AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hey, mam'zelle ! [Pv Siloë] -terminé-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aidan N. Callister


avatar

▌Messages : 55
▌Date d'inscription : 29/06/2012
▌Age : 21 ans
▌Avatar : Francisco Lachowski
▌Crédits : Bright Moon
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
70/100  (70/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Hey, mam'zelle ! [Pv Siloë] -terminé-   Sam 30 Juin - 20:45




Hey, mam'zelle

« I believe I can fly, I believe I can touch the skyyyyyy ! But It's just because you are with me. »
C'est le matin, il est sept heures et je me lève. What the fuck, hein ? Je sais, c'est hyper tôt, mais disons qu'j'ai été habitué à me lever tôt et que j'arrive pas à changer ça. Puis de toute manière, je préfère, ça me permet de me balader dans un institut quasiment vide, c'est parfait, le paradis ! J'suis tranquille. J'vais manger un p'tit peu, deux bananes et un jus d'orange pour être en pleine forme ! Ensuite, j'vais me laver, j'enfile ma tenue de sport, puis je commence mon heure de course à pied à un rythme soutenu. Là encore, habitude impossible de s'en défaire, je me sens comme obligé de faire du sport une fois par jour. Mais j'm'en fous. Des fois, j'me dit que suis rongé par les habitudes et les phobies, mais là encore, j'm'en fous. Par contre, j'ai besoin de me prouver que c'est pas le cas, j'ai besoin d'me dire que je vis, que j'suis pas mort alors que ça aurait très bien pu être le cas. Alors, je sors, je vais sur le toit, je prends un grand bol d'air frais, je ferme les yeux et je hurle, sans me soucier un seul instant qu'une quelconque personne puisse m'entendre :

▬ Tu vois ça, Julian ? Je suis en viiiiiiiiiiiiie !
Puis j'me calme, je respire encore une fois et là, j'ai une idée, comme une illumination. Je souris. Mon malaise a disparu, emportant ma haine avec elle. J'me sens bien, j'ai envie d'en profiter. Alors je descend, je remplis des bombes à eau, je remonte, puis je mitraille les petites personnes que je vois en bas. Y en a peu et du coup, je compense en m'amusant à essayer de bien viser. Bon, rien de très original, je vous l'accorde, mais on se divertit comme on peu ! Le problème, c'est qu'y'a des gens qui m'ont vu et qui ont décidé de se venger ou j'sais pas, en tout cas de venir se plaindre ici. Heureusement, j'ai réussi à me planquer, ils savent pas que c'est moi, mais j'pense que s'ils sont ici depuis au moins une semaine, ils doivent se douter de quelque chose, on va dire que je passe pas vraiment inaperçu. Mais j'm'en fous. J'ai qu'à mentir en souriant et tout s'arrangera. C'est fou ce qu'un sourire a tendance à convaincre tout le monde ! Et j'en profite, c'est clair, mais en même temps, j'préfère ça que de me faire punir. Les punitions, j'en ai assez soupé. Il m'arrive même encore de me réveiller avec une sensation de brûlure : Julian m'a déjà versé de la cire de bougie sur les bras - voire d'autre partie du corps - quand je refusais de l'obéir. Quel sale type, ce mec, quand même. Je prie pour qu'il soit mort comme une merde, après avoir agoniser un long moment. Je rêve que moi, son essai numéro un, ai réussi à vivre plus longtemps que lui. Ce serait franchement magnifique voire même carrément jouissif.

Ensuite, j'décide de redescendre, j'peux pas passer mon temps sur le toit, quand même ! Et j'ai envie - non, j'ai besoin - d'aller voir Ariel, de la prendre dans mes bras. Elle est mon oxygène, dans cet institut, sans elle, j'serais probablement plus là, je tiens à elle énormément, c'est même impossible à écrire. Si elle était pas là, peut-être que j'me serais jeté du toit, tiens. Ou peut-être pas, vu que maintenant, y a aussi Siloë, que j'ai d'ailleurs rencontré en partie grâce à ma sirène adorée. Mais oui, Siloë (ou Silolo, comme je l'appelle), la schizophrène blonde et brune. Franchement, j'pensais pas que j'pourrais nouer un lien aussi fort ici, sans compter Len, qui a quand même été la première personne a m'adresser la parole amicalement et sans aucune mauvaise intention derrière, dans cet institut. Mais, Silolo, j'sais pas, elle a quelque chose, elle est cool et sincère, c'est étrange ici, elle sort du lot. Et puis elle a un magnifique sourire, quand même, son sourire pour réconforter n'importe qui, même le plus grand désespéré du monde. M'enfin ça, je pense qu'Ariel aussi en est capable, hein.

Je commence donc à descendre pour rejoindre le premier étage, quand j'la vois. A croire qu'elle a entendu mes pensées ! Ouais, effectivement, c'est bien Silolo, en train de descendre aussi les escaliers, juste quelques marches devant moi. Le hasard fait merveilleusement bien les choses, hein ? Direct quand j'la vois, je pense plus à rien d'autre, j'vois qu'elle. Je souris, puis j'me dépêche de la rattraper et j'pose ma main sur son épaule pour l'arrêter et qu'elle se tourne vers moi. Puis j'lui fais un clin d'oeil, que j'espère bien lourd de sous-entendus, puisque c'est mon but.

▬ Hé, mam'zelle, mam'zelle, t'es trooop fraîche ! Tu veux monter dans ma voiture volante ?
A ma décharge, j'crois que Len m'a correctement initié à la mode du parler racaille. Ça m'fait rire, en fait, parce que c'est tellement... tellement direct et crétin ! Mais d'un autre côté, dire ça normalement, ça paraîtrait encore plus stupide, là ça donne juste l'impression que j'essaie de jouer un rôle et que j'veux faire le clown, avant tout. Ouais, c'est un peu ça mon but, aussi. Il paraît que là où je suis le plus doué, c'est pour faire rire les autres - ou moi-même, d'ailleurs, même si là je tente de garder mon sérieux. Beaucoup de personnes trouveraient peut-être ça dégradant à ma place, mais pas moi, ça m'donne juste l'impression de servir à quelque chose, d'avoir un but dans ma vie. Ça m'aide franchement, sérieux. Qui s'occuperait d'amuser la foule si j'était pas là, hein ? Bon, Len, probablement, n'empêche qu'ils auront tous perdu un élément important et j'crois que ça, c'est pas rien !



A. Callister & A. Bocciano

CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Hey, mam'zelle ! [Pv Siloë] -terminé-   Sam 30 Juin - 23:40




HEY, MAM'ZELLE

« Are we it item?Girl quit playin', we're just friends, what are you sayin'?! Said there's another and look right in my eyes, my first love, broke my heart for the first time »
Je souriais, je rêvais, je volais, je sautais. Non je n'étais pas une super espionne que l'on voit dans les films du genre Tom Raider où un truc du genre, non j'étais seulement moi. Je pouvais faire ce que je voulais, je le faisais de suite. Ouais, pour une fois je contrôlais ma vie, du moins mon rêve. Tout le monde rêve de pouvoir contrôler son monde, sa vie, sans que le destin ne vienne foutre sa merde. Mais non, il en apporte toujours un jusqu'à te faire pété un câble. Quand je dis péter un câble, ce n'est pas une crise de jalousie que ferait une petite amie amoureuse à son mec, ni le caprice d'un enfant quand son père ne veut pas lui acheter un jouet, non péter un câble, c'est complètement dingue, mais c'est génial.

Je voyais mon reflet dans deux miroirs, sur l'un j'étais blonde, et sur l'autre brune. Mon reflet blond était calme, doux, souriant à longueur de journée avec un air tendre pendant que la brune était décoiffée, les yeux brûlants de colère envers mon parrain Boo, et surtout ce blond, pas Andrew, mais Isaac ... Je sens alors ce sentiment de colère monter en mois, comme si j'allais cracher la lave à la place d'un volcan, genre le film « le dernier jour de Pompei » il m'avait trop traumatisé en y parlant, mais bon j'avais que neuf ans quand je l'ai vu ...

J'explose, je sens la transpiration et le souffle d'une personne près de moi. J'ouvre à peine un oeil que je me retrouve sur Andrew, nez-à-nez avec lui, puis je le vois sourire et se mettre à rire. Je me relève alors l'air contrarié croisant mes bras. Puis je le sens venir derrière moi jusqu'à me chatouiller, il ne changera jamais celui-là!Mais je me mets quand même à rire, tellement c'est drôle ...

« Bon j'y go, aujourd'hui je suis de repos et à cause des vies super passionnantes des personnes ici, je noie mon chagrin dans les glaces, ce qui fait que j'ai le bidon qui ressort comme une mamie ... passe une bonne journée ! »


Je prends un petit short et mes affaires de toilette avant de lui faire signe de la main en souriant et de partir dans la salle de bain. Je fais partie des filles qui passent une heure dedans, mais pas pour me faire belle, j'en ai pas besoin, mais pour prendre une bonne douche. J'allume alors le pommeau de douche, laissant couler l'eau chaude en me déshabillant, puis je passe une minute à regarder mon corps dans un miroir. Ça donne un côté bizarre, mais je regarde si j'étais moche où qu'un truc dérangeait chez moi, j'avais l'impression d'être trop où pas assez. Ouais, malgré l'air de fille fière d'elle, je suis super mal dans ma peau parfois, peut-être à cause du fait qu'on me dit que je ressemble à ma mère et qu'elle est morte à cause de moi ...

J'attache alors mes cheveux pour ne pas les trempés puis me glisse dans l'eau chaude. Rien que d'y plongé un orteil et je suis en parfaite harmonie, j'aime tellement ce truc. Cette sensation que l'eau te protège, que tu es en sécurité, ouais bon j'ai le droit de raconter n'importe quoi!Décidant de sortir, j'enfile une serviette que j'enfile naturellement au-dessus de mes bras, puis je passe devant le miroir détachant mes cheveux et faisant la toilette habituelle. Enfilant le petit short noir, le haut de sport blanc, je m'attache les cheveux en queue de cheval montante, l'air de dire que je suis toute puissance, mon cul oui ! J'enfile mes baskets en sortant souriante de voir mon lit fait, sympa Andrew !

Je sors de la pièce, puis refais marche arrière prenant une gourde et une serviette, je reviens sur mes pas et m'approche des escaliers, je regarde autour de moi, personne. Je me mets à monter les genoux en descendant, pour aller jusqu'au cabinet de mon oncle qui se trouve en fait à l'étage, quelle bourrique je suis!Je remonte en courant pour aller me faire ma propre piqûre évitant que je devienne la sadique cinglée. Je repars normalement, descendant les marches normalement quand je sens une main se pose sur mon épaule, je sursaute de plaisir en voyant le sourire d'Aidan.

Oh oui Aidan, se sourire qui fait craquer, ce torse qui te fait baver plus d'une fille, et son sourir qui fait craquer, non je ne suis pas dingue de lui, mais son physique est très intéressant.

« Hé, mam'zelle, mam'zelle, t'es trooop fraîche ! Tu veux monter dans ma voiture volante ? »

Je sens le sourire se refléter sur mon visage. Son petit air de racaille me laisse perplexe et j'ai l'impression de me retrouver en face d'une racaille. Alors, je me mets alors à lui faire un petit sourire en coin pour lui rendre ses sous-entendus tellement débile.

« Woooa mec, t'gère trop là, j'crois que j'vais rougir sur ma p'tain de race, mais je suis partante mon gars, rrrrraaaaaa ! »

Je ne sais pas ce que je disais, mais j'étais morte de rire, j'étais sûrement en train d'imiter ce blaireau de Cortex je crois, un gars en France qui essais de faire le buzz, mais qui est tellement con qu'il s'est même pas parler comme il faut ! Bref, je m'entends rire avant de remarquer que lui aussi vient de faire du sport vue sa transpiration, oui, nous les filles ont remarqueles gouttes dégoûtantes des hommes quand ils transpirent. Je lui tends gentiment ma serviette en souriant.

« Tu en as plus besoin que moi ! »

J'espère qu'il va accepter mon offre, mais pour l'instant je le regarde en croisant un de mes bras et admirant ses beaux muscles mis en valeurs.


a. callister & a. bocciano

CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
Aidan N. Callister


avatar

▌Messages : 55
▌Date d'inscription : 29/06/2012
▌Age : 21 ans
▌Avatar : Francisco Lachowski
▌Crédits : Bright Moon
▌Ton joli minois :


Dossier médical
▌Niveau du pouvoir:
70/100  (70/100)
▌RP ?: Oui !
▌Relations:

MessageSujet: Re: Hey, mam'zelle ! [Pv Siloë] -terminé-   Dim 1 Juil - 18:27




Hey, mam'zelle

« I believe I can fly, I believe I can touch the skyyyyyy ! But It's just because you are with me. »
Elle sourit, puis parle et éclate de rire. J’lui frotte la tête pour lui ébouriffer les cheveux, tout en souriant également. Quand on était gosse, je faisais souvent ça à Ariel. Mon année de plus qu’elle m’était un peu monté, mais elle ça la faisait rire, donc ça allait. Par contre, j’sais pas pourquoi, depuis qu’elle est arrivée ici, je le lui fais plus. Peut-être parce que j’ai changé ? Ou peut-être parce qu’elle a changé ? Ouais, j’ai du mal à m’y faire qu’en neuf ans, il n’y a pas que moi qui ai grandi, elle aussi n’est plus l’innocente, adorable et fragile petite fille que j’ai connu.

Silolo me tend sa serviette et je la regarde, sans comprendre pourquoi elle fait ça. Eh bien oui, c’est à elle après tout… Elle a pas encore appris qu’il vaut mieux ne pas prêter ses affaires sous peine de se les voir voler ou abîmer ? Bah visiblement non. Mais bon, ça, elle va bien finir par l'apprendre probablement. Cet institut, c'est une jungle, où les plus forts bouffent les plus faibles, tout simplement. J'y suis depuis suffisamment de temps pour l'avoir compris, ça.

▬ Tu en as plus besoin que moi !
J’ai un petit rire, avant de lui faire un nouveau clin d’œil. C’est vrai que j’ai pas pensé à m’essuyer après mon petit entraînement, ça m’a pas vraiment effleuré l’esprit, en fait, j‘étais trop préoccupé par autre chose. Et puis là, en remarquant que Silolo me regarde, j’ai un comme un sourire en coin, que je n’essaie même pas de retenir. Je récupère sa serviette avec un petit signe de tête de remerciement, avant de lui filer un petit coup – sans y mettre trop de force – en utilisant l’objet comme un fouet.

▬ Arrête de mater, tes yeux vont tomber !
Je lui tire la langue, puis j’m’essuie un peu avec la serviette. Y a pas à dire, ça fait du bien, même si ça sert pas à grand-chose parce que me connaissant, j’vais probablement reprendre une douche d’ici quelques minutes. Je me concentre particulièrement sur le coup et la figure. Si y a bien un truc que je déteste, c’est transpirer au niveau du front, c’est une sensation vraiment écœurante. Ça me donne un peu l’impression d’être un porc en fait, ce qui extérieurement doit bien être le cas. Une fois cette tâche accomplie, j’regarde à nouveau Silolo, toujours en souriant.

▬ N'empêche, avoue que j’t’ai vendu du rêve avec ma technique de drague super perfectionné ! Mais c’est pas gratuit, hein, faut pas croire, j’demande un bisou en échange.
J’lui présente ma joue gauche, en tournant la tête et en affectant un air super sérieux. J’aime bien faire le con et observer la réaction des gens face à ça. C'est pour ça qu'on me qualifie de crétin. Mais d'un autre côté, j'aime bien ça, tout simplement parce que Julian me considérait comme son prodige, son petit génie super intelligent. Ouis, même si ça fait cinq ans que je ne l'ai pas vu, ma vie tourne toujours autour de lui... n'est-ce pas malheureux ? A pleuré, même !



A. Callister & A. Bocciano

CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Hey, mam'zelle ! [Pv Siloë] -terminé-   Dim 1 Juil - 23:07




HEY, MAM'ZELLE

« Are we it item?Girl quit playin', we're just friends, what are you sayin'?! Said there's another and look right in my eyes, my first love, broke my heart for the first time »
Je le regardais. Oh oui qu'est-ce que j'aimais fixer les gens, surtout pour voir leurs réactions, on ignore que c'est tellement tordant de rire de sentir une personne être mal à l'aise sous nos yeux. Mais je trouvais Aidan plutôt calme, serin même. C'est ce que j'aimais le plus chez lui, sa débilité qui était si calme et mature. Oui, j'adorais ce petit air de " tu a vue, je suis calme et malin à la fois " attend, j'suis en train de me répéter là !Sûrement parce que je pensais tout en regardant ce beau corps devant moi,*Silo', tu baves ...* je relâche mon corps, l'air de dire que je ne matais rien avant de recevoir clin d'oeil de la part du beau garçon devant moi, je me demande ce qu'il va m'arriver et au moment même, je le vois me prendre ma serviette pour me fouetter gentiment.

«  Arrête de mater, tes yeux vont tomber ! »

Je me remets à rire, je crois qu'il en a trop dit et que je vais finir par pleurer. Je le vois me tirer la langue et s'essuyer avec ma serviette. Je le regarde une nouvelle fois, fixant sans relâche son regard.

« Je suis une mauvaise fille ! »

Je rigole doucement, je ne veux pas qu'on vienne me chercher pour une intervention avec un patient qui pète un câble, et qui fou mon petit moment de plaisir en l'air. Je souris encore une fois en remettant ma queue de cheval normalement.


«  N'empêche, avoue que j’t’ai vendu du rêve avec ma technique de drague super perfectionné ! Mais c’est pas gratuit, hein, faut pas croire, j’demande un bisou en échange. »


Il veut ma mort où quoi?Je crois que je ne vais plus pouvoir respirer à cause de toutes ces conneries sorties, je vais même étouffer ! Je le regarde tendre sa joue gauche et une idée totalement folle me vient à l'idée, mais qui n'est pas fou ici ? Je regarde Aidan tendre sa joue, puis je le plaque au mur d'un regard enjôleur, le regard qui tue. Je me mets alors sur la pointe des pieds et lui chuchote d'une voix sensuel.

« A toi de m'attraper, je suis une vilaine fille et pour une fois c'est moi qui va m'amuser ! »

e prends aussitôt ma gourde et part en courant comme une folle dans les films d'horreurs, cherchant une issue. Je vois alors les escaliers menant vers le toit que je prends de suite. Voyant encore quelques bombes, je devine qu'Aidan est passé par là ce matin. Je souris et en prend plusieurs me cachant. Il me fallait mon méchant loups garou. Dépêche toi Aidan, je t'attends ...


a. callister & a. bocciano

CODE BY ANARCHY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Hey, mam'zelle ! [Pv Siloë] -terminé-   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hey, mam'zelle ! [Pv Siloë] -terminé-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: -
Sauter vers: