AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comment ose-tu ... ? TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Comment ose-tu ... ? TERMINÉ   Lun 25 Juin - 1:17

Liam & Katniss

Depuis déjà un bon moment, sa relation avec Liam s'était développée. D'abord, elle l'avait remarqué comme elle remarquait presque tous les hommes. Comme d'habitude, son attitude de croqueuse d'hommes l'avait emportée et elle s'était mise à séduire. Elle eut été contente de voir que Liam n'était pas une tête de mule, qu'il pliait facilement et que l'attirer dans son lit avait été un jeu d'enfant.Depuis leur première nuit ensemble, ils passaient beaucoup de temps ensemble comme, si je puis me le permettre, des amis avec des bénéfices. Malgré leurs nuits passées ensemble, tout ce temps passé ensemble, ils ne connaissaient presque rien l'un sur l'autre. Aucun des deux ne s'ouvraient à l'autre et surtout pas Katniss qui n'avait encore racontée son histoire à personne à l'institut, ni même personne depuis son ami le soir de son viol. Enfin, sûrement que certains membres du personnel connaissaient son histoire en fouillant dans des dossiers mais elle, personnellement, préfèrait la tenir secrète. Quand on lui demandait pour qu'elle autre raison elle se trouvait à l'institut hormis son pouvoir, elle répondait tout simplement "Double meurtre" d'un ton sec et froid qui n'encourageait pas la suite de la conversation. Généralement, ce petit truc marchait mais elle savait bien qu'elle ne pourrait pas l'utiliser toute sa vie. Qu'un jour, elle devrait parler. Qu'elle devrait s'ouvrir.

Ce matin, elle se réveillait avec un poid sur le coeur. Ce n'était pas la première fois que ça lui arrivait. C'était les souvenirs qui remontaient. Sa soeur, recroquevillée, effrayée par les yeux fous de sa petite soeur qui venait tout juste de poignarder son père a`mort et d'égorger sa mère, à mort aussi. Quand Katniss ouvrit les yeux et se redressa dans son lit, sans même jeter un coup d'oeil dans le lit voisin où se trouvait Lux, encore endormie, elle essuya une larme mais s'empêcha d'en faire couler plus. Elle devait être forte, oublier sa vie d'avant et se consacrer sur celle que l'institut lui donnait. La journée commençait mal ... Mais ce n'était pas la première qui commençait comme ça et elle savait ce qui lui ferait du bien: L'entraînement. Sans même oser réveiller son coach, elle se dirigea vers la salle d'entraînement. Dans les couloirs de l'institut, elle ne croisa personne d'autre que les veilleurs de nuits qui achevaient leur quart de travail. Oui, Katniss était bien matinale quand les souvenirs la hantaient. Sans passer par trois milles étapes, elle alla à la salle qu'elle utilisait toujours. C'était la seule qui comportait tout ce dont elle avait besoin pour son entraînement. En y entrant, elle alluma que quelques lumières, histoire d'avoir la paix et de garder l'espace sain et non agressé par les néons. Lecteur de musique dans les oreilles, elle fit son éternelle routine: Course sur tapis roulant. Pour son endurance. Poids. pour sa force. Puis finalement, elle frappa sur son meilleur ami: Le sac de combat accroché au plafond. Lui était là pour améliorer ses techniques de combat et surtout, surtout, se défouler et oublier. Quand elle eut finit, elle quitta la salle d'entraînement et commença sa journée qui s'annonçait totalement nulle sauf lorsqu'elle retourna à la salle d'entraînement avec son mentor plusieurs fois dans la journée. C'était toujours comme ça: Plus tu passe de temps en salle d'entraînement, mieux tu seras.

Le seul moment de sa journée, enfin plus de sa soirée parce que la journée était finie depuis un bon moment déjà, qui fut vraiment illuminé par la joie fut lorsqu'elle croisa Liam dans les escaliers qui menaient aux cellules, enfin, aux chambres mais c'était devenu plus courant de les appeller les cellules tant elles étaient petites et vraiment pas luxueuses. Katniss enlaça cet "ami" qui ne fit rien pour se détacher d'elle, puis elle lui vola un baiser, loin d'être le premier. Ses lèvres sur celles de ce beau brun calmèrent ses souvenirs un instant mais éveillèrent le désir d'oublier complètement et il n'y avait qu'une seule façon et ça ne se passait pas dans des escaliers. Enfin, pas tout le temps... Avec son accord, Katniss entraîna Liam dans la cellule de ce dernier. Pourquoi pas dans la sienne ? Parce que Lux pouvait revenir et entrer à tous moments et se faire découvrir, par sa meilleure amie, au pieu avec un homme était loin d'être intéressant. Liam et elle firent ce qu'ils avaient à faire, dans une douceur et une tendresse qui se différençiait des autres fois où leurs relations sexuelles avaient été beaucoup plus fougueuses. Peut-être avait-il compris qu'elle ne se sentait pas super bien ... ? Peu importe, la façon qu'il s'y prenait avec elle était tout simplement magique et en plus de lui offrir un magnifique orgasme, il la réconfortait sans même qu'elle n'aille à lui dire ce qui n'allait pas et c'était pourquoi elle appréciait beaucoup, beaucoup Liam. Katniss reposa sa tête sur le torse nu de son amant, dans un silence d'où perçait seulement leurs respirations encore saccadées par leur jouissance. Elle le regardait, caressant délicatement son torse de ses doigts, se disant que dans sa tête elle était bien avec lui mais elle savait qu'elle n'oserait même pas un jour le lui dire.N'empêche, par ce qu'elle lui disait tout le temps, il pouvait facilement comprendre que pour elle, il n'était pas comme tous les autres. Non, elle ne restait pas à caresser le torse d'un homme du personnel. Elle ne finissait même pas la nuit avec eux comme elle finissait souvent la nuit dans les bras de Liam. Elle releva un peu la tête, juste pour croiser ses yeux et lui adressa un sourire. Gentil, charmant, doux... Tout ce qui n'était pas elle normalement mais qui, en ce moment, était plus que sincère.

Je t'aime bien, tu sais ?...
code by biscotte




Dernière édition par Katniss J. Blackwood le Mar 14 Aoû - 0:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment ose-tu ... ? TERMINÉ   Ven 29 Juin - 16:46

Comment ose-tu...?
Liam&Katniss

Je te vois, tu me vois...



Il y a des jours où même le soleil peut transpercer les murs sombres et compacts de la prison du Docteur Stark. Ces jours là, même les gens les plus tristes et les plus maussades, vous savez, ceux qui passent leur temps à ruminer dans leurs coins sans même tenter de trouver un éclat de liberté, pouvait trouver un moyen de sourire à nouveau. En ce réveillant ce matin, Liam avait senti cet éclat lumineux pulser sur sa peau et se dit que cette journée risquait d'être merveilleuse. Mais, ne dit-on pas que ce qui est trop beau ne peut être vrai? Il se leva sans se soucier de l’heure qu’il était et s’habilla rapidement sans vraiment prendre le temps de soigner sa tenue, il voulait juste aller à la salle d’eau, se prélasser. Il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour arriver là-bas, heureusement, il allait pouvoir être tranquille, personne ne venait ici quand il faisait aussi beau, tout le monde allait au parc ou dans la forêt. Il se desabilla et plongea dans l’eau chaude. Que c’était bon… la sensation de liberté et de propreté qui courait sur sa peau ! Cette journée s’annonçait réellement formidable. Un certains temps plus tard, le jeune homme ressortit de la salle d’eau l’air totalement libéré. Il avisa sa montre et fit la grimace, il aurait du partir s’entraîner depuis un certains temps… Il n’aimait pas s’entraîner, cela signifiait des migraines interminables et e possibles évanouissement s’il en faisait trop. Créer des illusions demandait de l’imagination et de l’endurance mais, plus ces illusions étaient importantes plus il risquait de s’épuiser. Malgré tout, il s’était fixé un objectif : arrivé à ne plus ressentir ces effets. Tout sa pour dire qu’il devait se dépêcher. Il se mit à courir et en cinq minutes il était arrivé dans la salle qu’il prenait toujours par ce qu’elle était vide. Il couru, fit des pompes et des abdos avant de passer aux choses sérieuses, ses illusions. En ce moment, il pouvait créer des environnements et des bestioles plus ou moins grosses et effrayantes mais, son objectif était de pouvoir faire croire qu’il n’était pas là, et, se faire disparaître n’était pas de tout repos. Après quelques heures, il ressortit de la salle avec une migraine d’enfer et une sacrée envie de dormir. Ni une, ni deux, il repartit dans sa cellule pour faire une sieste tranquille. Quand il réussit à bouger tous les muscles de son corps, il décida de se lever avec dans l’idée de retrouver la belle Katniss. Il faut dire que la jeune femme était envoutante avec ses cheveux blonds et son corps de rêve mais, pas seulement, elle avait de l’esprit et Liam s’entendait vraiment bien avec elle, ils étaient sur la même longueur d’onde. Le jeune homme se dirigea vers les escaliers et comme si quelqu’un avait lu dans ses pensées, la jeune femme apparut, le sourire aux lèvres. Elle l’enlaça, l’embrassant au passage avec délicatesse. Le garçon se sentit immédiatement mieux avec elle contre lui et il ne lui fallut pas plus longtemps pour l’emmener dans sa cellule.

Ce fut doux, bon et réconfortant… La tête posé sur son oreiller il admirait la déesse à ses côtés. Il était chanceux, réellement chanceux, rares étaient les hommes qui comme lui pouvait se targuer d’avoir quasiment toute les femmes qu’ils voulaient. Autant vous dire qu’il était un coureur de jupon et qu’il n’était pas près d’arrêter mais, il se sentait tellement bien avec Katniss qu’il arrivait presque à oublier Aphrodite, celle qu’il désirait plus que tout au monde. Allongé sur son torse, la jeune femme le contemplait avec ses magnifiques yeux. Liam avait toujours eut peur qu’une de ses conquêtes tombe amoureuse de lui mais, avec Katniss, il ne pensait pas avoir ce problème ! Ils étaient pareilles tous les deux, prêt à sauter sur n’importe qu’elle occasion qui se présentait à eux. La voix de sa compagne le sortit de sa rêverie :

Je t'aime bien, tu sais ?...

Un sourire naquit sur le visage de l’anglais qui tendit la main pour effleurer sa joue avec tendresse. Lui aussi l’appréciait, elle lui changeait la vie, le comprenait et elle était peut être la seule personne à qui il dirait tout sans sourciller, à qui il raconterait toute sa vie s’il en avait eut le courage. Depuis le temps, peut être pouvait il se laisser aller à quelques confidences et lui faire confiance ? Le jeune homme se redressa pour atteindre la bouche de la jeune femme et déposer ses lèvres dessus. Il avait foi en elle, il savait qu’elle le comprendrait, au moins sur certains points, peut être pas sur tout mais, il fallait bien commencer par quelque chose :

-« Dit ma chérie, si je te parle de quelque chose, tu ne le dirais à personne pas vrai ? »

Il caressa ses cheveux, embrassant sa joue, avant de se rallonger dans les oreillers pour s’étirer :

-« Je me sens bien avec toi moi aussi ! »

Il n’y avait rien à regretter dans sa vie, enfin, il le croyait réellement mais, il voulait pouvoir parler de tout avec au moins une personne dans cet institut.

Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment ose-tu ... ? TERMINÉ   Mar 3 Juil - 1:55

Liam & Katniss

Les moments tendres passés avec Liam étaient tous aussi fabuleux les uns que les autres et lorsqu’elle le croisa dans les escaliers, elle sut immédiatement qu’elle allait passer un bon moment en sa compagnie. Dans ses yeux, elle pouvait voir qu’il voulait venir la voir mais qu’elle l’avait tout simplement devancé et ça, c’était ce qui aurait pu arracher un gloussement à Katniss si ses lèvres n’étaient pas déjà occupées par celles de Liam qui lui rendait son baiser avec délicatesse, se laissant attirer contre elle. Le message était si clair qu’ils n’eurent pas besoin de se consulter pour que Liam l’entraîne dans sa cellule qu’il, à en voir le lit pas fait et la forte odeur d’homme qui s’y trouvait, n’avait pas quitté depuis longtemps. L’acte fut tendre, délicat. Ils le firent sans se presser, comme s’ils avaient toute la vie devant eux. Ils le firent sans violence ce qui plut à Katniss beaucoup plus qu’elle n’aurait pu le penser puis finalement, ils se reposèrent l’un contre l’autre de leur plaisir. Lui contre l’oreille, elle contre son torse. Elle l’observait tranquillement sans dire un mot jusqu’au moment où elle lui demanda si il savait qu’elle l’aimait bien. Bien sûr, là n’était pas une déclaration d’amour juste des mots tendres dit à son amant. Elle ne voulait pas tomber amoureuse de personne mais elle savait que Liam serait celui pour qui elle pourrait sombrer dans les ténèbres de l’amour véritable. Elle manqua de faire échapper un petit rire à cette pensée… Elle et Liam, sûrement ceux qui couchaient le plus avec plusieurs personnes, ensemble ? Laissez-moi rire… Ils seraient sûrement le premier couple à être aussi infidèle envers l’autre et à s’en foutre complètement… à sa phrase, elle vit son amant sourire puis venir effleurer sa joue délicatement. Étonnamment, il semblait pensif. Elle aurait voulu le questionner sur ce regard perdu mais il se redressa et l’embrassa. Passant ses doigts sur la nuque de Liam, elle lui rendit ce baiser tendrement avant de le voir se détacher d’elle légèrement.

Dit ma chérie, si je te parle de quelque chose, tu ne le dirais à personne pas vrai ?

Bien sûr que non, pourquoi je le ferais ?

Tout dans cette phrase était presque absolument totalement faux mais elle se sentait sincère en la disant à Liam. Elle n’avait pas envie de le trahir en disant aux autres ce qu’il avait envie de lui dire mais n’empêche, elle le faisait presque toujours. C’était dans sa nature et il ne fallait pas lui faire confiance. Liam caressa ses cheveux en embrassant sa joue puis termina en s’allongeant à nouveau sur les oreillers, s’étirant. Katniss, elle, elle le regardait comme pour avoir une suite à la chose. Elle ne comprenait pas pourquoi il lui posait cette question, raison pourquoi elle soupira d’agacement lorsqu’il dit :

Je me sens bien avec toi moi aussi !

Elle lui donna une petite tape comme pour lui reprocher de la faire attendre si longtemps avant de se rallonger contre lui, ne le quittant pas des yeux.

S’il te plait, dis-moi ce que tu voulais me dire, Liam !

Elle vint lui voler un baiser, glissant même sa langue entre ses lèvres pour rejoindre la sienne, histoire de se faire des plus convaincantes. Mettant fin au baiser, elle garda son front appuyé contre le sien, son nez touchant le sien doucement et elle, des yeux de chaton tout mignons et une petite moue. Tout pour le faire craquer et cracher le morceau…



Spoiler:
 
code by biscotte


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment ose-tu ... ? TERMINÉ   Lun 9 Juil - 18:36

Comment ose-tu...?
Liam&Katniss

Je te vois, tu me vois...



La confiance… Un mot à moitié faux rien que dans son contexte. Comment pouvait-on se permettre de tout dire à une personne ? Comment pouvait-on être sur que celle-ci ne vous trahirait jamais ? Il n’y a avait pas signature d’un contrat, ni risque de mort en cas de faute… Liam n’avait jamais compris ce contexte et, il n’était toujours pas sur d’y croire mais, les beaux yeux de la blonde, une des seules capable de réchauffer un tant soi peu son cœur quand il devenait trop froid et, la seule à réussir à lui faire oublier Aphrodite un moment, lui disaient de tout avouer, de laisser son coeur parler pour une fois.

Bien sûr que non, pourquoi je le ferais ?

Pourquoi ? Bonne question… Il y a des tas de raisons qui vous pousse à trahir la confiance d’un autre : par intérêt ou par accident, pour le protéger ou bien pour le détruire… Tellement de raisons qui vous pousse à vous demander si la confiance n’est pas seulement une illusion. Pourtant, aujourd’hui, l’Anglais avait envie de croire à se mirage superficiel, de se mentir à lui-même en se disant que la vie était magnifique et que Katniss était irréprochable. Une tape sur son crâne le sortit de ses pensées :

S’il te plait, dis-moi ce que tu voulais me dire, Liam

Avant qu’il n’ait pu dire quoi que ce soit, les lèvres de la jeune femme avaient déjà capturé les siennes, sa langue venant à la rencontre de la sienne. Il n’y avait pas à dire, elle savait être convaincante quand elle le voulait. Interrompant le baiser, ils restèrent front contre front, les yeux de son amie brillants d’impatience. Oui, il pouvait tout lui raconter, tout lui dire ! Mais, mieux valaient prendre des précautions et ne pas tous révéler en un coup, laisser durer le suspens. Liam eut un soupir un peu résigné puis commença à parler :

-« Tu sais Katniss, je suis quelqu’un d’indépendant, qui aime vivre à fond et qui déteste s’ennuyer ! Je ne suis pas venu dans cet institut par plaisir, on m’y a forcé… Mon père était et restera toujours un petit égoïste. Il nous a envoyés ici, moi, Aphrodite et Ambre par ce qu’il est incapable de gérer une famille et ceux depuis toujours. Il a été incapable de gérer ma mère et moi par la même occasion. Je veux être libre Kat, je veux pouvoir partir d’ici et voir le monde, faire la fête et cassé la tronche de mon vieux pour qu’il comprenne bien à quel point il est nul, à quel point il ne mérite pas la vie qu’il a ! Je veux de la liberté, de l’espace ! Des prairies vertes et des villes remplies de bruits, je veux la mer et ses vagues, la montagne et sa neige … Je veux m’enfuir. »

Jamais le rebelle n’avait tenu un aussi long discours, jamais personne n’avait entendu autant de mot sortir de sa bouche. Toujours l’un contre l’autre, le jeune homme attendait une réaction et, même s’il ne s’attendait pas à coup sur qu’elle soit positive, il avait besoin de savoir le point de vue d’un autre, de quelqu’un autre que son esprit. Il caressa la joue de la demoiselle doucement :

-« Dit quelque chose ma belle, s’il te plait ! »

Il attendait que les mots veuillent bien franchir la barrière de ces magnifiques lèvres, il voulaient les voir passer.


Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment ose-tu ... ? TERMINÉ   Ven 27 Juil - 1:20

Liam & Katniss

Il ne pouvait tout simplement pas avoir confiance en Katniss. Qui le pouvait ? Qui l’avait déjà pu ? Personne. Elle jouait à son compte, c’était pour soi et non pas pour les autres. « On joue en équipe ! » Non. Seuls parce que de toute manières, Katniss gagne toujours et si quelqu’un est là pour partager sa gloire en plus… Ce n’est que pour lui déplaire. Mais elle avait un rôle, un personnage, un masque qu’elle s’efforçait de tenir pour avoir la confiance des autres. Savoir entendre des secrets, des ragots… des plans. Hypocrite ? Oui, c’était le bon mot.

Bien sûr que non, pourquoi je le ferais ?... S’il te plait, dis-moi ce que tu voulais me dire, Liam
Et ses lèvres s’emparèrent de celles de Liam, jouant avec sa langue tendrement. Confiance, sensualité et yeux suppliants étaient toujours la clef aux confidences. Ce soir n’échappait pas à la règle et elle sut qu’elle allait apprendre quelque chose d’intéressant lorsqu’il soupira avant de se mettre à parler. Elle, elle se plaça dans la meilleure position qu’elle pouvait avoir pour regarder son amant se confier sans toutefois se défaire de ses bras chaleureux.

Tu sais Katniss, je suis quelqu’un d’indépendant, qui aime vivre à fond et qui déteste s’ennuyer ! Je ne suis pas venu dans cet institut par plaisir, on m’y a forcé… Mon père était et restera toujours un petit égoïste. Il nous a envoyés ici, moi, Aphrodite et Ambre par ce qu’il est incapable de gérer une famille et ceux depuis toujours. Il a été incapable de gérer ma mère et moi par la même occasion. Je veux être libre Kat, je veux pouvoir partir d’ici et voir le monde, faire la fête et cassé la tronche de mon vieux pour qu’il comprenne bien à quel point il est nul, à quel point il ne mérite pas la vie qu’il a ! Je veux de la liberté, de l’espace ! Des prairies vertes et des villes remplies de bruits, je veux la mer et ses vagues, la montagne et sa neige … Je veux m’enfuir.
Ce fut un choc. Brutal. Comme si on tombait d’en haut d’un édifice. Il venait de dire tout ce qui représentait l’opposé de l’opinion de Kat sur l’institut. Elle se rassura qu’il ne prévoyait rien de bien sérieux pour s’enfuir et qu’il ne faisait pas partis des rebelles de l’institut… quoique… Elle en l’avait jamais vu dans le QG des corrompus, il n’avait jamais agis comme tel aussi… Les doutes commençaient à envahir la blonde. Douter de son amant, quel pathétisme… Elle gardait le silence, tentant de classer ses idées dans sa tête pour éviter de dire une grosse bêtise mais ça ne plut pas à Liam qui, en caressant sa joue, l’exhorta à dire son mot sur le sujet.

Dit quelque chose ma belle, s’il te plait !

Mais que dire ? L’accuser d’être un rebelle et partir de cette fichue cellule en le giflant et en le traitant de salaud ? Mauvaise idée… Tenter de développer un peu plus cette discussion et de « comprendre » Liam… ? Pas du tout du genre de Kat qui prit un moment en plus avant d’ouvrir la bouche, d’inspirer puis de la refermer, ne trouvant pas les mots.

Pourquoi vouloir t’enfuir Liam… ? Il vaut mieux se plier au Docteur Stark, devenir forts et puissants pour qu’on puisse enfin nous reconnaître comme nous sommes, qu’on puisse enfin nous glorifier comme il se doit. Ne te rend-tu pas compte de la chance que tu as d’être ici ? Nourris, logé, blanchi et entraîné pour devenir meilleur. Le monde extérieur pour moi n’est que synonyme de cauchemar. Si on ne m’avait pas entraîné ici, je serais en prison pour double-meurtre avec des gens cent fois pires que moi. Il est dommage que tu ne reconnaisses pas ta chance d’être ici…

Elle se tut, baissa les yeux puis soupira. Elle savait que, par ce qu’il venait de lui dire, il n’aimerait pas ce qu’elle, elle venait de dire. Mais il fallait qu’il comprenne qu’il était beaucoup mieux ici, que son père aussi nul qu’il peut être, ne lui apportera encore que des ennuis s’il sortait de l’institut. Elle aussi, elle rêvait de prairies vertes, de villes bombées de bruits comme dans ses souvenirs. Elle rêvait de la mer, de la montagne… Elle avait toujours voulu avoir une belle maison au fin fond de la campagne quand elle était petite mais il fallait se rendre à l’évidence que la majorité de ceux qui se trouvaient ici étaient des meurtriers, des détraqués, des enfants battus ou négligés. Il n’y avait aucune place pour eux dans le monde… Stark leur en a offert une.

Sinon, si tu veux t’enfuir, tu comptes t’y prendre comment tout seul ?

Et voilà, la vraie Kat reprenait le dessus en posant cette question de la manière la plus arrogante qu’elle pouvait. Elle voulait qu’il se rende compte qu’il ne réussirait jamais à s’enfuir en étant tout seul… Encore moins s’il devait lui passer sur le corps pour quitter l’institut.


code by biscotte

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment ose-tu ... ? TERMINÉ   Ven 3 Aoû - 21:12

Comment ose-tu...?
Liam&Katniss

Je te vois, tu me vois...



Katniss ouvrait et fermait la bouche comme un poisson cherchant à respirer. Liam tremblait un peu, il voulait une réaction, une réponse de la part de sa belle. Il ne s’attendait pas spécialement à ce que tout se passe bien, qu’elle soit en accord avec lui ou quoi que se soit mais, il avait besoin de l’avis d’une autre personne, quelqu’un d’extérieur à la Rebellion. Il savait que Katniss n’en faisait pas partit, il connaissait tous les membres du mouvement par ce que c’était son obligation de bras gauche. Il était une force et il avait besoin de tout contrôler dans une certaine manière. Un besoin immense de tout savoir… Mais, il ne savait plus si ce qu’il faisait avait un sens, il avait besoin de comprend le point de vue des autres… La réponse réussie finalement à arriver :

Pourquoi vouloir t’enfuir Liam… ? Il vaut mieux se plier au Docteur Stark, devenir forts et puissants pour qu’on puisse enfin nous reconnaître comme nous sommes, qu’on puisse enfin nous glorifier comme il se doit. Ne te rend-tu pas compte de la chance que tu as d’être ici ? Nourris, logé, blanchi et entraîné pour devenir meilleur. Le monde extérieur pour moi n’est que synonyme de cauchemar. Si on ne m’avait pas entraîné ici, je serais en prison pour double-meurtre avec des gens cent fois pires que moi. Il est dommage que tu ne reconnaisses pas ta chance d’être ici

Franche et direct. Il la reconnaissait bien dans ce discours. Double-meurtre…intéressant, il apprenait aussi pas mal de chose en s’ouvrant à elle. Cela ne l’effrayait pas plus ! Quand il était adolescent, il avait traîné avec de nombreux tôlards et même des fugitifs condamnés pour bien pire que des doubles meurtres. Liam se souvenait d’un homme qui avait tué 15 femmes dans 6 états différents et qui était un véritable psychopathe. L’Anglais avait sue ce faire accepter parmi ceux de son monde il avait arnaqué beaucoup de monde sans jamais se faire prendre, son apparence angélique aidait beaucoup. Mais, il ne considérait pas cela comme une chance. En quoi s’être fait torturé, enfermé et privé de toutes ses libertés pouvait-il être une chance ? Liam ne pouvait pas concevoir la chance avec ce genre de critère :

Sinon, si tu veux t’enfuir, tu comptes t’y prendre comment tout seul ?

La question le troubla. Pourquoi quelqu’un qui considérait cet endroit comme sa maison voudrait savoir cela ? La méfiance qui l’habitait toujours pris le dessus et il se demanda s’il n’avait pas fait une grosse connerie en parlant de tout cela avec elle. Peut-être aurait-il dut en discuter avec Peter ou bien Minni. Ils savaient écoutés et ils l’auraient sans doute apaisé. Mais, cette question avait fait ressurgir tous les doutes qui l’habitaient. A qui pouvait-on se fier ? Qui était bon ? Qui était gentil ? Un véritable repère de serpents et de souris. Et même si la chaîne alimentaire voulait que les souris soient dévorés par les serpents, certaines étaient assez intelligentes pour leurs échapper, voir même leurs tendres des pièges. Liam devait être prudent, il allait devoir le jouer en finesse maintenant qu’il en était arrivé là. La comédie et le mensonge étaient des domaines où il excellait et il allait pouvoir le prouver. Avec un soupir, il fit une petite grimace :

-« Tu sais Katniss, même si je ne partage pas ton opinion, je la comprends. Tu n’avais plus rien à perdre contrairement à moi. Si j’avais été dans ton cas, je pense que je dirais la même chose que toi mais, malheureusement, mon cas est différent. »

Le jeune homme se retourna, écartant la jeune femme de lui pour s’étirer. Il prit un air abattu et exhala un soupir contrit :

-« De toutes les façons, mon rêve de m’enfuir n’est qu’un rêve comme je te l’ai dis. C’est impossible de partir surtout avec les nouveaux gardes qui viennent d’arriver. Je n’ai pas envie de me faire tuer en essayant de m’échapper. Je pense que de toutes les manières, il arrivera bien un jour où le docteur Stark voudra nous montrez au monde et où nous pourrons être enfin libre. Je ne désespère pas, j’attends encore et encore, jusqu’à ce que ce soit l’heure. Mais bon, je n’ai pas non plus envie d’être torturé ni de faire des choses qui ne me plaise pas. Je ne serais sans doute pas le pensionnaire le plus coopératif ! »

Il eut un petit sourire satisfait et se rallongea dans le lit comme s’il avait l’air épuisé :

-« Que veux-tu ! La vie est ainsi ! »

Il retourna la tête vers elle en soupirant un peu plus. Allait-elle le croire ?



Code by Anarchy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Comment ose-tu ... ? TERMINÉ   Mar 14 Aoû - 0:22


Kat & Liam
Comment ose-tu ?...
Après sa question, Katniss put deviner un semblant de confusion mais son amant ne sembla pas glisser sur la glace et se reprit d’un soupir accompagné d’une petite grimace. Cette discussion semblait de plus en plus étrange pour Kat mais elle se forçait de ne pas le laisser paraître parce que s’il y avait bien une personne qu’elle aimait et respectait, c’était sûrement celui qui se trouvait face à elle. Clairement, ils n’étaient pas de la même opinion et même si elle apprécierait de le ramener à sa cause, elle respectait son choix bien que de savoir qu’il pourrait être rebelle et donc un de ses ennemis lui faisait un pincement au cœur. Elle ne voulait pas ça…

Tu sais Katniss, même si je ne partage pas ton opinion, je la comprends. Tu n’avais plus rien à perdre contrairement à moi. Si j’avais été dans ton cas, je pense que je dirais la même chose que toi mais, malheureusement, mon cas est différent.

Je sais Liam, je sais... Mais je ne veux pas te compter dans mes ennemis, tu sais.

Elle le regarda se retourner puis se dégagea un peu de son champ lorsqu’il s’étira. Revenant à elle, il prit un air abattu puis soupira à nouveau, l’air déçu. Cet air rendit Kat mal à l’aise, elle n’aimait pas voir Liam aussi abattu. Doucement, elle fit glisser sa main jusqu’à la sienne et la lui serra alors qu’il reprit.

De toutes les façons, mon rêve de m’enfuir n’est qu’un rêve comme je te l’ai dis. C’est impossible de partir surtout avec les nouveaux gardes qui viennent d’arriver. Je n’ai pas envie de me faire tuer en essayant de m’échapper. Je pense que de toutes les manières, il arrivera bien un jour où le docteur Stark voudra nous montrez au monde et où nous pourrons être enfin libre. Je ne désespère pas, j’attends encore et encore, jusqu’à ce que ce soit l’heure. Mais bon, je n’ai pas non plus envie d’être torturé ni de faire des choses qui ne me plaise pas. Je ne serais sans doute pas le pensionnaire le plus coopératif !


Que veux-tu ! La vie est ainsi !

Katniss lui esquissa un petit sourire alors qu’il se rallongea dans le lit sans lâcher sa main puis elle se rallongea près de lui, glissant sa main libre sur son torse tendrement alors que la main déjà prise caressait la sienne. La blonde glissa un baiser doucement sur les lèvres de son amant puis le regarda dans les yeux, caressant sa joue avant de lui murmurer doucement.

Nous ne sommes pas pressés de partir mais lorsque ce sera le temps, ne pars pas sans me dire au revoir…

Elle fit un petit sourire. Elle n’osait pas lui proposer de l’emmener avec elle, elle savait déjà qu’elle serait incapable de quitter l’institut avec les rebelles. Katniss se rassurait que les gardes nouvellement arrivés dans l’institut empêcheraient les rebelles d’agir comme ils le souhaiteraient et ainsi, de tenter Liam à embarquer parmi eux… Soupirant légèrement, Katniss se redressa dans le lit puis caressa les cheveux de Liam avant de se lever du lit, se rhabillant sans se presser. Une fois rhabillée, Kat envoya un baisé soufflé à Liam puis quitta sa chambre, marchant vite dans les couloirs alors que le couvre-feu était déjà passé depuis un moment. Elle avait eu une mauvaise expérience avec les gardes, elle ne voulait pas qu’elle se produise à nouveau. Une fois dans sa cellule, elle s’allongea dans son lit et réfléchis à toute cette conversation… Non, Liam n’était pas net et ce devait être une de ces raisons pour lesquelles elle l’avait quitté pour la nuit

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Comment ose-tu ... ? TERMINÉ   

Revenir en haut Aller en bas
 

Comment ose-tu ... ? TERMINÉ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [What-if Cannes] Mais comment? [PV Anya] [Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Vivre n'importe comment, mais vivre ! [Amy] Terminé
» Rhosgobel , ou comment aimer la nature et ses bienfaits. [Terminé]
» Comment contrer un mumak?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: -
Sauter vers: