouvoirs mais lorsqu’il l’utilisait, il était obliger de les contrôler, car sinon… mieux ne valait pas se trouver dans les parages pour voir l’Enfer sur terre devenir plus qu’une réalité ! Ce concentrant, il remit en place les barrages qu’il ne s’imposait qu’en cas de grandes nécessités

-« Il suffisait de demander idiote ! Ne croit pas être la seul à avoir besoin d’un certain « encadrement » !"

Il était en train de s’énerver sans aucune raison. Sa patience avait atteint ses limites mais, il se devait de se concentrer car même s’il ne perdait que rarement les limites de son pouvoir, cela restait quand même très aproximatif. Finissant sa bouteille de vodka, il sentit le liquide chaud couler dans sa gorge avec délice avant de jeter la bouteille en verre par-dessus les rebords en pierre. Tant pis s’il y avait quelqu’un en bas. Il en prit une autre et l’ouvrit à l’aide de ses dents :

-« Et puis, qu’est ce que je me borne à t’aider ! Dégage sa vaut mieux ! Comme sa au moins on aura la paix tous les deux ! »

Il n’en pouvait plus de la supporter ! Pourquoi les plus jeunes étaient-ils toujours aussi ignorant et agaçants ! A croire qu’ils avaient suivit des cours pour pourrir la vie de leurs aînés ! Un jour, Liam en recadrerait un comme il se doit et ce jour là, il se fera très plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Lilou Rosenblum


avatar

▌Messages : 1513
▌Date d'inscription : 06/04/2012
▌Age : 19 ans.
▌Avatar : Kaya Scodelario
▌Crédits : Merci Ariel. ♥
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
35/100  (35/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Il y a la vie, le ciel et l'espoir [PV Lilou]FINI   Mer 3 Oct - 11:38



Liam & Lilou

Il y a la vie, le ciel et l'espoir.

Lilou regardait Liam avec une méfiance qu'elle ne cachait pas. Elle s'était toujours méfiée de ce gars, comme de tout le monde, et elle ne comptait pas arrêter ça ce jour-là.

« Il suffisait de demander idiote ! Ne croit pas être la seul à avoir besoin d’un certain « encadrement » ! »
Les yeux de Lilou se mirent à briller. Mais pas de larmes, non, ni de joie. De colère ? Effectivement. Pour qui se prenait ce type ? La demoiselle ne supportait pas qu'on la traite d'idiote. En fait, elle ne supportait surtout pas qu'on pointe ses faiblesses. Parce que oui,e elle était idiote, et elle le savait, mais qu'une autre personne le sache également la dérangeait très fortement. Elle préférait largement garder pour tout le monde sont air de chien agressif et dangereux ! C'était la meilleure défense qu'elle avait trouvé, pour se préserver dans cet institut de malades mentaux. Ces derniers temps, elle retrouvait de plus en plus sa mentalité d'avant. Ces derniers temps, elle se disait de plus en plus qu'elle avait envie de quitter cet endroit et ce malgré qu'elle n'ait nul part où aller. Elle étouffait, là. et sa tête lui faisait toujours aussi mal.

« Et puis, qu’est ce que je me borne à t’aider ! Dégage sa vaut mieux ! Comme sa au moins on aura la paix tous les deux ! »
Là, elle s'énerva pour de bon. Et comme d'habitude, la colère anesthésiait tout et faisait disparaître n'importe quel sentiment qu'elle pouvait éprouver. Ne restait que son énervement et sa haine. Deux ingrédients d'un cocktail explosif qui pouvait faire des ravages. Elle se crispa, plissa les yeux et fixa Liam, ses prunelles luisant de sa colère mal rentrée. C'était la goutte d'eau, elle n'en pouvait plus ! Pour un peu, elle l'aurait balancé du toit. Et peu importe s'il ne survive pas à sa chute.

« PUTAIN MAIS T'ES COMPLÈTEMENT CON ! Je t'ai rien demandé, c'est toi qui te mêle de ce qui te regarde pas ! Bordel, je supporterais pas plus longtemps que tu me parles comme ça ! »
Puis elle se détourna. Pas qu'elle comptait lui obéir, bien sûr que non, seulement elle voulait partir. Elle l'aurait fait même s'il l'avait supplié de rester - ce qui aurait été, somme toute, bien plaisant à voir. La demoiselle considérait qu'elle n'avait d'ordres à recevoir de personne, et c'était effectivement le cas. Elle n'avait pas de compte à rendre. Personne ne méritait son respect ou son obéissance. Pour elle, ils n'étaient tous que des imbéciles dotés de pouvoir, qui se prenaient pour des super-héros. Sauf qu'il y avait, bien évidemment, des exception. Comme Holly. Mais il y en avait vraiment très peu. Et bien évidemment, Liam n'en faisait pas parti.
Puis, avant de quitter le toit, elle se tourna une nouvelle fois, le regarda droit dans les yeux et, avec un sourire moqueur et sarcastique, lui fit un doigt d'honneur.

« Va crever en enfer, Liam. »
Et elle partie, s'arrêtant tout de même quelque pas plus loin, hors de vue du jeune homme, pour se passer une main sur son front brûlant. Le chemin jusqu'à sa cellule allait être longue. Et sa colocataire s'y trouverait sûrement. Elle ne pourrait donc pas avoir la paix. Sans réfléchir, elle se dirigea donc vers les combles.


HRP:
 

_________________

♕ Saez ♕

Tu dois être au jardin, ou peut être à la mer, à lancer tes pensées comme on lance des pierres. Tu m'as jeté au vent, jeté au vent amer, amer tu m'as laissé,ouais t'as fuis ma lumière. Toi tu dis que t'es bien sans moi, et qu'au fond de mes bras il y fait trop froid. Toi tu dis que t'es bien, que t'es bien, que t'es bien sans moi. Et moi ya quelques chose qui fait que j'entends pas.☄️ RedSky


Lixy 4ever ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://thelyinggame.forum-canada.com/t964-lil-may-o-leary-jumell
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Il y a la vie, le ciel et l'espoir [PV Lilou]FINI   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il y a la vie, le ciel et l'espoir [PV Lilou]FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Septième ciel
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Les 4 sacrés du ciel
» Dessine moi un arc-en-ciel... [LIBRE]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: -
Sauter vers: