AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un compagnon de cellule ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Un compagnon de cellule ?   Dim 16 Sep - 13:47

Le réveil.





Artémis reprenait doucement conscience. Après plusieurs heures de larmes elle avait finit pas s'assoupir. Elle grogna en papillonnant des yeux, un mal de crâne insupportable lui vrillait les tempes.
" Ne fait plus un mouvement "
fut sa seule pensée sur le moment. Lorsqu'au bout de quelques minutes elle fut sure de pouvoir ouvrir les yeux sans pour autant tomber dans les pommes, elle se releva doucement et s'assit sur le lit la tête penchée. Bordel de merde, dans quoi s'était elle fourrée encore une fois ?! Elle avait clairement la poisse c'était pas possible autrement.

Bon, d'abord tenter de se rappeler ce qu'elle fout là...ha oui, la liberté retrouvée pendant quelques heures puis, de nouveau l'enfermement. Un soupir de désespoir passa ses lèvres, elle se laissa tomber en arrière.
" - Pff, tu parles d'une tueuse, j'ai même pas été capable de me défendre contre ces trous du cul ! " fit-elle à voix haute.

Elle regarda autours d'elle, des murs blancs, une pièce fade et clinique, deux lits., une commode et une armoire. Deux lits...attend quoi ?!!
Elle se releva d'un coup en se fustigeant mentalement. Le mal de crâne revenait à l'assaut. " Okay, éviter tout mouvement brusques...
" Putain de bordel de cul ! On l'a foutu avec quelqu'un en plus ! Un soupir d'exaspération repassa ses lèvres, double poisse ! Foutre l'associal avec quelqu'un c'est une foutre bonne idée pensa t-elle avec ironie, enfin, tant qu'il parle pas trop ça va..."

Elle posa ses yeux sur le lit opposé : en vrac, complet. Bon, déjà c'était pas un maniaque du rangement son colloc'. Tant mieux, les psycho-rigides très peu pour elle. Ces espèces de coincés du cul l'avaient toujours énervés.

Elle reposa sa tête sur l'oreiller, bon au moins le plumard était pas trop inconfortable. Elle ferma les yeux tandis que le sommeil la rattrapait, elle était si fatiguée !
" Un contrecoup de la drogue surement." Ce fut sa dernière pensée avant de sombrer.

Elle ne se réveilla que plusieurs heures plus tard, lorsque le bruit d'une porte s'ouvrant la réveilla en sursaut. D'un bon elle fut hors de son lit un pied en arrière et le corps en alerte. Prête à en découdre s'il le fallait.
L’enquiquineur ou ennemi se figea à la porte, aussi surpris qu'elle apparemment. Grand, athlétique et surtout foutrement bien foutu, il avait un air complètement paumé sur le visage.

" Euh...Salut Fit-il, t'es qui ? "

Artémis ouvrit grand les yeux :
Bordel de cul, elle avait complètement oublié qu'elle ne parlait pas un traître mot d'Anglais...FORMIDABLE !


Dernière édition par Artémis Redan le Mar 25 Sep - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Azraël E.W. Foster


avatar

Féminin
▌Messages : 513
▌Date de naissance : 24/08/1993
▌Date d'inscription : 12/09/2012
▌Age : 20
▌Avatar : Hugh Jackman


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
11/100  (11/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Un compagnon de cellule ?   Dim 16 Sep - 15:04

Azraël était arrivé dans sa cellule voici déjà deux jours. Deux jours qui lui avaient paru une éternité...

Le réveil d'Az:
 

Après un réveil pénible et une sortie brève pour se nourrir et se laver, le voilà de retour dans sa cellule.

Ils sont pas chier... Une demi-heure pour manger et se laver... En gros tu choisis : soit tu te laves soit tu manges... J'ai pas eu le temps de parler aux autres. Je pensais pas qu'on était si peu nombreux...

Az entra dans sa cellule en poussant la porte tout en pensant à sa première sortie. A peine eut il passé un pied à travers la porte qu'il vit une magnifique jeune femme au regard fougueux se mettre en position de combat. Abasourdi, Az ne trouva rien d'autre à dire que :

" Euh...Salut, t'es qui ? "

Visiblement, la jeune femme voulait garder le silence. Ou en tout cas elle ne manifestait pas l'envie de lui répondre. Az' entra complètement dans la cellule. La jeune femme recula un peu et le garçon alla s'asseoir sur son lit. Il fixait la jeune femme avec son air toujours aussi paumé.

Qu'est-ce qu'elle fout là ? … Elle à l'air de savoir se battre, sa position me rappelle celle qu'on devait prendre dans les combats... Est-ce qu'elle compte rester dans cette position éternellement ? Si ça se trouve je lui fais peur..

Il interrompit le fil de ses pensées sachant qu'il divaguait...

« Euh... Bon bah je me présente : Azraël Evaan White Foster. Mais tu peux m'appeler Az' si tu le souhaites. J'te veux aucun mal alors tu peux baisser ta garde tu sais » il avait dit ça en souriant.

Az se gratta l'arrière du crâne, il avait l'impression vu le visage de la jeune femme qu'elle ne comprenait rien de ce qu'il racontait...

_________________
"La Chance ne sourit pas à ceux qui lui font la gueule" La rue Kétanou
"We don't believe in anything that hasn't started with a dream" Aaron




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un compagnon de cellule ?   Lun 17 Sep - 15:38

Artémis regarda l'homme s’asseoir sans pour autant baisser sa garde. Comment est-ce-qu’ elle allait faire...
Elle le vit l'étudier attentivement, prendre une inspiration et dire un truc du style « uuuuh bwa ai¨...Azwreul Evan Ouaillete Faussteur. But iou câne Az' if iou wan...bla bla bla. »
Han han...bien sûr, j'ai tout compris mon gars… Consciente du merveilleux regard bovin qu'elle devait avoir, elle reprit contenance, secoua la tête et lui fit d'un ton sec et désespérer «  Je comprends rien à c'que tu dis mec ! » Elle s'affala sur le lit en soupirant.

« - Tu es française ? »

Nan Ougandaise du con !

Attends attends…QUOI !!!??

Se relevant d’un bon elle le regarda un sourire aux lèvres «  TU PARLES FRANÇAIS !!! »
Revenir en haut Aller en bas
Azraël E.W. Foster


avatar

Féminin
▌Messages : 513
▌Date de naissance : 24/08/1993
▌Date d'inscription : 12/09/2012
▌Age : 20
▌Avatar : Hugh Jackman


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
11/100  (11/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Un compagnon de cellule ?   Lun 17 Sep - 16:11

La femme avec son regard de total incompréhension finit par lâcher lorsque le jeune homme termina sa présentation :

"Je comprend rien à c'que tu dis mec !"

Waouh mais elle parle en fait !! Hey mais je connais ce langage... C'est quoi déjà, je le parlais tout petit avec papa...

Le jeune homme avait habité toute son enfance au Canada, notamment à Montréal où la langue officielle était le français. Il fallait se souvenir, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas pratiqué... D'un coup le jeune homme eut une expression d'illuminé quand il comprit :

"Tu es française ?"


Le jeune homme écarquilla les yeux quand le jeune femme cria en faisant un bon de... de sauvage en fait :
« TU PARLES FRANÇAIS !!! »

Ok, alors ça c'est de la révélation... Voilà que j'suis tombée avec une guerrière ( oui parce qu'elle n'a toujours pas baissé sa garde malgré le bond) qui parle pas un traître mot d'anglais... SUPER ! Elle a du cul bordel que j'me souvienne de quelques trucs en français...

Ouais... Je suis Canada en fait ! J'ai habité Montréal avec mes parents pendant longtemps... Mais ça faire longtemps que je parle plus le français. Il observe un court silence... puis reprend :

"T'es arrivé quand ? Et t'aurais pas une clope ?"


Le jeune homme s'était assis adossé contre le mur et regardait attentivement la nouvelle venue, le premier contact avait enfin été établit.




_________________
"La Chance ne sourit pas à ceux qui lui font la gueule" La rue Kétanou
"We don't believe in anything that hasn't started with a dream" Aaron




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un compagnon de cellule ?   Lun 17 Sep - 16:33

Surpris par son bon, son colocataire écarquilla les yeux et sembla réfléchir quelques instants.Ce qui fit penser à Artémis qu'il était quand même carrément sexy et que s'il parlait vraiment français il y avait peut-être moyen de...Disons le carrément, de baiser !!

Perdu dans ses pensée elle ne remarqua que quelques secondes plus tard qu'il lui parlait :

Ouais... Je suis Canada en fait ! J'ai habité Montréal avec mes parents pendant longtemps... Mais ça faire longtemps que je parle plus le français.
Il observa un court silence...puis repris :
"T'es arrivé quand ? Et t'aurais pas une clope ?"


Pff, il parle vite et beaucoup quand même hein. Enfin, ce sera utile...pour le moment.
" Du coup, c'est un canadien, il parle plutôt bien français, il est plutôt bien foutu, il a l'air social...on peut pas être parfait."


" Okay, bon..et il y a combien de questions d'un coup là ? Deux, je devrais pouvoir m'en sortir...putain j'aime pas parler ! "


Elle le regarda droit dans les yeux et lui dit les seules choses qu'elle savait :

" - Ben écoute, ils étaient quatre, arrivés en fourbasse, j'ai eu droit à une aiguilles dans le coup. A mon réveille j'étais dans une cellules dégeu', seule et à même le sol. Et j'me suis réveillée ici il y a pas longtemps et t'es rentré. Voila. C'est tout ce que je sais. Pour les clopes, j'en ai pas mais putain qu'est-ce-que je me fumlerais bien un paquet entier là !! "


Elle resta le regarder et se rassit. Questions / Réponses exécutées parfaitement, mission terminée.[i]
Revenir en haut Aller en bas
Azraël E.W. Foster


avatar

Féminin
▌Messages : 513
▌Date de naissance : 24/08/1993
▌Date d'inscription : 12/09/2012
▌Age : 20
▌Avatar : Hugh Jackman


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
11/100  (11/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Un compagnon de cellule ?   Mar 18 Sep - 12:17

Az' écoutait la jeune femme répondre à ses questions sans cesser de la regarder dans les yeux. Il y avait chez cette femme quelque chose de magnétique, d'attirant.
Ce petit air supérieur ? Ou peut être est-ce cette apparence bestiale ? Qu'est ce qu'elle est canon bordel !

Il se perdait encore dans ses pensées... Voilà qu'il l'écoutait expliquer comment elle était arrivée ici.

Bon bah visiblement c'est pas beaucoup plus joyeux que moi... C'est quoi cet endroit qui kidnappe les gens bordel ?! Mais qu'est-ce qu'ils nous veulent sérieux ?


Az réfléchit à une phrase en français ... " Tu savoir pourquoi tu es là toi ?"

Le jeune homme sans vraiment savoir pourquoi, s'était rapproché de la jeune femme pour s'asseoir à côté d'elle. Il savait qu'il prenait un risque. Mais c'était incontrôlable, il avait envie d'être proche de cette beauté. Les sens d'Azraël étaient en éveils.

Bon alors là c'est pas compliqué, soit je me prend un baffe dans la gueule parce qu'elle veut préserver son espace vital. Ou alors elle le laisse s'asseoir à côté d'elle, et ainsi discuter posément.

Bizarrement Azraël s'attendait à se faire envoyer bouler assez violemment... Mais qui ne tente rien n'a rien, et quitte à tuer le temps...

Il avança donc le regard droit ( en soit il change juste de place pour être à côté de la demoiselle, mais Az' prenait ça comme un petit défi à lui même), il guettait la réaction de la jeune femme ...
Quand soudain lui vint à l'esprit une question évidente : " Mais comment tu t'appelles au fait ?"



_________________
"La Chance ne sourit pas à ceux qui lui font la gueule" La rue Kétanou
"We don't believe in anything that hasn't started with a dream" Aaron




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un compagnon de cellule ?   Mar 18 Sep - 21:12

Artémis regarda du coin de l'oeil son colocataire. Il s'était tut après qu'elle lui ai répondu et elle profitait à présent du silence qui s'installait. Elle commença à fermer les yeux et pensa :" Haaa, enfin un peu de calme, ça fait du bien ! Je vais peut-être pouvoir en profiter "

" Tu savoir pourquoi tu es là toi ?"


" Ou pas..."

Elle allait lui répondre lorsqu'elle se rendit compte qu'il s'était levé et se dirigeait vers elle un regard ultra space dans les yeux.

" Mais i'me fait quoi là ?! Il est chelou ce gars ! "

Il continua de s'approcher et de se diriger lentement vers elle comme devant un animal sauvage. Elle écarquilla les yeux lorsqu'elle se rendit compte de ce qu'il tentait de faire.

[i]" Nan mais attend, il vient s'asseoir à côté de moi là ? sur MON lit ! Genre espace vitale il connaît pas le gazier ! [i]

Au même moment où il s'assit sur son lit, elle recula vivement le plus loin possible de lui. C'est à dire collé au mur, assise dessus son lit mais franchement mécontente.
Et à l'instant même où elle allait lui faire une remarque cinglante concernant SON lit, SES draps et SON PUTAIN D'ESPACE VITALE il luit fit soudainement :
" Mais comment tu t'appelles au fait ?"


L'envie vibrante et brûlante de lui rétorquer un " T'as mère connard !! " se fit tellement pressante qu'il faillit passer ses lèvres. Seulement, une voix sensée lui fit remarquer que faire de son colloc' un ennemi ne rendrait pas les choses plus faciles...du tout. Et pour le moment il avait plutôt été cool. Alors, elle fronça doucement les sourcils pour bien montrer sa désapprobation quant à son acte et luit dit calmement :

" - Artémis Redan dite La Panthère. Et toi ? "

Revenir en haut Aller en bas
Azraël E.W. Foster


avatar

Féminin
▌Messages : 513
▌Date de naissance : 24/08/1993
▌Date d'inscription : 12/09/2012
▌Age : 20
▌Avatar : Hugh Jackman


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
11/100  (11/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Un compagnon de cellule ?   Mer 19 Sep - 8:37

Az' fut surpris de ne pas recevoir un coup, mais on voyait bien que l'initiative du jeune homme ne lui avait pas plu.. Mais alors pas du tout. Elle s'était carrément pincée les lèvres pour se retenir de l'envoyer bouler. Heureusement qu'Azraël avait posé une question entre temps.

La panthère hein ... Voilà un surnom qui lui sied à merveille. Avait-il pensé en promenant ses yeux sur ses formes félines et s'arrêtant sur ce regard sauvage qu'elle n'avait cessé d'avoir depuis son entrée dans cette cage.

Et toi ?

Azraël. Tu peux m'appeler Az' si tu préfères. ( cette fois ci il s'était appliqué à faire une prononciation bien française.)

Désolé de t'avoir brusquée, ce n'était pas mon intention. Je te laisse te faire à l'idée d'être enfermée dans cette piaule. Je retourne sur mon pieu et j'te laisse enfin en paix. Sonne moi si t'as besoin de quelque chose.

Il avait eu un ton plutôt froid. Faire connaissance avec les gens ne l'amusait pas. Il n'aime pas beaucoup la compagnie car chaque personne qu'il aime finit par mourir, ce qui se révèle être problématique à force. Il se considère un peu comme un loup. Lorsqu'il a une meute, il la protégerai jusqu'à son dernier souffle. Mais là il est plus en mode loup solitaire. Si quelqu'un ne lui dit rien qui vaille, il n'insistera pas. Mieux vaut être seul que mal accompagné.

Sur ces mots Azraël retourna sur son lit, et s'allongea. Il regarda le plafond, il était perdu. Comment l'être plus. Il ne savait pas pourquoi il était ici ? Il ne savait pas combien de temps il serait ici. Et il ne savait pas pourquoi on lui avait collé aux basques une guerrière qui a peur des gens... Pouarf... Il fallait attendre. Mais quoi ?




_________________
"La Chance ne sourit pas à ceux qui lui font la gueule" La rue Kétanou
"We don't believe in anything that hasn't started with a dream" Aaron




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un compagnon de cellule ?   Mer 19 Sep - 13:41

" Azraël. Tu peux m'appeler Az' si tu préfères." Lui dit-il d'un ton froid, surement en réponse à son comportement.

" En même temps pensa Artémis, fallait pas vouloir être aussi proche d'un coup. Je sais même pas où je suis et si t'es pas un des connards qui m'a attrapé !
Bon, maintenant je sais comment il s'appelle, Azraël...Az' drôle de prénom. Bon, le mien est pas mieux. "


Désolé de t'avoir brusquée reprit-il,
" Au moins il le reconnaît "ce n'était pas mon intention. Je te laisse te faire à l'idée d'être enfermée dans cette piaule. Je retourne sur mon pieu et j'te laisse enfin en paix. Sonne moi si t'as besoin de quelque chose. "


" Euuuuuuh il a un dédoublement personnalité ou quoi ? Ils m'auraient pas mis avec un cinglé quand même...bof, il est peut-être juste vexé. Tant pis, j'ai jamais fait dans la dentelle. "

Artémis l'observa quelques minutes et se dit que au vu de sa tronche de perdu, il devait pas en savoir plus qu'elle sur cet endroit. Bon...elle allait pas rester là à le regarder réfléchir, elle se leva d'un coup et en un bond elle fut près de la porte. Elle actionna la poignée qui comme elle s'y attendait ne s'ouvrit pas.
Elle poussa un soupir d'agacement.
" Je déteste les putains de porte putainguement fermées ! "
Elle rugit un peu, sortit une longue épingle en fer de ses cheveux, cadeau de son dernier amant en date, offrir une pince solide était le meilleur moyen d'entrée dans ses faveurs. Et pour cause, elle se mit alors à crocheter la serrure.

Az' avait lever la tête et la regardait faire en fronçant les sourcil.
" Ben vient pas m'aider surtout "
Elle grogna devant la difficulté puis au bouts de deux minutes, un cliquetis familier lui arracha une exclamation satisfaite.
" - Ha bah voila ! Enfin. "
Elle ouvrit la porte lorsqu'elle entendit derrière son dos un :

" Nan mais tu fais quoi là ! "

Revenir en haut Aller en bas
Azraël E.W. Foster


avatar

Féminin
▌Messages : 513
▌Date de naissance : 24/08/1993
▌Date d'inscription : 12/09/2012
▌Age : 20
▌Avatar : Hugh Jackman


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
11/100  (11/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Un compagnon de cellule ?   Mer 19 Sep - 18:26

Nan mais tu fais quoi là !

Il avait regardé la jeune femme attentivement, réussir à crocheter la serrure en moins de deux minutes. Immense respect, pour lui qui est resté coincé comme un glandu deux jours !
Voilà une bonne nouvelle la liberté ! Enfin euh... Non même pas, mais c'est mieux que de rester en cellule.

Donc Az' hallucinait sur place. Si jamais on sait qu'on a ouvert la porte... Ils allaient avoir des problèmes étant donné qu'ils étaient compagnons de cellule, ils prendraient cher l'un comme l'autre. Cette pensée incita Az à poursuivre :

Tu pourrais m'attendre au moins
. dit-il avec un sourire. Je sais qu'on se connaît pas vraiment mais quitte à être dans la même galère autant visiter l'institut à deux.

Il le pensait sérieusement, ils pourraient partir chacun de leur côté mais n'était-ce pas plus prudent d'être deux, au moins au début, et surtout ici quand on ne sait pas où on est...

Du coup Az' se leva d'un coup, excité par l'idée d'explorer les lieux. Si jamais Artémis le rembarre, la coexistence en cellule allait finir par être vraiment compliquée. M'enfin il s'en remettrait.

Une fois la porte ouverte un vaste couloir s'ouvre devant eux, des numéros de cellules à gauche, et à droite.

Alors t'en penses quoi ? A gauche ou à droite ? Il avait dit ça sans se préoccuper de la réponse d'Arté quant à savoir si elle acceptait ou non qu'il se joigne à elle pour l'exploration... J'aurais dis d'instinct à gauche mais bon

_________________
"La Chance ne sourit pas à ceux qui lui font la gueule" La rue Kétanou
"We don't believe in anything that hasn't started with a dream" Aaron




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un compagnon de cellule ?   Ven 21 Sep - 13:21


" - Tu pourrais m'attendre au moins. dit-il avec un sourire. Je sais qu'on se connaît pas vraiment mais quitte à être dans la même galère autant visiter l'institut à deux. "


Artémis le regarda et se dit que finalement, vu qu'il était déjà sortit, ce serait plus logique qu'il se ramène. Elle acquiéssa rapidement, ils regardèrent à droit et à gauche, il n'y avait que des cellule et des numéros...

" For-mi-da-ble ! Ouhou ça va nous aider à nous repérer..."

Soudain la voix d'Az retentit en résonnant dans ce couloir de merde " - Alors t'en penses quoi ? À gauche ou à droite ? "

" - Franchement ? Là la seule chose que je veux c'est pisser et bouffer, alors...où sont leurs putain de chiottes !? "

Az' la regarda d'un regard ahuri pendant deux secondes.

" - Ben quoi ? Si on reste ici je vais me vider sur le sol alors...et puis, je suis d'humeur exécrable quand j'ai le ventre vide. "

Son coloc' lui-fit en rigolant -" - Nan, nan rien. Allez, viens ! "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un compagnon de cellule ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un compagnon de cellule ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un nouveau compagnon de route
» entraineur compagnon et guilde
» Un compagnon Jedi pour démarer ? [Résolu]
» [UPTOBOX] Cellule 211 [DVDRiP]
» La force du premier compagnon! [Libre, Leo]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: -
Sauter vers: